Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Annonces & Divers » Les « perles » des patrons des services français
Les « perles » des patrons des services français

Lu pour vous

 

https://mondafrique.com/ By La rédaction de Mondafrique 1 novembre 2022

Les services secrets doivent-ils faire de la communication ? Pas sur à en juger par les dernières prestation des deux patrons des services de renseignement français, Bernard Emié pour la DGSE (services extérieurs) et de Nicolas Lerner pour la DGSI (contre espionnage). Le premier figure sur la photo ci dessus

Les meilleurs? Vraiment ?

Le magazine Challenges rapporte, non sans humour, la petite soirée qui a eu lieu au théâtre des Sablons à Neuilly le 20 octobre dernier. Au cours de ce happening, nos deux maîtres espions se sont livrés à un exercice peu commun d’auto congratulation et à quelques confidences. Ainsi, Bernard Emié a proclamé : « On a un des meilleurs renseignements du monde, on est en tout cas dans le top 3, arrêtons de nous culpabiliser. Les contribuables, rassurez-vous, avec nos budgets, vous avez un très bon retour sur investissements. » Vraiment ?

Le chef de la DGSE a-t-il déjà oublié que ses équipes n’ont pas vu venir le, pourtant très prévisible, coup d’Etat du 18 août 2020 au Mali? Un ratage complet au point que même l’Elysée s’en était inquiété à l’époque et fait, là encore peu commun sous la cinquième, le Château l’avait fait savoir publiquement. Nos James Bond n’ont pas non plus anticipé le dernier putsch de septembre 2022 au Burkina Faso. Tout comme le Président a appris par une enquête d’Amnesty International que son téléphone portable figurait parmi les cibles de la société israélienne Pegasus. Décidemment, il y a de la friture sur la ligne. Eton pourrait aussi discuter ratés des services qui n’avait pas anticipé l’attaque russe en Ukraine.

Confidences sur un plateau

Se lançant dans une explication sur l’importance du renseignement humain, Bernard Emié a ainsi asséné : « Il faut recruter des traitres, c’est très important, on obtient un maximum de choses ainsi. » Certes, mais faut-il le dire publiquement et de cette si jolie manière ?

S’agissant de ses partenaires américains, le même patron des services, pas si secrets, avoue sur la scène du théâtre des Sablons : « On travaille très bien avec la CIA, les choses marchent du feu de dieu, ce qu’on fait ensemble est même disons-le juste dingue. » Jusqu’où ira la transparence ?

Enfin sur le problème des livraisons d’armes à l’Ukraine, Nicolas Lerner a confié que c’était un vrai sujet de préoccupation : « Les livraisons massives d’armes, dont il va falloir surveiller à l’avenir une éventuelle prolifération sur le territoire national. »  Et pourtant la France continue à en livrer.  A ses risques et périls ?

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Au cours de sa visite, Piotr Hofmanski a rencontré les autorités et les victimes des différentes crises violentes que la RCA a traversées depuis 2 » ...la suite
Face à la popularité et la concurrence du soft power chinois ou russe, la France voit son image perdre en attractivité en Afrique. Le 1er septembr » ...la suite
Plusieurs manifestations sont organisées au Burkina Faso pour demander le départ de la présence française dans le pays. Paris n'exclut pas le ret » ...la suite
Attendu à la barre ce 18 novembre 2022, Rémy Juan Quignolot ne s’est pas à nouveau présenté aux juges. La défense de ce ressortissant françai » ...la suite
Il s’ouvre, ce samedi 19 novembre 2022, pour 48 heures, sur l’ile de Djerba, en Tunisie, le 18e sommet de la Francophonie après un report d’un » ...la suite
Le parquet centrafricain a ordonné des poursuites judiciaires contre un mercenaire français résident au Cameroun. Dans un communiqué, Benoit Na » ...la suite
La présidente de la Commission européenne a pressé les pays de l'hémisphère Nord à suivre l'exemple européen en accélérant leur aide financi » ...la suite
Glencore, géant suisse du négoce des matières premières, a été condamné jeudi par la justice britannique à payer 280 millions de livres, soit » ...la suite
Cette visite de quelques heures seulement avait pour principal but de de renouer la coopération militaire entre les deux Etats, cette dernière ayan » ...la suite
Le parti présidentiel fêtera dimanche 6 novembre les 40 ans de pouvoir de Paul Biya, 89 ans. Censé continuer à diriger le Cameroun jusqu'en 2025, » ...la suite