Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Economie » La Banque africaine de développement obtient 32,8 milliards de dollars pour des projets en Afrique
La Banque africaine de développement obtient 32,8 milliards de dollars pour des projets en Afrique

 

Publié le Aujourd'hui à 14 h 16 min par Rédaction afrique centrale

La Banque africaine de développement (BAD) a obtenu 32,8 milliards de dollars d’engagements d’investissement pour des projets en Afrique, a déclaré le président de la banque à la clôture d’une réunion avec des investisseurs.

Selon le président de la BAD, Akinwumi Adesina, le plus gros contrat conclu lors des trois jours du Forum sur l’investissement en Afrique était de 15,6 milliards de dollars pour la méga-autoroute Lagos-Abidjan, reliant les deux principales villes d’Afrique de l’Ouest, au Nigeria et en Côte d’Ivoire.

L’autoroute d’environ 1 200 km aura quatre à six voies et devrait être achevée dans environ six ans, a-t-il déclaré.

“L’Afrique est un continent très bancable. Nous avons traversé des moments difficiles à cause de la situation du COVID-19, mais nous voici sur un rebond“, a déclaré Akinwumi Adesina. “L’Afrique est de retour pour les investissements.”

Les projets, qui font partie de la réponse de la banque au COVID-19, touchent des secteurs tels que l’agriculture et l’agro-industrie, l’éducation, l’énergie et le climat, la santé, les minéraux et l’exploitation minière, et les technologies de l’information et des communications.

Akinwumi Adesina a déclaré que du côté de la santé, les projets comprennent une nouvelle ville médicale à Accra, un fonds pour les services de santé pour les populations à faible revenu en Afrique du Sud et deux plateformes de fabrication de produits pharmaceutiques : une en Afrique de l’Ouest et une au Kenya.

Le forum devait se tenir à la fin de l’année dernière, mais a été reporté en raison d’une recrudescence des infections à la variante du coronavirus Omicron.

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Sevré des financements internationaux, le pays revient peu à peu sur le marché domestique pour mobiliser des ressources nécessaires au financement » ...la suite
La Guinée Equatoriale et la République Centrafricaine vont œuvrer ensemble à lutter contre la pénurie des produits pétroliers en Centrafrique. » ...la suite
Cette décision proviendrait d’une montée des tracasseries routières sur la partie centrafricaine du corridor Douala-Bangui, notamment sur le traj » ...la suite
En Centrafrique, une semaine après l’augmentation des prix des carburants à la pompe, les autorités ont fixé les prix publics pour des tarifs de » ...la suite
Le Fonds monétaire international (FMI) encourage la Cemac (Cameroun, Centrafrique, Congo, Gabon, Guinée équatoriale et Tchad) à stopper la cryptom » ...la suite
La hausse des prix des hydrocarbures continue de susciter des réactions. Le Groupe de travail de la société civile (GTSC) parle d’arnaque et d’ » ...la suite
En Centrafrique, deux jours après l’augmentation jusqu'à 80 % des prix des carburants par le gouvernement, la plupart des usagers se disent asphyx » ...la suite
Sa promotion au poste d’administrateur directeur général de cette filiale du groupe bancaire basé à Lomé, au Togo, a été approuvée depuis no » ...la suite
Sur l'avenue Boganda, la station d'essence Tradex est déserte, seule une chèvre erre entre les pompes à sec: à Bangui, la capitale de la Centrafri » ...la suite
Washington, DC: Une équipe du Fonds monétaire international (FMI) emmenée par M. Abebe Aemro Selassie, Directeur du Department Afrique du FMI, s’ » ...la suite