Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Société » Nouvelles nationales sur RNL
Nouvelles nationales sur RNL

Centrafrique : nouvelle annonce d’arrivée de produits pétroliers à Bangui

 

https://www.radiondekeluka.org/ mercredi 3 août 2022 13:59

 

Pendant que la crise d’hydrocarbures continue de paralyser la République centrafricaine, le gouvernement a annoncé l’arrivée d’une nouvelle cargaison de produits pétroliers. Selon le ministère de l’Energie, trois barges contenant de l’essence et du gasoil en provenance du Congo, sont arrivées ce dimanche 31 juillet 2022 au port de Bangui. Le contenu de la cargaison est en dépotage à la Société centrafricaine de stockage des produits pétroliers.

Le dépotage de ces produits pétroliers a démarré ce lundi, 1er août 2022 avec 750.000 litres de gasoil et 1.750.000 litres de super. Selon les responsables du ministère de l’Energie et de l’Hydraulique, ces produits destinés à la société Total, pourraient dans quelques jours alléger la peine des usagers.

"Là, nous sommes en train de dépoter les produits contenus dans des barges qui viennent d’arriver. Si tout va bien, d’ici mercredi voire jeudi prochain, vous allez vous rendre compte que toutes les stations Total seront desservies en produits pétroliers" a fait savoir Alain Fidèle Kolongato, directeur de cabinet au ministère de l’Energie et de l’Hydraulique.

Depuis le lancement en juillet dernier de la campagne fleuve, c’est pour la deuxième fois que Bangui reçoit des cargaisons d’hydrocarbures. S’agissant de la distribution des produits, les autorités indiquent que des mécanismes sont prévus.

"Total pourrait faire session aux autres"

"Les 1ères barges qui sont arrivées en juillet dernier, étaient une cargaison du groupe Tristar. Dans le mécanisme de gestion des produits pétroliers, il y a des sessions. C’est-à-dire, un mécanisme de compensation entre les différents marqueteurs. Lequel, nous gérons. Ainsi, Total pourrait faire session aux autres" a précisé, Alain Fidèle Kolongato.

A en croire les autorités centrafricaines, plusieurs distributeurs d’hydrocarbures ont positionné leurs produits en République démocratique du Congo en vue de les acheminer à Bangui.

Cette annonce intervient après celle faite en juillet dernier par le ministre de l’Energie et de l’Hydraulique, Arthur Bertrand Piri. Le membre du gouvernement avait fait savoir que ces produits étaient destinés aux stations-services. Cependant, quelques jours plus tard, d’autres sources affirmaient que qu’ils appartenaient à la Minusca, la mission de l’Onu pour le maintien de la paix en République centrafricaine.   

 

 

Centrafrique : l’armée a évalué son plan d’action à Bouar dans le Nord-ouest

https://www.radiondekeluka.org/ mercredi 3 août 2022 15:25

 

Dans sa politique de redéploiement à l’intérieur du pays, l’armée nationale a passé en revue son plan d’action. Une mission d’évaluation du haut-commandement militaire s’est rendue, le 27 juillet 2022, à Bouar dans la Nana-Mambéré. L’objectif, selon les cadres de l’armée, est celui de passer en une armée de garnison.

Les cadres de l’armée centrafricaine ont évalué durant quatre (4) jours les actions déjà réalisées et celles qui restent à faire. Cette évaluation faite à Bouar, chef-lieu de la Nana Mambéré, est basée sur le plan national de défense, initié en 2016 par le gouvernement. Selon le haut-commandement militaire, ce plan a permis de réhabiliter les casernes, d’équiper et de déployer les soldats dans les différentes zones de défense du pays.

Par ailleurs, ces officiers ont souligné que le nombre d’infrastructures militaires reste encore insignifiant et les garnisons n’ont, jusqu’alors, qu’un seul bataillon au lieu de deux.

"L’objectif est de passer en une armée de garnison"

"Le plus grand objectif du plan national de défense, c’est le changement de l’armée de projection en une armée de garnison. Hier, s’il se passait quelque chose à Bocaranga par exemple, le renfort doit être déployé de Bangui. Le temps d’arriver, l’ennemi est parti. Raison pour laquelle, le gouvernement a pensé mettre en place cette vision afin que l’armée soit auprès de la population" a fait savoir le général de brigade Arcadius Bétibangui, sous-chef d’Etat-major, chargé de la planification.

Quelques aspects sont pris en compte dans ce concept de garnison, notamment, le regroupement familial.

"Le militaire sera accompagné de sa famille"

"Il est désormais question d’affecter les militaires dans les zones de défense comme les fonctionnaires et les autres corps habillés. Lors de ces affectations, le militaire sera accompagné de sa famille. Ce qui revient à dire que lorsque le militaire part en garnison, sa famille doit être logée. Ses enfants doivent aussi bénéficier d’une bonne scolarité" a précisé le colonel Ghislaine-Léa Yangongo, responsable du service de conditions militaires.

Ces hauts responsables de l’armée nationale encouragent la population à coopérer avec les soldats déployés sur le terrain. Par ailleurs, ils invitent à la dénonciation de  tous actes de violence exercés par un militaire sur un civil.

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Dans son aperçu humanitaire, le bureau des Nations-Unies pour les affaires humanitaires(OCHA) a enregistré au cours des sept premiers mois de 2022, » ...la suite
Dans l’optique d’avoir le contrôle total du secteur minier, le gouvernement a suspendu les activités minières dans les préfectures de la Vak » ...la suite
La Confédération fait désormais partie du cercle très restreint de gouvernements occidentaux disposant d’une représentation dans le pays en cri » ...la suite
L’opération de contrôle physique des fonctionnaires et agents de l’Etat lancée en juillet dernier par le gouvernement se poursuit. Après quelq » ...la suite
Selon des sources sécuritaires, la RCA a officiellement demandé 3 000 instructeurs militaires russes supplémentaires, pour appuyer les Forces armé » ...la suite
La prise en charge des enfants de 0 à 15 ans au Complexe pédiatrique de Bangui risque de souffrir. Le projet d’appui à ce centre hospitalier vie » ...la suite
Quarante-huit heures après l’annonce de l’ouverture d’une enquête contre le Groupe Castel à Paris, les réactions commencent à tomber. Le g » ...la suite
Malgré les accords de paix et les cessez-le-feu à répétition, la Centrafrique reste déstabilisée par de nombreuses rébellions. Si l’armée, s » ...la suite
Chers frères et sœurs en Christ et vous tous, hommes et femmes de bonne volonté, épris de bonté, de justice et de paix, à vous tous, grâce et » ...la suite
e viens par ce communiqué prendre à témoin le peuple centrafricain concernant le comportement et le double jeu que joue la Minusca en Centrafrique. » ...la suite