Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Livres & Médias » Les journalistes de RFI et France 24 protestent après des déclarations d'Emmanuel Macron
Les journalistes de RFI et France 24 protestent après des déclarations d'Emmanuel Macron

Lu pour vous

 

Europe 1

Plusieurs journalistes de France 24 et RFI ont réagi à des propos d'Emmanuel Macron sur l'influence internationale de la France. Le chef de l'État avait alors appelé à "mieux utiliser le réseau France Médias Monde" auquel appartiennent les deux rédactions qui refusent d'être considérées comme des "porte-voix" de l'État.

Les journalistes des médias publics France 24 et RFI ont protesté vendredi après des déclarations d'Emmanuel Macron sur l'influence internationale de la France, qui les assimilent selon eux à des "porte-voix" de l'État. Jeudi, devant les ambassadeurs français réunis à l'Elysée, le président de la République a appelé à "assumer une stratégie d'influence et de rayonnement de la France".

Dans ce discours qui pointait "le narratif, russe, chinois ou turc" en Afrique, Emmanuel Macron a exhorté à "mieux utiliser le réseau France Médias Monde, qui est absolument clé, qui doit être une force pour nous". "France 24, média du groupe FMM (France Médias Monde, NDLR), n'est en aucun cas la voix officielle de la France", a répliqué la SDJ (Société des journalistes) de la chaîne de télévision d'information continue, dans un communiqué publié sur les réseaux sociaux.

"Nous ne cèderons jamais une once de notre indépendance"

"Elle est un média de service public, pas un média gouvernemental. Elle n'est pas, non plus, un opérateur de la diplomatie d'influence", a insisté la SDJ de France 24. Dans un communiqué distinct, son homologue de la radio RFI, qui appartient également à France Médias Monde, a martelé que ce groupe "n'est pas le porte-voix de l'Elysée".

La Société des journalistes réaffirme l’indépendance éditoriale de la rédaction de #France24pic.twitter.com/GpsYptQjYq

— La SDJ de France 24 (@SDJ_France24) September 2, 2022

"Nos journalistes ne sont en aucun cas et ne seront jamais un outil au service de votre communication et de votre politique", poursuit la SDJ de RFI, radio très écoutée en Afrique. "Nous ne cèderons jamais une once de notre indépendance", poursuit la SDJ de RFI, selon qui "ces phrases jettent soupçon et discrédit sur le travail de (ses) correspondants".

Une polémique sur fond de suppression de la redevance audiovisuelle

Cette polémique intervient dans la foulée de la suppression de la redevance qui finance l'audiovisuel public, votée en août après une promesse d'Emmanuel Macron pendant la campagne présidentielle. Les opposants à la suppression de la redevance craignent que l'audiovisuel public perde une partie de son indépendance en étant soumis aux aléas budgétaires décidés par l'État, au lieu d'un mode de financement dédié.

Le groupe France Médias Monde réunit France 24 (en français, en anglais, en arabe et en espagnol), RFI (en français et 15 autres langues) et Monte Carlo Doualiya, radio en langue arabe.

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Jean Sinclair Maka Gbossokotto, journaliste en Centrafrique (RCA), a été retrouvé mort il y a peu à Bangui, dans des circonstances très troublant » ...la suite
Bamako a décidé de suspendre RFI et FRance 24 le 17 mars, la mesure a été exécutée dans la foulée. Et sans que la suspension de ces médias sou » ...la suite
Le Mali a suspendu France 24 et RFI alors que Moscou cherche, à l’occasion de la guerre en Ukraine, à étendre l’influence de ses médias sur le » ...la suite
En Centrafrique, le ministre de la Santé a appelé ce week-end les médias à lutter contre la désinformation concernant le coronavirus, qui a fait » ...la suite
Créée le 22 février 1974 par l’empereur Jean-Bedel Bokassa, la télévision centrafricaine occupait une place prépondérante dans la sous-régio » ...la suite
Martin ZIGUÉLÉ tel qu’il n’a jamais été raconté auparavant pourrait valablement convenir comme titre à cet opuscule. Familier des arcanes de » ...la suite
Ernest Obama n’aura pas chômé trop longtemps. Tout récemment limogé de la Direction général de Vision 4, Ernest Obama a été promu en Centraf » ...la suite
Son premier roman, Batouala, aura été le bon. René Maran, né il y a 132 ans jour pour jour, en 1887, à bord d'un bateau qui conduisait ses parent » ...la suite
Sur l’écran, un type brandit un énorme parpaing. C’est pour fracasser la tête d’un malheureux qui, une minute plus tôt, poussait des hurleme » ...la suite
Ce livre est écrit selon l’auteur, pour que la transition dirigée par Catherine Samba-Panza en Centrafrique ne s'oublie pas. Dans l'histoire polit » ...la suite