Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Afrique Centrale & la CEMAC » Le Tchad annonce le versement de 10 milliards de FCFA aux victimes d'Habré
Le Tchad annonce le versement de 10 milliards de FCFA aux victimes d'Habré

 

https://www.rfi.fr/ Publié le 28/09/2022 - 16:53

La présidence tchadienne vient de donner instruction au ministre des Finances d'apporter sa contribution au Fonds fiduciaire chargé d’indemniser les victimes des années Hissène Habré. Le gouvernement a annoncé le versement de 10 milliards de francs CFA en attendant de savoir où en est l'Union africaine dans la mise en place de ce Fonds fiduciaire.

Cinq ans après la condamnation de l’ancien dictateur aujourd’hui défunt, les trois associations se désespèrent de voir les victimes toucher enfin les indemnités promises, même si elles reconnaissent que « quelques petits pas » qui ont été faits au cours des deux dernières années.

L’Union africaine qui chapeaute le Fonds fiduciaire lui a alloué une somme de 5 millions de dollars. De son côté, le gouvernement tchadien a mis depuis l’année passée un immeuble à disposition du secrétariat de ce Fonds, et il s’est engagé depuis une dizaine de jours à alimenter ce panier d’un premier apport de 10 milliards de francs CFA, quelque 15 millions de dollars américains. Mais impossible pour le moment de dire si oui ou non cet argent a déjà été débloqué.

Hawa Gamane, qui dirige l’une des trois associations des victimes de Hissène Habré se dit satisfaite par la décision du gouvernement tchadien, « un exemple pour tous les autres bailleurs », dit-elle, en rappelant que « on est encore loin du compte ». Ce sont au total quelque 150 millions de dollars qui doivent réunis en vue d’indemniser les victimes du régime Habré.

C’est un acte hautement responsable de la part du gouvernement.

Clément Abaïfouta, fondateur de l'Association des victimes Hissene Habre

« C’est une honte »

Ces trois associations, qui assurent avoir déjà recensé plus de 1 600 morts parmi ces victimes depuis le procès Habré appellent l’Union africaine à agir au plus vite, « avant qu’il ne soit trop tard ». « C’est une honte, le Conseil d’administration a été créé depuis l’année passée, mais il n’a pas encore ténu sa première réunion officielle », a fustigé Clément Abaïfouta. Aucun responsable de l’organisation africaine n’a voulu réagir.

Hissène Habré, l’ancien président qui a dirigé le pays de 1982 à 1990, et dont le régime a fait plus de 40 000 morts, avait été condamné en 2017 à la perpétuité pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité. Il est mort en août 2021 à Dakar, à 79 ans.

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Quelle est la nature actuelle des relations entre la Centrafrique et le Tchad qui s'accusent souvent mutuellement d'actes hostiles? En Centrafrique » ...la suite
Les relations entre le président de la Commission africaine, le tchadien Moussa Faki, et Mahamat Idriss Déby, l’homme fort de la junte au Tchad s » ...la suite
Avec plus de 43 années, il détient le record mondial de longévité au pouvoir pour un chef d'Etat encore vivant, hors monarchies. Le président de » ...la suite
Au Tchad, depuis la répression du 20 octobre, les nombreuses disparitions inexpliquées et les découvertes de cadavres sèment la peur à travers le » ...la suite
Mondafrique revient sur la tentative de coup d’état qui a gelé les relations entre la Guinée Equatoriale et la République Centrafricaine voici c » ...la suite
Le ministre de la Jeunesse a été limogé par décret du président de transition, Mahamat Idriss Deby Itno, lundi. Le chef de l’État a supprimé » ...la suite
Le président de la transition Mahamat Idriss Deby a exprimé ce 20 novembre ses remerciements à la Centrafrique pour l’inauguration à Bangui d’ » ...la suite
Le président de la Commission de l’Union Africaine (1), le tchadien Moussa Faki, qui a pris une position tranchée contre la junte au pouvoir dans » ...la suite
La situation politique reste tendue depuis le 20 octobre au Tchad. En plus des 50 morts et 300 blessés, des dizaines de personnes ont été par la su » ...la suite
Le président de la Commission de l’Union africaine, le tchadien Moussa Faki, présentait ce vendredi 11 novembre un rapport demandant des sanctions » ...la suite