Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Annonces & Divers » À mon avis… Bouffonnerie et spectacle politique en Afrique
À mon avis… Bouffonnerie et spectacle politique en Afrique

Lu pour vous

 

https://afrikipresse.fr/ par Ben Ismael 20 octobre 2022

 

Plus de 60 ans d’indépendance, l’Afrique reste tous les jours le « théâtre » d’intenses manœuvres consternantes politiques qui lui donnent le statut de continent de « merdes ». Le tout enrobé dans une formule de démocratie familiale. Cette marque autorisée est associée à l’image du père au pouvoir. Lui-même père de l’indépendance de son pays des années 1960-1980.

Ces premiers Africains avaient comme objectifs l’indépendance totale de l’Afrique. Ils n’ont pas chômé, ils n’ont pas été élus, réélus, 2 fois, 4 fois, 5 fois comme Paul Biya du Cameroun, Houphouët-Boigny de Côte d’Ivoire, Omar Bongo du Gabon, Sékou Touré de la Guinée, Robert Mugabe du Zimbabwé, Gnassingbé Eyadema du Togo, Yoweri Museveni de l’Ouganda, Obiang Nguema de la Guinée-Equatoriale. À eux seuls, ils ont décidé pour les autres. Quels spectacles d’adoration pour les militants politiques satisfaits des partis uniques. Tout le monde applaudit quand le père de la nation parle.

Toujours populaire, avec un sens aigu des relations politiques. Le « père de l’indépendance connaît chaque militant, ou leurs familles. Puis, l’Afrique va produire un autre groupe de présidents à la stratégie complaisante. Il s’agit de Jean Bedel Bokassa, président à vie puis Empereur de la Centrafrique, intronisé par Houphouët-Boigny et Valéry Giscard d’Estaing. Cette confrérie va conduire la Centrafrique dans une incertitude économique. Plus tard, l’Empereur est échu. Dans cette stratégie dynamique de bouffonnerie, d’autres chefs d’État emprunteront des chemins de calculs de séduction : en Libye, à l’époque du colonel Kadhafi, chef de l’État devient « Guide libyen » après avoir renversé le roi Idriss.

Au Zaïre, aujourd’hui Rdc, Mobutu Sessé Seko, président à vie, devient Maréchal. Ce titre militaire et sans critère va affaiblir les indicateurs diplomatiques du pays. Puis arrive une autre formule de démocratie : Faure Gnassingbé du Togo, Ali Bongo du Gabon, vont succéder à leurs papas sans l’avis des institutions républicaines. La dernière stratégie de la bouffonnerie est absolument spectaculaire, c’est bien les chefs d’États qui tripatouillent les constitutions pour rester longtemps au pouvoir. À la suite de ce spectacle courageux, c’est bien les coups d’États militaires : une opération où on exige simplement à la population de s’aligner. Et nous (…) à la suite. Face à cette complaisance intellectuelle, l’Afrique comprend que ses forces institutionnelles n’existent pas. Aujourd’hui, tout le continent est « abonné » à cette stratégie absolument bouffonne et à ce spectacle politique inattendu. 

Ben Ismaël 

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
La mission onusienne en Centrafrique a annoncé mercredi qu'elle aidera les autorités locales à réhabiliter le poste de douane de Béloko (ouest) d » ...la suite
La première session criminelle de l’année 2023 se déroulera du 06 février au 08 mars 2023, et l’audience du tirage au sort des jurés est pré » ...la suite
La filière nigérienne d'Orano, anciennement Areva, a exploité pendant 40 ans cette mine d'uranium dans le Sahara pour alimenter des centrales nucl » ...la suite
Mme Yellen, depuis vendredi à Dakar, première étape d'un déplacement en Afrique, a visité le site historique de Gorée en compagnie de son maire » ...la suite
Quand certains tuent par les armes, d’autres, en revanche, choisissent l’intoxication comme solution la plus simple pour exterminer une population » ...la suite
Le Président de la République, Son Excellence Professeur Faustin Archange Touadéra, a reçu en audience samedi 14 janvier 2023, au Palais de la Ren » ...la suite
Sixième langue la plus parlée au monde, le français est parlé dans de nombreux pays du monde. Cependant, il faut discerner les pays où notre lang » ...la suite
Les assises du 4ème Congrès de la société centrafricaine de gynécologie et d’obstétrique (SOCAGO) ont pris fin le jeudi 13 janvier 2023 à Ban » ...la suite
Les cheffes de la diplomatie française et allemande ont appelé vendredi les pays africains à condamner l'agression russe en Ukraine, tout en insist » ...la suite
La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA) avait annoncé jeudi l’arr » ...la suite