Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Afrique Centrale & la CEMAC » Tchad, une perquisition au domicile de Moussa Faki
Tchad, une perquisition au domicile de Moussa Faki

Lu pour vous

 

https://mondafrique.com/ By Nicolas Beau 25 novembre 2022

 

Les relations entre le président de la Commission africaine, le tchadien Moussa Faki,  et Mahamat Idriss Déby, l’homme fort de la junte au Tchad s’enveniment.

On savait qu’elles étaient tendues depuis que le fils du maréchal Déby avait annoncé sa possible candidature à la fin de la transition obstruant ainsi la voie à Moussa Faki vers la présidence. Or d’après des sources de Mondafrique, le 22 novembre, la résidence privée à Ndjamena du patron de la Commission a été perquisitionnée, signant ainsi une véritable déclaration de guerre entre les deux hommes.

Guerre sur les réseaux sociaux

Au même moment, une enquête à charge, intitulée : « La vérité sur Moussa Faki Mahamat » circulait sur les réseaux sociaux. Signé par un collectif de journalistes africains anonymes, ce document de 46 pages n’épargne rien à l’ancien Premier ministre tchadien. Tout y passe, le climat détestable qui règne dans les locaux de la grande maison d’Adis Abeba depuis son élection en 2017. Népotisme, sexisme, passe-droits, corruption, copinage sont, d’après ce brûlot, des lieux communs, non seulement au siège mais également dans les bureaux régionaux.  Cette investigation étayée par de multiples sources ouvertes et internes participe sans, aucun doute, à la guerre des clans.

Ce conflit place Paris dans l’embarras et ne devrait pas arranger les affaires africaines d’Emmanuel Macron déjà très compliquées L’Elysée a toujours entretenu d’excellentes relations avec Moussa Faki et soutient Mahamat Déby…

 

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Manuela Roka Botey a été nommée Première ministre de Guinée équatoriale et devient la première femme de l’histoire de ce petit pays d’Afriq » ...la suite
Selon la Ligue tchadienne des Droits de l’Homme, au moins 11 civils ont été victimes d’exécution extrajudiciaire dans le lac Tchad. Dans un com » ...la suite
Les informations faisant état de la présence d'une nouvelle rébellion dans le sud du Tchad continuent de susciter des inquiétudes. D'après des » ...la suite
Il faut ouvrir des enquêtes sur les meurtres, la torture, les décès en détention et les détentions illégales d’un régime tchadien que la Fran » ...la suite
Un arbitrage favorable à une filiale du groupe Bolloré dans un litige l'opposant au port camerounais de Douala a été annulé à cause d'un "doute" » ...la suite
L'ONG Human Rights Watch (HRW) dénonce dans un rapport lundi 23 janvier des «meurtres», des «décès en détention», des «disparitions forcées » ...la suite
L’homme d’affaires canado-congolais Lucien Ebata ne mégotait sur les dépenses lorsqu’il s’agissait de soigner ses relations politiques ou di » ...la suite
Il y a trois mois, le 20 octobre, une manifestation de l’opposition, interdite par les autorités, était violemment réprimée. Le soir même, le p » ...la suite
Cette nouvelle mesure s’inscrit dans les différents chantiers du Secrétariat permanent du processus de Kimberley (Snppk) pour la mise en œuvre de » ...la suite
L’affaire révélée ce mercredi par «Libération» dessine les contours d’un système financier occulte autour du pétrole congolais, une manne » ...la suite