Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Dossiers » CENTRAFRIQUE : LE CONTINGENT MAROCAIN DE LA MINUSCA ACHÈTE DE L'OR ET DES DIAMANTS À DES REBELLES À MBOMOU
CENTRAFRIQUE : LE CONTINGENT MAROCAIN DE LA MINUSCA ACHÈTE DE L'OR ET DES DIAMANTS À DES REBELLES À MBOMOU

 

https://www.camer.be/ © Camer.be : Franck Bafeli  02 nov. 2022 17:15:03

 

Depuis son arrivée dans le pays, au plus fort de la crise, la MINUSCA a fait l’objet de plusieurs critiques acerbes venant de la part des populations de plusieurs villes de province qui se sentaient parfois abandonner par les forces de «maintien de la paix» face aux groupes de bandits sans foi ni loi.

Cependant, la MINUSCA continue d'apporter un soutien indéfectible aux criminels sur le terrain. Les informations récentes en provenance de la localité de Mbomou montrent la profondeur de la coopération entre la MINUSCA et les groupes armés.

Le lundi 10 octobre 2022, une partie de la population de la Commune de Bakouma ont appelé la hotline 1320 pour signaler le survol d'un hélicoptère de contingent Marocain de la MINUSCA en ce moment de BAKOUMA à NZAKO

Le même jour, les habitants de Nzako ont rapporté avoir vu le contingent Marocain échanger des produits miniers or et diamant contre de l'argent avec les rebelles.

Les mêmes rapports ont été reçus le 24-25 octobre, indiquant que les armes de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA) avaient été transférées aux militants. Il y avait aussi des rumeurs selon lesquelles des groupes armés pourraient attaquer la ville de Bakouma.

Fin octobre, les habitants ont remarqué une importante somme d'argent contenant des nouveaux billets de banque de FCFA, le contingent de la MINUSCA a fait circuler ces nouveaux billets de FCFA. Ce qui soulève de nombreuses questions.

La France, qui cherche à déstabiliser le pays par tous les moyens, envoie les nouveaux billets de banque de FCFA au MINUSCA, qu'elle utilise à son tour pour le commerce illégal des métaux avec des groupes armés.

Les actions de la MINUSCA continuent de susciter de nombreuses interrogations. Malheureusement, les responsables de l’ONU et la communauté internationale d’une manière générale, ne remarquent pas les crimes commis par ces Casques bleus.

 

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Dans un communiqué publié lundi dernier, les autorités centrafricaines ont donné des précisions sur les fortes détonations entendues la veille » ...la suite
Lu pour vous ENQUÊTE 3/3 - Comment un délinquant de Saint-Pétersbourg est-il devenu le bras armé du Kremlin, à la tête de la milice Wag » ...la suite
C’est le brouillard (médiatique) le plus épais qui entoure actuellement la localité centrafricaine de Bossangoa. Officiellement cette ville d’u » ...la suite
Le procureur de la Cour pénale internationale (CPI) a déclaré jeudi avoir demandé aux juges de confirmer les charges retenues contre le fonda » ...la suite
En arrivant à l’Elysée en 2017, Emmanuel Macron voulait avoir une relation décomplexée avec l’Afrique, refusant, compte tenu de son âge, de p » ...la suite
Fin 2017, la Russie obtint une dérogation à l’embargo sur les armes imposé à la Centrafrique auprès du Conseil de sécurité des Nations unies. » ...la suite
La France a dénoncé les attaques virulentes visant son ambassadeur en République centrafricaine. Dans une correspondance adressée à son homolo » ...la suite
Le lundi 07 novembre, le tour est revenu aux chefs d’Etat africains de prendre la parole. Occasion pour le président centrafricain de déplorer la » ...la suite
L’Union européenne doit contrer activement la propagande russe en Afrique, a déclaré le ministre tchèque des Affaires étrangères Jan Lipavský » ...la suite
​La conférence des Nations unies sur le climat, qui s'ouvre en Égypte le 6 novembre, est l'occasion pour le continent de rappeler son faible poids » ...la suite