Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Société » Centrafrique : La Conférence Épiscopale de Centrafrique (CECA) refuse de siéger dans le comité de rédaction du projet de la nouvelle Constitution
Centrafrique : La Conférence Épiscopale de Centrafrique (CECA) refuse de siéger dans le comité de rédaction du projet de la nouvelle Constitution

 

 Judicael Yongo   septembre 13, 2022 5:36

BANGUI, le 13 sept 2022 (RJDH) —L’Église catholique a dans un communiqué rendu public en date du  29 Aout 2022, a  annoncé sa non-participation dans le comité chargé de rédiger le projet de la nouvelle constitution de la République Centrafricaine.

Sur invitation du Gouvernement centrafricain par décret numéro 22 348 du 26 Aout 2022, le président de la République Chef de l’Etat a créé et institué un comité chargé de rédiger   le projet de la nouvelle constitution de la République Centrafricaine.  Parmi   les différents  acteurs et parties nommés dans ce nouveau comité,  on note  trois  (3) représentants des confessions religieuses.

En République Centrafricaine, lorsqu’on parle de confession religieuse ou encore l’appellation leaders des confessions religieuses, on voudrait parler d’un responsable de la communauté musulmane, d’un représentant  évangélique et d’un représentant(e) de l’église catholique.

S’agissant de la participation d’un leader catholique dans le comité de rédaction de la nouvelle constitution ; à l’unanimité, l’église catholique affirme se retirer ; c’est au cours d’une décision au cour d’une décision prise par la conférence Episcopale Centrafricaine (CECA).

La  CECA  a donné sa version, de son abstention   dans ce comité mis en place par un décret présidentiel.

Toutefois, les évêques représentés dans cette institution s’interrogent sur la question des verrous constitutionnels et aussi  sur  la justesse de la démarche en vue de la rédaction d’une nouvelle constitution. Elle estime, que la parole doit être donnée au peuple Centrafricain elle  affirme aussi    « qu’une large consultation pourrait indiquer au-delà de tout doute les dispositions du peuple quant à la nécessité de cette révision ». Dès lors la création du comité de rédaction se justifierait à l’issue d’une telle démarche référendaire.

Fort de ce qui précède, et au regard de votre lettre circulaire du 29 Aout, tout en remerciant le président de la République chef de l’Etat pour la confiance qu’il ne cesse d’accorder  à l’église catholique, la  conférence Épiscopale Centrafricaine décline votre invitation de faire partie du comité chargé de rédiger le projet de la nouvelle constitution de la République Centrafricaine.

Paméla Dounian-Doté

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Une semaine après l’arrestation de Vianney Semdiro, la Cour pénale spéciale (CPS) a publié, ce vendredi 30 septembre 2022, un communiqué pour a » ...la suite
La Minusca a remis ce mercredi 28 septembre à la Mairie du 8ème arrondissement, un bâtiment construit à hauteur de 22 millions de francs CFA. Ces » ...la suite
Plus de 80 000 personnes sont affectées par les inondations depuis le mois de juin, selon OCHA, le département des Nations unies qui coordonne les a » ...la suite
Après plus d’un an de détention à Bangui, la justice centrafricaine a remis en liberté provisoire, ce 28 septembre 2022, le ressortissant franç » ...la suite
A la veille de la rentrée scolaire, les sinistrés des quartiers affectés par les inondations et qui occupent les établissements scolaires, ne save » ...la suite
L’inquiétude monte à Goya dans la préfecture de la Ouaka. A l’origine, l’annonce, lundi dernier, du retrait du contingent mauritanien de la M » ...la suite
Ouverte le lundi 19 septembre à New-York aux Etats-Unis, la 77ème Assemblée générale ordinaire de l’ONU a vu la participation de plusieurs chef » ...la suite
En République centrafricaine, les tribunaux sont à l'arrêt suite à un mouvement de grève des avocats qui protestent contre les atteintes à l'ind » ...la suite
En République centrafricaine, les tribunaux sont à l'arrêt suite à un mouvement de grève des avocats qui protestent contre les atteintes à l'ind » ...la suite
Alors que les leaders politiques centrafricains se déchirent sur le projet de nouvelle constitution, portée par la présidence, beaucoup ont une pr » ...la suite