Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Annonces & Divers » Centrafrique: la rwandaise Valentine Rugwabiza prend la tête de la mission de l’ONU
Centrafrique: la rwandaise Valentine Rugwabiza prend la tête de la mission de l’ONU

 

https://www.rfi.fr/ 24/02/2022 - 14:00 Avec notre correspondant à BanguiCarol Valade

Elle était pressentie pour le poste depuis déjà plusieurs semaines, c’est désormais officiel : la Rwandaise Valentine Rugwabiza remplacera le Sénégalais Mankeur Ndiaye à la tête de la Minusca, la mission de maintien de la paix des Nations unies en Centrafrique. L’annonce a été faite dans la nuit depuis New York par le secrétaire général Antonio Guterres. C’est une diplomate au long cours qui prend les rênes de la Minusca.

Depuis 2016, Valentine Rugwabiza est la représentante permanente du Rwanda auprès des Nations unies. Ancienne ministre de Paul Kagame, présidente de la direction du Conseil de développement du Rwanda, directrice générale adjointe de l’Organisation mondiale du commerce, la diplomate de 59 ans a déjà largement fait ses preuves.

Le mandat de Mankeur Ndiaye prend fin le 28 février prochain. Il quitte ses fonctions « sans regret », selon son entourage, après plus de trois années particulièrement agitées à la tête de la Minusca. Le diplomate sénégalais sur twitter souhaite « plein succès et bonne chance » à celle qui lui succède. Il devrait prolonger sa mission de quelques semaines, le temps pour Valentine Rugbwabuiza de poser ses valises à Bangui.

Cette succession intervient alors que les relations sont particulièrement tendues entre Bangui et la Minsuca, dont quatre agents ont détenus par les services de police avant d'être libérés ce jeudi. Une libération qui avait été réclamée par le secrétaire général des Nations unies.

Lundi dernier, les quatre militaires français travaillant pour l’ONU sont arrêtés à bord d’un véhicule de location jugé « suspect » par les services de sécurité. Ils escortaient à l’aéroport le chef d’état-major de la Minusca, peu avant le retour à Bangui du président Touadéra.

Début novembre, la garde présidentielle ouvrait le feu sur un bus des Nations unies qui transportait des casques bleus désarmés, faisant plusieurs blessés. L’ONU accuse régulièrement l’armée nationale et ses alliés russes d’entraver sa mission. Autant dire que la nouvelle patronne de la Minusca devra faire preuve de ténacité pour dénouer ces tensions.

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Depuis quelques jours les Centrafricains vivant en Tunisie sont inquiets des agressions dont sont victimes les noirs africains. Ces agressions font su » ...la suite
Blessé dans une attaque au colis piégé en décembre et évacué en Russie, Dmitri Sytyi est sur le point de revenir en Centrafrique. L’occasion p » ...la suite
Les infrastructures ont été officiellement remises ce lundi au gouvernement centrafricain en présence des partenaires. La prochaine étape de ce pr » ...la suite
La mission onusienne en Centrafrique a annoncé mercredi qu'elle aidera les autorités locales à réhabiliter le poste de douane de Béloko (ouest) d » ...la suite
La première session criminelle de l’année 2023 se déroulera du 06 février au 08 mars 2023, et l’audience du tirage au sort des jurés est pré » ...la suite
La filière nigérienne d'Orano, anciennement Areva, a exploité pendant 40 ans cette mine d'uranium dans le Sahara pour alimenter des centrales nucl » ...la suite
Mme Yellen, depuis vendredi à Dakar, première étape d'un déplacement en Afrique, a visité le site historique de Gorée en compagnie de son maire » ...la suite
Quand certains tuent par les armes, d’autres, en revanche, choisissent l’intoxication comme solution la plus simple pour exterminer une population » ...la suite
Le Président de la République, Son Excellence Professeur Faustin Archange Touadéra, a reçu en audience samedi 14 janvier 2023, au Palais de la Ren » ...la suite
Sixième langue la plus parlée au monde, le français est parlé dans de nombreux pays du monde. Cependant, il faut discerner les pays où notre lang » ...la suite