Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Politique » RCA: Touadéra nomme les membres du comité chargé de rédiger la nouvelle Constitution
RCA: Touadéra nomme les membres du comité chargé de rédiger la nouvelle Constitution

 

https://www.rfi.fr/ Publié le : 12/09/2022 - 22:40 Avec notre envoyé spécial à Bangui, François Mazet

 

Créé par décret du président Faustin-Archange Touadéra le 29 août dernier, le comité de rédaction de la nouvelle Constitution centrafricaine connait désormais sa composition. Le chef de l’État a nommé ce lundi 55 personnalités, chargées de plancher sur une nouvelle Loi fondamentale dans les trois prochains mois.

Dans ce comité figurent six ministres, membres du premier cercle du chef de l’État, comme celui de la Justice, Arnaud Djoubaye Abazene, ou celui en charge des Relations avec les institutions, Maxime Balalou

Des députés, dont Brice Kevin Kakpayen, promoteur d’une réforme de la Constitution déposée à l’Assemblée nationale en mai dernier, mais aussi des représentants de groupes de la société civile, des syndicats, des chefferies, ou encore des confessions religieuses. 

Certaines des personnes nommées s’étaient opposées à une révision constitutionnelle lors du dialogue républicain du mois de mars. Aujourd’hui, elles sont appelées à en écrire une nouvelle.

À lire aussi : Centrafrique : le MCU s’engage pour le projet de nouvelle Constitution

Choisi parmi les délégués, le député Arthur Simplice Zingas n’y voit pas de contradiction : le co-fondateur de la plateforme Union des forces démocratiques de l’opposition (UFDO) dit « ne pas vouloir présumer » du contenu des discussions, et qu’il « viendra avec ses propositions ». « L’opposition est plurielle, ce qui compte, c'est l’intérêt supérieur de la nation » se défend-il.

Ses anciens camarades au sein de la COD-2020 ou du nouveau Bloc républicain de défense de la Constitution (BRDC) dénoncent des « débauchages », tandis que la plateforme de la société civile anti-révision, G-16, s’inquiète d’un « coup d’État institutionnel en préparation », et voit dans ces nominations un « moyen de faire pression » sur la Cour constitutionnelle, qui doit se prononcer d’ici à la fin du mois sur la validité du processus constitutionnel.

 

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Un meeting du Bloc républicain pour la défense de la Constitution a réuni, samedi 24 septembre, plusieurs milliers de personnes à Bangui, la capit » ...la suite
La décision est tombée ce 22 septembre 2022, sous une fine pluie, une heure avant l’heure indiquée, au siège de la Cour Constitutionnelle plutô » ...la suite
La Cour suprême de la République centrafricaine a annulé une commission de réformes constitutionnelles, portant ainsi un coup au président Fausti » ...la suite
A New York, le président centrafricain, Faustin Archange Touadéra a accordé une audience à, Catherine Phee, secrétaire d’Etat américaine aux a » ...la suite
Ouverte le lundi 19 septembre à New-York aux Etats-Unis, la 77ème Assemblée générale ordinaire de l’ONU a vu la participation de plusieurs chef » ...la suite
En prenant la parole au nom de la République Centrafricaine, à la 77ème Session Ordinaire de l’Assemblée Générale des Nations Unies, je tiens » ...la suite
Le président centrafricain Faustin-Archange Touadéra a installé la semaine dernière un comité chargé de rédiger une nouvelle Constitution pour » ...la suite
Le président centrafricain, Faustin-Archange Touadéra a installé le comité de rédaction d’une nouvelle constitution. Décidé à doter la R » ...la suite
Je voudrais tout d’abord saluer tous les responsables des groupes armés ici présents qui ont toujours manifesté leur attachement à l’APPR en d » ...la suite
La Cour constitutionnelle doit rendre une décision très attendue d’ici à la fin du mois. Elle doit statuer sur la requête déposée par la plate » ...la suite