Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Dossiers » Lu pour vous : Pourquoi la France ne doit pas accorder l
Lu pour vous : Pourquoi la France ne doit pas accorder l
http://www.afrik.com vendredi 21 septembre 2012 / par Gaspard Zangbi
,
La France, signataire de la Convention du 28 juillet 1951 relative au statut des réfugiés devenu le cadre juridique de définition du droit d

4 commentaires

H
Ca fait rigoler cette histoire. Pourquoi il veut demander l'asile pour rester à l'étranger?

C'est ce même monsieur qui prenait des décisions arbitraires pour mettre des innocents en prison, etc... Si on suppose qu'il y a une justice, une vraie justice dans notre pays, POURQUOI IL NE R etc... Si on suppose qu'il y a une justice, une vraie justice dans notre pays, POURQUOI IL NE REVIENT PAS?

De quoi il a peur? Il a oublié qu'il y a une justice Divine sur terre... C'est le moment de rendre des comptes au peuple.
» lire la suite
J
Je me demande si les FINDIRO, NDOUTINGAI se posent des question s au moins de savoir s'il existe un Dieu réacteur? Et pourtant avec leur Dieu Terrestre FRANBOZ, se moquait de lui tous les soirs dans leur temple du PK12, tout se paye ici bas.
G
Il s'agit en fait d'un mail envoye a OFPRA prefecture d'Indre-et-Loire avec copie a l'Autre Afrik. Ci-dessous l'accuse de reception de la prefecture d'Indre-et-Loire

GZ


Accusé de réception

Masquer les détails

De :
Z
il y a bien une justice divine, dire que ce monsieur, qui était un démi-dieu il n'y a pas longtemps, est redevenu comme tout le monde, le commun des mortels, il est rattrappé par la réalité des ses propres actes.
Pourquoi fuir? ceux qu'il maltraitait et séquestrait n'avaient aucun moyen de déf.
Pourquoi fuir? ceux qu'il maltraitait et séquestrait n'avaient aucun moyen de défense et impuissants, subissaient leurs sorts sans aucun moyen de recours puisque dieu Boz n'écoutait que ce findiro et suivait à la lettre ses aneries de conseils.
Boz doit comprendre que son entourage le perdra.
» lire la suite

Mon commentaire

Dans la même catégorie
L’audience de confirmation des charges dans l’affaire le procureur contre Alfred Yékatom Rombhot et Patrice Edouard Ngaïssona démarre ce jeudi » ...la suite
L’audience de confirmation des charges dans l’affaire le procureur contre Alfred Yékatom Rombhot et Patrice Edouard Ngaïssona démarre ce jeudi » ...la suite
Un «godobe», enfant des rues en République centrafricaine, raconte ses rapports avec les militaires de l'opération Sangaris. Qu'est-ce que fair » ...la suite
Les affrontements entre groupes armés se poursuivent en Centrafrique. 24 miliciens ont été tués au nord-est de la Centrafrique, dans des combats e » ...la suite
L'assouplissement de l'embargo de l'ONU sur les armes à destination de la Centrafrique est une victoire symbolique pour le régime de Bangui. Mais il » ...la suite
L’Accord de Khartoum, signé le 6 février 2019, semble être sur le point de rejoindre les sept précédents accords de paix qui n’ont jamais pu » ...la suite
Une vingtaine de personnes dont un civil, ont perdu la vie dans les combats entre deux groupes armés dans l’extrême nord-est de la Centrafrique d » ...la suite
(Ecofin Hebdo) vendredi, 13 septembre 2019 10:58 - Chassé du pouvoir en 2013 par les rebelles de la Séléka et abandonné par ses pairs, l’ex-pré » ...la suite
Le chantier de Kolo situé à 25 Km de Mingala dans la Basse-Kotto a été assiégé ce 3 septembre 2019 par des combattants de l’UPC de Ali Darrass » ...la suite
Le président congolais Denis Sassou-Nguesso était reçu mardi 3 septembre à l’Élysée pour un déjeuner de travail avec le président Macron. S » ...la suite