Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Afrique Centrale & la CEMAC » Cameroun : les tensions inflationnistes alimentées par la hausse des prix des denrées alimentaires
Cameroun : les tensions inflationnistes alimentées par la hausse des prix des denrées alimentaires

Lu pour vous

 

Journal Chrétien 25 AOÛT 2022ELÉANORE MARTHE AMÉLIE BISSOU

 YAOUNDE, en juillet 2022, les prix des produits alimentaires ont enregistré une hausse mensuelle de 1,3% à Douala et de 1,5% à Yaoundé, capitales économique et politique du Cameroun, attisant les tensions inflationnistes, selon les notes sur l’évolution des prix à la consommation finale des ménages publiées mercredi par l’Institut national de la statistique (INS) du pays.

A Douala, les prix des produits alimentaires ont grimpé de 13,9% en juillet en glissement annuel, alors qu’une augmentation de 13,7% a été enregistrée à Yaoundé, a indiqué l’INS.
En moyenne sur les douze derniers mois, les prix à la consommation finale des ménages ont affiché une hausse de 3,6% à Douala, et de 3,9% à Yaoundé, toutes deux au-dessus du seuil de 3% fixé par la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC), selon la même source.
Dans un autre rapport récemment publié, l’INS a indiqué qu’au premier semestre de l’année 2022, les prix à la consommation finale des ménages au Cameroun avaient augmenté de 5,1% en glissement annuel, appelant le gouvernement à prendre des « mesures supplémentaires » pour faire face à la cherté de la vie.

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Manuela Roka Botey a été nommée Première ministre de Guinée équatoriale et devient la première femme de l’histoire de ce petit pays d’Afriq » ...la suite
Selon la Ligue tchadienne des Droits de l’Homme, au moins 11 civils ont été victimes d’exécution extrajudiciaire dans le lac Tchad. Dans un com » ...la suite
Les informations faisant état de la présence d'une nouvelle rébellion dans le sud du Tchad continuent de susciter des inquiétudes. D'après des » ...la suite
Il faut ouvrir des enquêtes sur les meurtres, la torture, les décès en détention et les détentions illégales d’un régime tchadien que la Fran » ...la suite
Un arbitrage favorable à une filiale du groupe Bolloré dans un litige l'opposant au port camerounais de Douala a été annulé à cause d'un "doute" » ...la suite
L'ONG Human Rights Watch (HRW) dénonce dans un rapport lundi 23 janvier des «meurtres», des «décès en détention», des «disparitions forcées » ...la suite
L’homme d’affaires canado-congolais Lucien Ebata ne mégotait sur les dépenses lorsqu’il s’agissait de soigner ses relations politiques ou di » ...la suite
Il y a trois mois, le 20 octobre, une manifestation de l’opposition, interdite par les autorités, était violemment réprimée. Le soir même, le p » ...la suite
Cette nouvelle mesure s’inscrit dans les différents chantiers du Secrétariat permanent du processus de Kimberley (Snppk) pour la mise en œuvre de » ...la suite
L’affaire révélée ce mercredi par «Libération» dessine les contours d’un système financier occulte autour du pétrole congolais, une manne » ...la suite