Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Economie » Crypto : Pourquoi Binance s’intéresse-t-il tant à l’Afrique ?
Crypto : Pourquoi Binance s’intéresse-t-il tant à l’Afrique ?

Lu pour vous

 

Sango, une nouvelle crypto qui change la donne ?

https://www.cointribune.com/ lun 15 Août 2022 ▪ 11h00 ▪3 min de lecture - par Rédaction CT

Après avoir adopté le bitcoin (BTC) comme monnaie légale, la République centrafricaine a décidé de créer la sidechain et la crypto Sango. L’objectif du projet Sango est d’éliminer les limites de la blockchain Bitcoin (BTC), tout en répondant aux besoins du gouvernement centrafricain.

Sango se distingue des CBDC

Selon un tweet de l’équipe-projet, le 14 août, la nouvelle cryptomonnaie Sango « change déjà ce que signifie être une cryptomonnaie soutenue par le gouvernement ». « La première cryptomonnaie du genre apporte toute la puissance de la blockchain Bitcoin pour créer une économie numérique d’abord. ». Il faut savoir que la sidechain Sango offre les différents avantages du réseau Bitcoin (BTC). Parallèlement, elle a été conçue pour combler les lacunes de cette blockchain. Sango répond à ce critère tout en offrant plus que ce que proposent généralement les cryptomonnaies soutenues par un gouvernement.

A cet effet, la cryptomonnaie Sango se veut plus évolutive en s’appuyant sur les smart contracts. Elle offre aussi davantage de confidentialité et de programmabilité. Elle contribue à l’augmentation de la vitesse de transaction du réseau Bitcoin en gérant une partie de sa charge. De plus, la sidechain Sango a été créée de manière à ne pas souffrir de problèmes de surcharge comme sa blockchain principale. Cette cryptomonnaie facilite donc les transactions qui deviennent d’ailleurs moins chères sur le réseau Bitcoin.

Le fonctionnement de la crypto Sango est contrôlé par le quorum institutionnel de la République centrafricaine. Ce quorum est formé par le président, des ministres et des membres de l’Assemblée nationale démocratiquement élus pour assumer ce rôle. Malgré ce contrôle, l’achat de cette crypto est décentralisé, ce qui n’est pas le cas des CBDC émises par les banques centrales.

La République centrafricaine a voulu créer un système monétaire plus sécurisé et favorable à la citoyenneté avec Sango. Elle est consciente du fait que la portée des actifs numériques va au-delà des frontières. Grâce à eux, les échanges internationaux sont plus faciles et rapides.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

 

 

 

Crypto : Pourquoi Binance s’intéresse-t-il tant à l’Afrique ?

https://www.cointribune.com/ lun 15 Août 2022 ▪ 8h00 ▪5 min de lecture - par Luc Jose Adjinacou

Au cours de ces dernières années, de nombreuses initiatives sont prises de part et d’autre en faveur des cryptomonnaies. Le continent africain ne reste pas en marge de ces initiatives, et visiblement Changpeng Zhao, le PDG de Binance, compte bien en profiter. En effet, son entreprise ne cesse de multiplier les clins d’œil en direction de plusieurs pays en Afrique. Pourquoi un tel intérêt pour le continent ?

Plusieurs projets pour l’Afrique

Que l’on soit un observateur du marché des cryptomonnaies ou non, il est très facile de remarquer que Binance s’intéresse de très près à l’Afrique. La preuve en est que dans le cadre de la dernière Coupe d’Afrique des nations, qui a pris officiellement fin le 6 février dernier, la bourse de cryptomonnaies était un sponsor officiel. Ainsi, elle a touché plus de 300 millions de téléspectateurs sur le continent.

Plus récemment, le PDG de la bourse d’actifs numériques a effectué deux voyages : un en Côte d’Ivoire et et un autre au Sénégal. Dans le cadre de sa visite en Côte d’Ivoire, il a rencontré le président de la République, Alassane Ouattara, avec qui il a discuté « des questions économiques et financières, surtout à l’accès à la cryptomonnaie qui aujourd’hui fait partie des activités économiques des différents pays du monde » (CZ).  

Après la Côte d’Ivoire, CZ s’est rendu au Sénégal où il a discuté avec le président Macky Sall. Cette visite a été pour lui l’occasion de conclure un partenariat avec JokkoLabs pour l’éducation à la blockhain.

Par ailleurs, CZ a été en République centrafricaine où il a rencontré le président Faustin-Archange Touadera. Durant la réunion, les deux personnalités ont discuté de plusieurs sujets, dont « l’éducation, les investissements et l’adoption de la cryptomonnaie ». Autant dire que CZ nourrit plusieurs projets pour le continent africain, dont entre autres l’amélioration du taux d’adoption des actifs numériques.

Les raisons du PDG de Binance

La grande question que l’on pourrait poser est celle-ci : pour quelles raisons le PDG de Binance s’intéresse-t-il tant à l’Afrique ? Plusieurs pistes de réponses peuvent être envisagées. Dans un entretien accordé à Jeune Afrique, le PDG a déclaré : « Toute l’Afrique nous intéresse et nous souhaitons […] avoir de multiples présences dans l’ensemble des sous-régions ». Il a ensuite expliqué qu’il pense que « il y a beaucoup plus d’argent à faire dans les pays en développement » plutôt qu’en Europe et en Amérique.

Comme vous vous en doutez, c’est donc pour des raisons économiques que Binance se tourne vers l’Afrique. À ce propos, il convient de souligner que la jeune population africaine recherche activement de nouvelles solutions pour échapper au contrôle et aux obligations des institutions financières classiques. Et les cryptomonnaies se présentent comme une belle alternative.  

En outre, le continent africain est en quelque sorte une « terre vierge » en ce qui concerne le marché des actifs numériques. Bien que de nombreuses dispositions soient prises de part et d’autre, elles peinent pour l’instant à séduire tout le monde. Cela fait du continent une terre à explorer par les bourses de cryptomonnaies comme Binance. Celles qui y développeront des projets prendront de l’avance sur les autres.

Enfin, l’inflation sur les monnaies classiques constitue une autre raison pour laquelle les cryptomonnaies séduisent les Africains. En effet, les monnaies numériques fonctionnent selon un principe de décentralisation, ce qui fait qu’une inflation sur la monnaie fiat est sans effet sur elles. Par conséquent, pour échapper à l’inflation, les Africains optent pour ces monnaies. Et c’est là que Binance compte intervenir !

Si Binance s’intéresse au continent africain, c’est en raison des nombreux avantages que présente cet eldorado pour sa bourse. Non seulement c’est un territoire relativement vierge, mais de plus en plus d’Africains se tournent aussi vers les actifs numériques.

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
La Chine a supprimé les droits de douane sur 98 % des articles taxables provenant de plusieurs pays, dont neuf en Afrique. Cette décision fait su » ...la suite
La Cour constitutionnelle s’oppose à la possibilité d’obtenir la nationalité centrafricaine ou un terrain en échange d’un investissement dan » ...la suite
Un premier échec pour Faustin-Archange Touadéra. La Cour constitutionnelle centrafricaine a rejeté le projet de cryptomonnaie sango lancé il y a q » ...la suite
En République centrafricaine, c’est un coup dur pour le gouvernement. La Cour constitutionnelle rejette certaines dispositions du projet Sango lanc » ...la suite
Le Premier ministre japonais a dit vouloir contribuer à une "croissance de qualité" en Afrique, au premier jour samedi d'un sommet avec le continent » ...la suite
Les grandes institutions internationales n'ont eu de cesse de rabaisser leurs prévisions de croissance mondiale pour l'année Devant cette inflati » ...la suite
Certaines institutions souhaitent rejeter le Bitcoin et d’autres crypto-monnaies par le biais de réglementations et régulations parfois farfelues. » ...la suite
Pour le Président Faustin Archange Touadera, les effets néfastes des changements climatiques sur la chaîne alimentaire, la persistance de la pandé » ...la suite
La cryptomonnaie est dans l’air du temps. Oui mais… C’est quoi au juste une cryptomonnaie ?! Et comment ça marche ? Nous sommes là pour vous a » ...la suite