Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Politique » Centrafrique : un millier de manifestants dans la rue pour un troisième mandat du président Touadéra
Centrafrique : un millier de manifestants dans la rue pour un troisième mandat du président Touadéra

 

 

06 AOÛT 2022 Mise à jour 06.08.2022 à 17:52 par TV5MONDE avec AFP

 

Plus d'un millier de manifestants ont exigé samedi 6 août à Bangui la tenue d'un référendum pour modifier la Constitution en Centrafrique et permettre au président Touadéra de briguer un troisième mandat. Le projet est dénoncé par l’opposition.

Les manifestants, en tee-shirts rouge ou bleu, couleurs du Front républicain, organisateur de la manifestation et proche du pouvoir, ont scandé l'hymne national et brandi des banderoles affirmant "Pour un avenir meilleur, le peuple demande une nouvelle constitution" ou "Touadéra doit continuer".

"Je suis là pour soutenir la volonté populaire, notre pays est trop en retard", a expliqué André Zongo-kette, un manifestant. Hippolyte Ngate, secrétaire du Front républicain, y a remis au Premier ministre Félix Moloua, présent avec d'autres membres du gouvernement, une demande officielle pour la tenue d'un référendum.

Ce rassemblement a duré toute la matinée pour se terminer à la mi-journée devant le Monument des Martyrs, au centre de la capitale où des dizaines de manifestants ont été rémunérés 15.000 francs CFA (23 euros) par le Front républicain pour avoir participé à la mobilisation. Début juillet, déjà, des centaines de manifestants avaient exigé une nouvelle Constitution.

Officiellement, les manifestants dénoncent notamment le fait que la constitution actuelle empêche les jeunes de moins de 35 ans d'être candidat à la présidentielle, et ne demandent pas ouvertement la possibilité pour le président de faire un troisième mandat.

Le gouvernement s'est déjà déclaré favorable à une nouvelle constitution ou à une modification de cette dernière. Or, une proposition de réforme constitutionnelle déposée à l'Assemblée nationale fin mai par un groupe de députés de la majorité fait sauter le verrou du plafond de deux mandats, selon l'opposition, et ses promoteurs pressent le président Touadéra de la faire adopter par référendum. Une révision de la Constitution par l'Assemblée doit, elle, recueillir une majorité qualifiée des deux tiers des députés.

Faustin-Archange Touadéra avait été réélu fin décembre 2020 avec 53,16 % des suffrages à l'issue d'un scrutin controversé, moins d'un électeur sur trois ayant eu la possibilité d'aller voter en raison de l'insécurité dans un pays en proie à une guerre civile très meurtrière depuis 2013.

 

1 commentaire

M
Et ces manifestants sont fiers d'avoir été achetés...

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Le gouvernement marocain vient d’annuler, pour « des motifs d’agenda » peu convaincants, les rencontres qui devaient avoir lieu, les 23 et 24 j » ...la suite
L’ancien président de la République de Guinée Alpha Condé (84 ans) et son opposant Cellou Dalein Diallo (70 ans), ont renoué le contact. Les de » ...la suite
En Centrafrique, la cour constitutionnelle a déclaré vendredi 20 janvier conforme à la Constitution la loi relative à l'organisation des référen » ...la suite
Selon son site internet, Russophononie Afrique, cette association veut « regrouper les russophones et les amis de la langue russe en Afrique ». Son » ...la suite
En l’espace de cinq années, la France est en passe d’achever ce qui lui restait d’influence et de sympathie en Afrique. Et ce, surtout au S » ...la suite
L’ex-leader des « Jeunes patriotes », Charles Blé Goudé, condamné à 20 ans de prison, invite les observateurs de la vie politique à « lire l » ...la suite
L’année dernière, plusieurs cas de corruption et de détournement de fonds impliquant des ministres et certains fonctionnaires de l’État ont é » ...la suite
En ce début d’année, j’ai le plaisir de vous accueillir, au Palais de la Renaissance, à l’occasion de la traditionnelle cérémonie de prése » ...la suite
– Distingués Invités, – Mesdames et Messieurs ; A l’instar de la Cour Pénale Spéciale, la CVJRR, mécanisme de justice transitionnelle » ...la suite