Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Politique » Centrafrique : le MCU de nouveau majoritaire dans le nouveau bureau de l’Assemblée nationale
Centrafrique : le MCU de nouveau majoritaire dans le nouveau bureau de l’Assemblée nationale

 

https://www.radiondekeluka.org/ mercredi 9 mars 2022 07:10

 

L’Assemblée nationale centrafricaine a renouvelé son bureau ce lundi 7 mars 2022. Les 14 membres ont été élus par leurs pairs à l’occasion de leur session ordinaire ouverte le 1er mars. Le MCU, parti au pouvoir, conserve sa supériorité sur les postes clés. Plusieurs membres du bureau sortant ont été reconduits mais le député de l’opposition André Nalké Dorogo y a fait son entrée pour la première fois. Un vote qui s’est déroulé sur fond de colère de certains parlementaires qui dénoncent la corruption autour de cet exercice constitutionnel.

Convoqués dans le cadre de la première session ordinaire 2022, les élus de la Nation ont renouvelé le bureau de la Représentation nationale, ce 07 mars 2022. Pour ce renouvellement du bureau, Evariste Ngamana, premier vice-président conserve son poste au détriment de Frédéric Yologaza, député de Dékoa. Bernard Dillah du Mouvement de libération du peuple centrafricain (MLPC) et André Nalké Dorogo de l’Union pour le renouveau centrafricain (URCA) sont respectivement élus 2ème et 3èmevice-président. Ces derniers ont battu Bruce Molomadon de Bimbo 1 et Michel Kpingo de Gambo. Enfin Dieudonné Marien Djeme du Mouvement national des indépendantistes (MOUNI) garde son poste de 4ème vice-précisent. Pour les heureux élus, c’est une marque de confiance de la part de leurs pairs.

« Je bénéficie de la confiance de mes collègues »

"C’est un exercice démocratique auquel j’ai participé. Je suis très content aujourd’hui car mes collègues m’ont reconduit à ce poste. Je suis également ému puisque, plus d’une centaine d’élus sur les 140 que compte le parlement, m’ont porté leur dévolu. C’est un score qui prouve que je bénéficie de la confiance de mes collègues" s’est réjoui Evariste Ngamana, 1er vice-président de l’Assemblée nationale.

Le député de Berberati 4 André Nalké Dorogo intègre pour la première fois depuis 2011 le bureau de l’Assemblée nationale.

" Je vous informe que c’est depuis 2011 que je suis à l’Assemblée nationale. C’est la première fois que je rentre au bureau. Si j’y suis aujourd’hui, c’est parce que j’ai des motivations profondes. Notamment au poste de 3e vice-président. Les attributions à ce poste exigent que l’on donne du confort aux députés, que l’on crée les meilleures conditions de travail aussi bien au député qu’au personnel" a déclaré l’opposant.

Par ailleurs, les trois postes de questeurs sont occupés par Magloire Ghislain Makango de Mbaiki 5, Josué Titus Ngoungbo du 6èmearrondissement de Bangui et Fleury Pabandji de Bouar 1. Pour leur part, Clément Ndombe, Bernadette Gambo Souaninzi et Marie Christiane Patassé deviennent secrétaires parlementaires. Ces derniers promettent de relever le défi.

« Je sais que je serai à la hauteur de mes tâches »

"Je serai à la hauteur de mes tâches car pour moi, ce n’est pas la première fois que je travaille dans ce domaine. J’ai été secrétaire dans des ONG et rapporteur dans des organes caritatifs. Aujourd’hui avec cette élection, je sais que je remplirai les devoirs qui me seront confiés" a affirmé Marie Christiane Patassé, députée de Nana Bakassa.

Quant aux candidats malheureux, ils s’alarment contre un « système d’achat de conscience mis en place par des tiers » au cours de cet exercice démocratique.

"Ces élections ont été truquées à l’avance. Hier, certains collègues ont été séquestrés à l’hôtel Ledger Plazza contre une somme d’argent. Tout cela est antidémocratique. C’est triste pour les élus de la Nation d’accepter de prendre part à un tel exercice" a regretté De Bon Cœur Vidal Siopathis, député de Satema.

Enfin, les membres attachés aux quatre vice-présidents sont Jonas Donon, député de Bouar 4, Sylvain Mbombo, député de Nola 2, Alimè Aziza Soumaïne de Ndélé et Lucien Mbaïgoto, député de Paoua 1. Le prochain renouvellement du bureau de la Représentation nationale est prévu pour mars 2023.

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Le gouvernement marocain vient d’annuler, pour « des motifs d’agenda » peu convaincants, les rencontres qui devaient avoir lieu, les 23 et 24 j » ...la suite
L’ancien président de la République de Guinée Alpha Condé (84 ans) et son opposant Cellou Dalein Diallo (70 ans), ont renoué le contact. Les de » ...la suite
En Centrafrique, la cour constitutionnelle a déclaré vendredi 20 janvier conforme à la Constitution la loi relative à l'organisation des référen » ...la suite
Selon son site internet, Russophononie Afrique, cette association veut « regrouper les russophones et les amis de la langue russe en Afrique ». Son » ...la suite
En l’espace de cinq années, la France est en passe d’achever ce qui lui restait d’influence et de sympathie en Afrique. Et ce, surtout au S » ...la suite
L’ex-leader des « Jeunes patriotes », Charles Blé Goudé, condamné à 20 ans de prison, invite les observateurs de la vie politique à « lire l » ...la suite
L’année dernière, plusieurs cas de corruption et de détournement de fonds impliquant des ministres et certains fonctionnaires de l’État ont é » ...la suite
En ce début d’année, j’ai le plaisir de vous accueillir, au Palais de la Renaissance, à l’occasion de la traditionnelle cérémonie de prése » ...la suite
– Distingués Invités, – Mesdames et Messieurs ; A l’instar de la Cour Pénale Spéciale, la CVJRR, mécanisme de justice transitionnelle » ...la suite