Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Annonces & Divers » L'université Lyon 3 prévoit de retirer le titre honorifique de "Docteur" donné à l'ancien Président dictateur du Burkina Faso
L'université Lyon 3 prévoit de retirer le titre honorifique de

Lu pour vous

 

https://france3-regions.francetvinfo.fr/ Publié le 20/09/2022 à 17h20 • Mis à jour le 20/09/2022 à 18h48 Écrit par Alexandra Marie Ertiani.

18 ans après avoir accordé le titre de "Docteur honoris causa" à Blaise Compaoré, condamné à la prison à perpétuité pour l'assassinat de Thomas Sankara, l’Université Lyon 3 souhaite revenir sur cette distinction.

En 2004, Blaise Compaoré était décoré du titre de "Docteur honoris causa" de la prestigieuse université Jean Moulin dite Lyon 3. 

L'ancien dictateur du Burkina Faso a été "condamné à la réclusion criminelle à perpétuité pour l’assassinat, entre autres, de Thomas Sankara. Cette décision a été prise  " pour que l’université lyonnaise "lave l’affront  fait aux valeurs universitaires autant qu’au peuple burkinabé", explique Éric Carpano, le président de Lyon 3 dans un communiqué. 

L’ancien président burkinabé Blaise Compaoré a été condamné par contumace le 6 avril dernier par le tribunal militaire de Ouagadougou. Il a été jugé coupable d' "atteinte à la sureté de l’Etat" , "recel de cadavre" et "complicité d’assassinat", dans le cadre du meurtre, entre autres, de Thomas Sankara survenu le 15 octobre 1987 et du coup d’Etat lui permettant d'accéder au pouvoir. 

Une réputation à défendre

La réputation de l'Université Lyon 3 a déjà été ternie par plusieurs affaires. Historiquement les accusations de négationisme et les influence de certains groupes radicaux lui ont valu une image de "fac de droite, voire d'extrême droite". Plus récemment, des problèmes de racisme et de harcèlement ont été dénoncées par l'Unef. L'Unef, qui depuis 2004 dénonçait la distinction honorifique de Blaise Compaoré par Lyon 3 et faisait partie des associations qui à l'époque, avaient appelé à manifester contre cette décision. Dans un courrier adressé au président de l'université de l'époque l'association étudiante s'interrogeait déjà: 

"Quels éléments peuvent permettre à une Université de décerner un titre honorifique au responsable d’une telle gabegie, accompagnée d’une multiplication des violations des droits de l’Homme, au mépris d’un peuple soulevé comme un seul homme depuis fin 1998 sous le mot d’ordre « trop c’est trop » ?"

Dans un communiqué, M Carpano précise que "ce qui était déjà inacceptable en 2004 l’est encore davantage aujourd’hui" et que "l’Université Jean Moulin a gravement manqué à ces valeurs en décernant le 23 avril 2004" un titre à Blaise Compaoré,  un homme " ayant asservi son peuple durant des années et symbole d’une francophonie dévoyée par le néocolonialisme de la « Françafrique »". La décision de lui retirer son titre sera soumise au prochain conseil administratif de l’université. 

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
L’organisation médicale, les Médecins Sans Frontières (MSF), quitte la sous-préfecture de Kabo à partir du 1er octobre 2022. Une information co » ...la suite
Depuis le 24 septembre 2022, une délégation ministérielle dirigée par Hassan Bouba, ministre de l'Élevage et de la Santé animale, se rend dans l » ...la suite
Les femmes victimes de viols atroces soignées dans l'hôpital du prix Nobel de la paix Denis Mukwege, dans l'est de la RD Congo, peuvent désormais b » ...la suite
Depuis le 24 septembre 2022, une délégation ministérielle dirigée par Hassan Bouba, ministre de l'Élevage et de la Santé animale, se rend dans l » ...la suite
La Police des Nations Unies (UNPOL) intensifie des séances de formation à l’endroit des Forces de sécurité intérieure (FSI) centrafricaine pour » ...la suite
Les magistrats tchadiens entament à partir de ce lundi une grève sèche et illimitée en protestation contre l’indifférence du gouvernement face » ...la suite
Le colonel Abdoulaye Maïga, premier ministre par intérim du Mali, a déclaré samedi à la tribune de l'ONU que la «junte» française avait «poig » ...la suite
L'Allemagne, qui souhaite devenir la première armée d'Europe, montre ses ambitions et met en place un fonds exceptionnel de 100 milliards d'euros po » ...la suite
Plusieurs centaines de personnes ont manifesté pacifiquement dimanche (18.09), au Niger. Ils ont également scandé des slogans en faveur de Vladimir » ...la suite
Plusieurs centaines de personnes ont manifesté pacifiquement dimanche (18.09), au Niger. Ils ont également scandé des slogans en faveur de Vladimir » ...la suite