Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Politique » Centrafrique : le parti MCU et ses alliés en conseil politique national sollicitent un référendum constitutionnel
Centrafrique : le parti MCU et ses alliés en conseil politique national sollicitent un référendum constitutionnel

 

 Judicael Yongo  octobre 30, 2022 12:28

BANGUI, le 30 Octobre 2022(RJDH)—Le Mouvement Cœurs unis(MCU), le parti politique du président Touadera et des partis majoritaires ont demandé la tenue du référendum constitutionnel en Centrafrique. Cette demande a été formulée le 29 octobre 2022 au cours de la cérémonie d’ouverture du Conseil politique national du parti politique MCU à l’hôtel Ombella Palace, route de Damara.

Plusieurs partis politiques de la majorité présidentielle, ont délibérément réitéré leur engagement et renouvelé leur fidélité aux actions du chef de l’État Faustin Archange Touadera de convoquer un référendum constitutionnel en Centrafrique.

Les assises du samedi 29 octobre s’ouvrent sur fond d’engagement et de renouvellement de soutien politique au président Touadera. De la plateforme Béoko, en passant par les partis CANE de Sylvain Patassé, de MOUNI de Kamach, du RDC de Mohamade Lawan, du MLPC courant originel de Koyambonou et d’autres formations politiques, chacun, et tour à tour, est favorable au référendum constitutionnel.

« Béoko demande au président de la République de mettre en mouvement des dispositions pertinentes de la loi constitutionnelle en son article 90 », a souhaité Patrick Akoloza, président de la plateforme.

« La volonté manifestée par le peuple centrafricain à travers les actions citoyennes appelant au référendum constitutionnel ne saurait être occultée », a déclaré le Secrétaire exécutif  du MCU, Simplice Mathieu Sarandji qui pense que cette initiative est mal comprise par une frange politique, « Ecoutez-moi bien, alors que cette initiative qui semble incomprise par une frange de nos compatriotes, mais le MCU y apporte un soutien indéfectible et demande très respectueusement au Chef de l’Etat de faire feu de tout bois pour que la sollicitation du peuple soit exécutée », a-t-il conclu.

Le parti politique CAN à ce forum, tient à apporter également tous son soutien aux actions politiques du chef de l’État et son gouvernement y compris ce que fait le MCU.

Même position exprimée par le parti MOUNI de Thierry Kamach par la voix d’un des leaders de cette formation politique alliée de Touadera, « nous venons réitérer notre attachement, notre fidélité, surtout aux résolutions qui sortiront de ces assises pour régler les problèmes d’actualité ».

Une autre question qui est l’ordre du jour dudit conseil politique, est relative aux élections municipales prévues être tenues début 2023 en Centrafrique.

Il faut rappeler que des dysfonctionnements ont été enregistrés à l’ouverture des travaux en présence du président Touadera qui a fait une surprise à la cérémonie.

Ces dysfonctionnements sont liés à certaines crises au sein des partis politiques dont la plupart des affaires sont encore en justice notamment le RDC, le MLPC. Les assises du 29 au 30 octobre 2022, vont assortir de recommandations.

Judicaël Yongo.

 

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
L'accusation est jugée outrancière et rejetée par le Bloc des républicains pour la défense de la Constitution, mais aussi par la société civile » ...la suite
L’armée française va retirer ses derniers soldats de la Centrafrique d’ici la fin de l’année en cours. L’annonce a été faite le 7 octobre » ...la suite
Le chef de l'Etat Faustin Archange Touadéra a nommé par décret en Centrafrique un nouveau président de la Cour Constitutionnelle en remplacement d » ...la suite
Une nouvelle juge a été installée ce mardi 15 novembre à la Cour constitutionnelle. Il s’agit de la magistrate Inès Valérie Ouaby Bekaï. Elle » ...la suite
La ministre centrafricaine des Affaires étrangères vient d’écrire à son homologue française une lettre dans laquelle elle lui annonce que son p » ...la suite
La ministre centrafricaine des Affaires étrangères vient d’écrire à son homologue française une lettre dans laquelle elle lui annonce que son p » ...la suite
Les États-Unis d’Amérique notent avec une préoccupation profonde une récente série d’actions visant les membres de la Cour constitutionnelle » ...la suite
La mise à la retraite de Danièle Darlan présidente de la Cour constitutionnelle, continue de susciter des remous. L'opposition crie au scandale. » ...la suite
Aux yeux des Africains, la guerre en Ukraine n’est pas une guerre pour des valeurs, valeurs que du reste tout le monde a violées. Ce n’est tout s » ...la suite
Venu à Bangui dans le cadre d'une visite familiale, le Président de la République Son Excellence Professeur Faustin Archange TOUADERA a reçu en d » ...la suite