Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Afrique Centrale & la CEMAC » Angola : Rejet de la requête de l'opposition visant à annuler les résultats électoraux
Angola : Rejet de la requête de l'opposition visant à annuler les résultats électoraux

Un tribunal angolais rejette la demande de l'opposition d'annuler le résultat des élections

Zone Bourse

La Cour constitutionnelle angolaise a rejeté lundi la demande d'un parti d'opposition visant à annuler les résultats des élections générales qui ont donné la victoire au MPLA au pouvoir.

 L'Union nationale pour l'indépendance totale de l'Angola (UNITA) a déposé la plainte après que la commission électorale du pays ait déclaré la semaine dernière le Mouvement populaire pour la libération de l'Angola (MPLA) vainqueur de l'élection nationale.

Le tribunal a jugé que la plainte de l'UNITA ne remplissait pas les conditions requises pour permettre à l'instance juridique d'annuler les résultats.

L'UNITA a utilisé une procédure réservée aux situations dans lesquelles "il n'existe pas d'autres moyens destinés à sauvegarder l'effet utile des droits allégués", et la plainte a donc été rejetée, ont déclaré les juges.

Les résultats de la commission électorale de la semaine dernière donnaient au MPLA 51,17% des voix et à l'UNITA 43,95%.

Selon le décompte parallèle de l'UNITA, elle a obtenu 49,5% des voix et le MPLA 48,2%, a déclaré le président de l'UNITA, Adalberto Costa Junior, lors d'une conférence de presse lundi.

"Les données recueillies par le comptage (parallèle) de l'UNITA ... révèlent des différences énormes et inacceptables par rapport à celles publiées par le CNE (commission électorale)", a déclaré Costa Junior. Ces divergences indiquent une manipulation délibérée des résultats, a-t-il ajouté.

Costa Junior a également déclaré que 347 436 voix ont été "soustraites" à l'UNITA dans 15 circonscriptions provinciales, tandis que 185 825 voix ont été "ajoutées" au MPLA dans 16 circonscriptions provinciales.

 

 

Angola : Rejet de la requête de l'opposition visant à annuler les résultats électoraux

information fournie par REUTERS•06/09/2022 à 00:42

6 septembre (Reuters) - La Cour constitutionnelle angolaise a rejeté lundi une requête de l'opposition destinée à annuler les résultats des élections présidentielle et législatives du mois dernier, dont le parti au pouvoir, le Mouvement populaire de libération de l'Angola (MPLA), a été déclaré vainqueur.

Cette requête avait été déposée la semaine dernière par l'Union nationale pour l'indépendance totale de l'Angola (UNITA) à la suite de l'annonce des résultats par la commission électorale nationale.

D'après la cour, la requête de l'UNITA ne répondait pas aux critères nécessaires pour permettre l'annulation des résultats.

(Reportage Catarina Demony et Sergio Goncalves; version française Jean Terzian)

 

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Manuela Roka Botey a été nommée Première ministre de Guinée équatoriale et devient la première femme de l’histoire de ce petit pays d’Afriq » ...la suite
Selon la Ligue tchadienne des Droits de l’Homme, au moins 11 civils ont été victimes d’exécution extrajudiciaire dans le lac Tchad. Dans un com » ...la suite
Les informations faisant état de la présence d'une nouvelle rébellion dans le sud du Tchad continuent de susciter des inquiétudes. D'après des » ...la suite
Il faut ouvrir des enquêtes sur les meurtres, la torture, les décès en détention et les détentions illégales d’un régime tchadien que la Fran » ...la suite
Un arbitrage favorable à une filiale du groupe Bolloré dans un litige l'opposant au port camerounais de Douala a été annulé à cause d'un "doute" » ...la suite
L'ONG Human Rights Watch (HRW) dénonce dans un rapport lundi 23 janvier des «meurtres», des «décès en détention», des «disparitions forcées » ...la suite
L’homme d’affaires canado-congolais Lucien Ebata ne mégotait sur les dépenses lorsqu’il s’agissait de soigner ses relations politiques ou di » ...la suite
Il y a trois mois, le 20 octobre, une manifestation de l’opposition, interdite par les autorités, était violemment réprimée. Le soir même, le p » ...la suite
Cette nouvelle mesure s’inscrit dans les différents chantiers du Secrétariat permanent du processus de Kimberley (Snppk) pour la mise en œuvre de » ...la suite
L’affaire révélée ce mercredi par «Libération» dessine les contours d’un système financier occulte autour du pétrole congolais, une manne » ...la suite