Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Economie » La Centrafrique en quête de 24 milliards de francs CFA pour boucler son budget
La Centrafrique en quête de 24 milliards de francs CFA pour boucler son budget

 

https://www.rfi.fr/ Publié le : 02/09/2022 - 23:21

La Centrafrique a voté jeudi le projet de loi de finances rectificatif, par 127 voix pour, et trois contre. Le vote de ce budget intervient dans un contexte d'austérité budgétaire pour le pays. Le ministre des Finances Hervé Ndoba n'hésite pas à le dire : il lui faut trouver 24 milliards de francs CFA pour le boucler.

Avec une baisse de ses ressources de 14%, la Centrafrique doit faire des économies et trouver des fonds. Objet d'échanges parfois « houleux » dans l'hémicycle, précise une publication de l'Assemblée nationale.

Les dépenses primaires non prioritaires vont être compressées de près de moitié, a annoncé le ministre des Finances. Et depuis plusieurs semaines, les autorités ont lancé différentes initiatives pour améliorer la mobilisation des recettes domestiques : manuel de rapprochement bancaire pour éviter l'évaporation des recettes douanières et fiscales, mission d'évaluation du dispositif de lutte contre le blanchiment d'argent, chasse à la fraude dans les administrations...

« Nous savons que nous avons une marge importante de ce point de vue-là », a précisé le ministre des Finances Hervé Ndoba. Mi-juillet, le FMI estimait « les résultats obtenus dans le cadre du programme de référence »  « globalement satisfaisants ».

En plus de la hausse des prix liée à la conjoncture internationale, la Centrafrique souffre de la réduction drastique de ses appuis budgétaires. Près de 30% en moins sur les projections du dernier exercice budgétaire, selon le grand argentier. Les partenaires internationaux ont suspendu une part importante de leurs aides, de peur qu'elles servent à financer les paramilitaires russes.

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
La Chine a supprimé les droits de douane sur 98 % des articles taxables provenant de plusieurs pays, dont neuf en Afrique. Cette décision fait su » ...la suite
La Cour constitutionnelle s’oppose à la possibilité d’obtenir la nationalité centrafricaine ou un terrain en échange d’un investissement dan » ...la suite
Un premier échec pour Faustin-Archange Touadéra. La Cour constitutionnelle centrafricaine a rejeté le projet de cryptomonnaie sango lancé il y a q » ...la suite
En République centrafricaine, c’est un coup dur pour le gouvernement. La Cour constitutionnelle rejette certaines dispositions du projet Sango lanc » ...la suite
Le Premier ministre japonais a dit vouloir contribuer à une "croissance de qualité" en Afrique, au premier jour samedi d'un sommet avec le continent » ...la suite
Les grandes institutions internationales n'ont eu de cesse de rabaisser leurs prévisions de croissance mondiale pour l'année Devant cette inflati » ...la suite
Certaines institutions souhaitent rejeter le Bitcoin et d’autres crypto-monnaies par le biais de réglementations et régulations parfois farfelues. » ...la suite
Pour le Président Faustin Archange Touadera, les effets néfastes des changements climatiques sur la chaîne alimentaire, la persistance de la pandé » ...la suite
Après avoir adopté le bitcoin (BTC) comme monnaie légale, la République centrafricaine a décidé de créer la sidechain et la crypto Sango. L’o » ...la suite
La cryptomonnaie est dans l’air du temps. Oui mais… C’est quoi au juste une cryptomonnaie ?! Et comment ça marche ? Nous sommes là pour vous a » ...la suite