Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Economie » Centrafrique : Tension de trésorerie, Faustin Archange Touadera accuse le FMI et la banque mondiale
Centrafrique : Tension de trésorerie, Faustin Archange Touadera accuse le FMI et la banque mondiale

Lu pour vous

 

Par Corbeaunews Publié le 16 août 2022 , 8:11 

Bangui, République centrafricaine. Pour le Président Faustin Archange Touadera, les effets néfastes des changements climatiques sur la chaîne alimentaire, la persistance de la pandémie du COVID-19 et la crise ukrainienne ont porté un coup dur à notre économie. Ce qui suscite une tension de trésorerie, synonyme  de l’impossibilité de financer des programmes par le gouvernement. Mais l’homme va plus loin et accuse des partenaires financiers internationaux.

Au mois de juin dernier, le Premier ministre Félix Moloua, dans le cadre de sa participation au forum économique à Saint-Pétersbourg, en Russie, avait tenu, lors d’une interview aux médias russes, des propos très virulents et confus contre la communauté internationale, plus particulièrement la banque mondiale et le fonds monétaire international (FMI).  D’après lui, la géopolitique s’est infiltrée partout, même dans les institutions internationales dont leur objectif  est de lutter contre la pauvreté. Pour lui, l’origine de la tension de trésorerie que connaît le gouvernement est la suspension de l’aide budgétaire par les partenaires internationaux comme l’Union européenne, la banque mondiale et le FMI.

D’après lui, « la géopolitique  s’est infiltrée partout dans les institutions  internationales dont le but est de lutter contre la pauvreté. Aujourd’hui, nous sommes sanctionnés. Nous n’avons pas l’appui budgétaire malgré tous les efforts que nous faisons, malgré toutes les réformes que nous menons. Nous ne recevons pas de l’appui budgétaire.  Les gens sont allés plus loin : bloquer les projets en faveur de la population », affirme – t -il.

Mais deux mois plus tard, c’est le tour du Président Faustin Archange Touadera de reprendre la même rhétorique développée par son Premier ministre après la tension de trésorerie de l’État. .

Faustin Archange Touadera : »Les effets néfastes des changements climatiques sur la chaîne alimentaire, la persistance de la pandémie du COVID-19 et la crise ukrainienne ont porté un coup dur à notre économie.! Cette fragilité a été aggravée par des mesures de rétorsion économiques, prises par certains de nos partenaires, dont les motivations sont essentiellement géopolitiques. ».

Pour un professeur d’économie à l’université de Bangui, en 2022, parler  des effets néfastes des changements climatiques sur la chaîne alimentaire, la persistance de la pandémie du COVID-19 sur l’économie centrafricaine n’est autre que de la manipulation de l’opinion.

« Depuis six ans, quelle mesure que le gouvernement centrafricain a prise contre le changement climatique dans le pays ! Ou bien c’est un langage pour flatter la communauté internationale. Même chose pour coronavirus. Il faut que les autorités du pays arrêtent leur double jeu », affirme -t-il.

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
La Chine a supprimé les droits de douane sur 98 % des articles taxables provenant de plusieurs pays, dont neuf en Afrique. Cette décision fait su » ...la suite
La Cour constitutionnelle s’oppose à la possibilité d’obtenir la nationalité centrafricaine ou un terrain en échange d’un investissement dan » ...la suite
Un premier échec pour Faustin-Archange Touadéra. La Cour constitutionnelle centrafricaine a rejeté le projet de cryptomonnaie sango lancé il y a q » ...la suite
En République centrafricaine, c’est un coup dur pour le gouvernement. La Cour constitutionnelle rejette certaines dispositions du projet Sango lanc » ...la suite
Le Premier ministre japonais a dit vouloir contribuer à une "croissance de qualité" en Afrique, au premier jour samedi d'un sommet avec le continent » ...la suite
Les grandes institutions internationales n'ont eu de cesse de rabaisser leurs prévisions de croissance mondiale pour l'année Devant cette inflati » ...la suite
Certaines institutions souhaitent rejeter le Bitcoin et d’autres crypto-monnaies par le biais de réglementations et régulations parfois farfelues. » ...la suite
Après avoir adopté le bitcoin (BTC) comme monnaie légale, la République centrafricaine a décidé de créer la sidechain et la crypto Sango. L’o » ...la suite
La cryptomonnaie est dans l’air du temps. Oui mais… C’est quoi au juste une cryptomonnaie ?! Et comment ça marche ? Nous sommes là pour vous a » ...la suite