Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Politique » Centrafrique : un millier de manifestants dans la rue pour un troisième mandat du président Touadéra
Centrafrique : un millier de manifestants dans la rue pour un troisième mandat du président Touadéra

 

 

06 AOÛT 2022 Mise à jour 06.08.2022 à 17:52 par TV5MONDE avec AFP

 

Plus d'un millier de manifestants ont exigé samedi 6 août à Bangui la tenue d'un référendum pour modifier la Constitution en Centrafrique et permettre au président Touadéra de briguer un troisième mandat. Le projet est dénoncé par l’opposition.

Les manifestants, en tee-shirts rouge ou bleu, couleurs du Front républicain, organisateur de la manifestation et proche du pouvoir, ont scandé l'hymne national et brandi des banderoles affirmant "Pour un avenir meilleur, le peuple demande une nouvelle constitution" ou "Touadéra doit continuer".

"Je suis là pour soutenir la volonté populaire, notre pays est trop en retard", a expliqué André Zongo-kette, un manifestant. Hippolyte Ngate, secrétaire du Front républicain, y a remis au Premier ministre Félix Moloua, présent avec d'autres membres du gouvernement, une demande officielle pour la tenue d'un référendum.

Ce rassemblement a duré toute la matinée pour se terminer à la mi-journée devant le Monument des Martyrs, au centre de la capitale où des dizaines de manifestants ont été rémunérés 15.000 francs CFA (23 euros) par le Front républicain pour avoir participé à la mobilisation. Début juillet, déjà, des centaines de manifestants avaient exigé une nouvelle Constitution.

Officiellement, les manifestants dénoncent notamment le fait que la constitution actuelle empêche les jeunes de moins de 35 ans d'être candidat à la présidentielle, et ne demandent pas ouvertement la possibilité pour le président de faire un troisième mandat.

Le gouvernement s'est déjà déclaré favorable à une nouvelle constitution ou à une modification de cette dernière. Or, une proposition de réforme constitutionnelle déposée à l'Assemblée nationale fin mai par un groupe de députés de la majorité fait sauter le verrou du plafond de deux mandats, selon l'opposition, et ses promoteurs pressent le président Touadéra de la faire adopter par référendum. Une révision de la Constitution par l'Assemblée doit, elle, recueillir une majorité qualifiée des deux tiers des députés.

Faustin-Archange Touadéra avait été réélu fin décembre 2020 avec 53,16 % des suffrages à l'issue d'un scrutin controversé, moins d'un électeur sur trois ayant eu la possibilité d'aller voter en raison de l'insécurité dans un pays en proie à une guerre civile très meurtrière depuis 2013.

 

1 commentaire

M
Et ces manifestants sont fiers d'avoir été achetés...

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Un meeting du Bloc républicain pour la défense de la Constitution a réuni, samedi 24 septembre, plusieurs milliers de personnes à Bangui, la capit » ...la suite
La décision est tombée ce 22 septembre 2022, sous une fine pluie, une heure avant l’heure indiquée, au siège de la Cour Constitutionnelle plutô » ...la suite
La Cour suprême de la République centrafricaine a annulé une commission de réformes constitutionnelles, portant ainsi un coup au président Fausti » ...la suite
A New York, le président centrafricain, Faustin Archange Touadéra a accordé une audience à, Catherine Phee, secrétaire d’Etat américaine aux a » ...la suite
Ouverte le lundi 19 septembre à New-York aux Etats-Unis, la 77ème Assemblée générale ordinaire de l’ONU a vu la participation de plusieurs chef » ...la suite
En prenant la parole au nom de la République Centrafricaine, à la 77ème Session Ordinaire de l’Assemblée Générale des Nations Unies, je tiens » ...la suite
Le président centrafricain Faustin-Archange Touadéra a installé la semaine dernière un comité chargé de rédiger une nouvelle Constitution pour » ...la suite
Le président centrafricain, Faustin-Archange Touadéra a installé le comité de rédaction d’une nouvelle constitution. Décidé à doter la R » ...la suite
Je voudrais tout d’abord saluer tous les responsables des groupes armés ici présents qui ont toujours manifesté leur attachement à l’APPR en d » ...la suite
La Cour constitutionnelle doit rendre une décision très attendue d’ici à la fin du mois. Elle doit statuer sur la requête déposée par la plate » ...la suite