Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Economie » La Centrafrique en quête de 24 milliards de francs CFA pour boucler son budget
La Centrafrique en quête de 24 milliards de francs CFA pour boucler son budget

 

https://www.rfi.fr/ Publié le : 02/09/2022 - 23:21

La Centrafrique a voté jeudi le projet de loi de finances rectificatif, par 127 voix pour, et trois contre. Le vote de ce budget intervient dans un contexte d'austérité budgétaire pour le pays. Le ministre des Finances Hervé Ndoba n'hésite pas à le dire : il lui faut trouver 24 milliards de francs CFA pour le boucler.

Avec une baisse de ses ressources de 14%, la Centrafrique doit faire des économies et trouver des fonds. Objet d'échanges parfois « houleux » dans l'hémicycle, précise une publication de l'Assemblée nationale.

Les dépenses primaires non prioritaires vont être compressées de près de moitié, a annoncé le ministre des Finances. Et depuis plusieurs semaines, les autorités ont lancé différentes initiatives pour améliorer la mobilisation des recettes domestiques : manuel de rapprochement bancaire pour éviter l'évaporation des recettes douanières et fiscales, mission d'évaluation du dispositif de lutte contre le blanchiment d'argent, chasse à la fraude dans les administrations...

« Nous savons que nous avons une marge importante de ce point de vue-là », a précisé le ministre des Finances Hervé Ndoba. Mi-juillet, le FMI estimait « les résultats obtenus dans le cadre du programme de référence »  « globalement satisfaisants ».

En plus de la hausse des prix liée à la conjoncture internationale, la Centrafrique souffre de la réduction drastique de ses appuis budgétaires. Près de 30% en moins sur les projections du dernier exercice budgétaire, selon le grand argentier. Les partenaires internationaux ont suspendu une part importante de leurs aides, de peur qu'elles servent à financer les paramilitaires russes.

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Sevré des financements internationaux, le pays revient peu à peu sur le marché domestique pour mobiliser des ressources nécessaires au financement » ...la suite
La Guinée Equatoriale et la République Centrafricaine vont œuvrer ensemble à lutter contre la pénurie des produits pétroliers en Centrafrique. » ...la suite
Cette décision proviendrait d’une montée des tracasseries routières sur la partie centrafricaine du corridor Douala-Bangui, notamment sur le traj » ...la suite
En Centrafrique, une semaine après l’augmentation des prix des carburants à la pompe, les autorités ont fixé les prix publics pour des tarifs de » ...la suite
Le Fonds monétaire international (FMI) encourage la Cemac (Cameroun, Centrafrique, Congo, Gabon, Guinée équatoriale et Tchad) à stopper la cryptom » ...la suite
La hausse des prix des hydrocarbures continue de susciter des réactions. Le Groupe de travail de la société civile (GTSC) parle d’arnaque et d’ » ...la suite
En Centrafrique, deux jours après l’augmentation jusqu'à 80 % des prix des carburants par le gouvernement, la plupart des usagers se disent asphyx » ...la suite
Sa promotion au poste d’administrateur directeur général de cette filiale du groupe bancaire basé à Lomé, au Togo, a été approuvée depuis no » ...la suite
Sur l'avenue Boganda, la station d'essence Tradex est déserte, seule une chèvre erre entre les pompes à sec: à Bangui, la capitale de la Centrafri » ...la suite
Washington, DC: Une équipe du Fonds monétaire international (FMI) emmenée par M. Abebe Aemro Selassie, Directeur du Department Afrique du FMI, s’ » ...la suite