Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Dossiers » L
L
http://www.7sur7.be Vendredi 21 septembre 2012 - 2h23:39

L'Union africaine (UA) a pris le contrôle d'une force régionale de plus de 2.500 hommes qui traque le chef de la rébellion ougandaise de l'Armée de Résistance du Seigneur (LRA), Joseph Kony, dans les forêts d'Afrique centrale, a annoncé un commandant de cette force, un geste salué par les Nations Unies.

"L'UA est désormais chargée des opérations contre l'Armée de résistance du Seigneur", a déclaré mercredi le commandant ougandais Dick Olum à l'AFP.

L'armée ougandaise - avec l'appui d'une centaine de troupes spéciales américaines - a été le fer de lance des pays de la région engagés dans la lutte contre la LRA et Joseph Kony, visé par un mandat d'arrêt de la Cour pénale internationale (CPI) depuis 2005. Le chef de la LRA est recherché dans une vaste zone aux confins de la Centrafrique, de la République démocratique du Congo et du Soudan du Sud.

L'armée ougandaise a remis mardi le commandement de quelque 2.000 hommes à l'UA sur sa base de Nzara, au Soudan du Sud, a indiqué M. Olum.

Il a précisé que 500 soldats sud-soudanais supplémentaires avaient été placés sous le commandement de l'UA en attendant d'être déployés aux côtés de 150 soldats centrafricains également passés sous commandement de l'UA. Deux cents soldats supplémentaires devraient intégrer la force de l'UA.
L'armée congolaise n'a pas encore fourni son quota de troupes, a-t-il ajouté.

En mars, l'UA avait annoncé son intention de créér une force régionale de 5.000 hommes pour traquer la LRA, mais ce projet avait été retardé par des problèmes de financement et de logistique.
"Je ne suis pas sûr que nous créerons la force de 5.000 hommes dans son intégralité, mais au moins nous avons dépassé les 50%", a déclaré le commandant Olum. Seuls les Etats-Unis et l'Union européenne ont "fait quelque chose jusqu'à présent" pour soutenir la force, a-t-il souligné.

La LRA est active depuis 1988 dans le nord de l'Ouganda, mais depuis 2005, ses combattants se sont installés dans l'extrême nord-est de la RDC, ainsi qu'en Centrafrique et au Soudan du Sud.
Joseph Kony avait pris en 1988 la tête de la LRA dont l'objectif était de remplacer le gouvernement ougandais par un régime fondé sur les Dix commandements. Il est inculpé par la CPI de viol, mutilations, meurtres et recrutement d'enfants.

1 commentaire

A
Des gens comme joseph kony et ses hommes ne méritent pas de vivre sur cette terre.c'est des gens sans c

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Monsieur le Président, distingués membres du Conseil de sécurité, Mesdames et Messieurs, J’ai l’honneur de faire un exposé au Conseil de » ...la suite
Compte tenu de l’entretien avec S.E.M.A Matias Bertino MATONDO, Représentant Spécial du Président de la Commission de l’Union Africaine, Chef d » ...la suite
Devant le Conseil de sécurité, le Représentant spécial des Nations Unies pour la République centrafricaine, Mankeur Ndiaye, a déploré jeudi les » ...la suite
Devant le Conseil de sécurité, le Représentant spécial des Nations Unies pour la République centrafricaine, Mankeur Ndiaye, a déploré jeudi les » ...la suite
C’est au cours d’une visite de 72 heures que le Président de la Configuration RCA de la Commission de Consolidation de la Paix des Nations-Unies, » ...la suite
Le bois de vène est une essence précieuse qui sert à fabriquer des meubles de luxe en Chine. Menacée d’extinction à cause de la forte demande c » ...la suite
À l’heure actuelle, le nombre de spécialistes russes qui se trouvent en République centrafricaine pour former des unités militaires et policièr » ...la suite
Après une visite en République centrafricaine, un expert indépendant des Nations Unies a déclaré que tout le monde devait prendre les mesures né » ...la suite
l'issue d'un procès hors normes pour la Centrafrique, le verdict est lourdement tombé, vendredi 7 février à Bangui. Cinq chefs de milice anti-bala » ...la suite
Malgré la déclaration de l'ambassadeur de Russie en République centrafricaine concernant la présence d’entreprises russes dans le pays, les spé » ...la suite