Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Dossiers » La CPI entamera le procès d’un rebelle centrafricain le 26 septembre
La CPI entamera le procès d’un rebelle centrafricain le 26 septembre

 

https://lanouvelletribune.info/

(TASS) La Cour pénale internationale (CPI) a fixé au 26 septembre le procès d’un chef rebelle centrafricain Mahamat Said Abdel Kani. C’est ce qu’a fait savoir lundi le service de presse de la cour. « La date a été fixée à la suite de la conférence qui a eu lieu le 28 janvier, en tenant compte des souhaits de l’accusation et de la défense, ainsi que du temps nécessaire à la divulgation des preuves et autres documents« , est-il indiqué.

Mahamat Said Abdel Kani, en tant que dirigeant de la coalition antigouvernementale Seleka est soupçonné de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité. Ces crimes, selon la CPI, ont été commis à l’Office central pour la répression du banditisme dans la capitale centrafricaine, entre le 12 avril 2013 et le 30 août 2013, contre des prisonniers considérés comme des partisans de l’ancien président François Bozizé. Mahamat Said Abdel Kani est accusé de crimes tels que l’emprisonnement ou autre privation grave de liberté physique, les tortures, les persécutions, la maltraitance et les atteintes à la dignité humaine.

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Le torchon brule à nouveau entre les deux frères ennemis ivoiriens. Laurent Gbagbo devrait faire savoir, via un porte-parole autorisé, ce mardi ma » ...la suite
Alors que l’influence russe en Afrique est grandissante, la guerre en Ukraine et les sanctions infligées à Moscou ne seront pas sans conséquences » ...la suite
La Cour pénale internationale (CPI) a rendu public la semaine dernière un mandat d’arrêt à l’encontre d’un chef rebelle de République centr » ...la suite
Depuis son départ du Mali, en février, la France a perdu le centre névralgique de son dispositif militaire. Paris cherche désormais à consolider » ...la suite
Après l’expulsion de l’Ambassadeur de l’Hexagone au Mali et le retrait prochain de la force française Barkhane, au Burkina Faso, le départ de » ...la suite
Conséquence de la guerre en Ukraine, l’Afrique devient une source potentielle de gaz et pétrole pouvant éventuellement substituer à terme les im » ...la suite
Les répercussions de la guerre en Ukraine ne s’arrêtent pas aux frontières ukrainiennes. Le monde entier ressent les effets de cette guerre, nota » ...la suite
Le Conseil de sécurité a renouvelé, cet après-midi, jusqu’au 31 juillet 2023, l’embargo sur les armes imposé à la République centrafricaine » ...la suite
« Les groupes armés en République centrafricaine (RCA) doivent déposer les armes et s’engager dans un dialogue politique », a déclaré vendred » ...la suite
Le chef et fondateur du groupe armé Front démocratique du peuple centrafricain (FDPC) et ses trois compagnons resteront en prison jusqu’à la clô » ...la suite