Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Economie » Carburants : Après une augmentation des prix à la pompe, la RCA veut poursuivre son ravitaillement via le Cameroun
Carburants : Après une augmentation des prix à la pompe, la RCA veut poursuivre son ravitaillement via le Cameroun

Lu pour vous

 

https://ecomatin.net/ Amina MALLOUM Dernière mise à jour: 22 février 2023

 

Le ministre centrafricain du développement de l’énergie et des Ressources hydrauliques a été reçu en audience le 16 février dernier, par le ministre de l’Eau et de l’Energie(Minee) Gaston Eloundou Essomba, afin d’examiner les contours pour faciliter le ravitaillement de son pays auprès du Cameroun à travers de nouvelle structures qui ont été créées.

En visite chez le ministre de l’Eau et de l’Energie, Gaston Eloundou Essomba,  le 16 février dernier, le ministre centrafricain du développement de l’Energie et des Ressources hydrauliques Arthur Bertrand Piri a exprimé la volonté que son pays soit approvisionné en produits pétroliers à partir du Cameroun. «Je suis venu voir le ministre pour qu’on puisse faciliter le ravitaillement de notre pays cette année à travers des nouvelles structures qui sont créées et qui vont s’occuper du ravitaillement en RCA. Je suis venu en parler au ministre qui, encore une fois de plus, m’a rassuré que les portes sont ouvertes et qu’il fera tout pour continuer à ravitailler notre pays en sachant que nous sommes un pays post conflit », a indiqué l’hôte du Minee au sortir de l’audience.

Lire aussi : Hydrocarbures : Le retrait envisagé de TotalEnergies en RCA, pourrait-il profiter à Tradex S.A. ?

Cette sollicitation du Cameroun n’est pas anodine.  Car le directeur général de la Central African Petroleum Products Storage Company (Socasp) Ernest Batta, a révélé   dans un document commis par la  Société Camerounaise des Dépôts Pétroliers (SCDP) en septembre 2022, que 20% du carburant utilisé en RCA provient du Cameroun. De plus, les besoins en produits pétroliers de ce pays sont de plus en plus conséquents. «Aujourd’hui en RCA, les compagnies qui partent du Cameroun prennent le carburant ici et allègent leurs chargements parce qu’au niveau de Bangui, ils n’ont pas suffisamment de carburant. Et donc, ils prennent quelques fois moins de passagers et moins de charges parce qu’arrivés là-bas, ils n’ont pas de carburant pour le retour. Tout cela nous pénalise », a révélé le ministre centrafricain de l’énergie et des Ressources hydrauliques.

Lire aussi : Centrafrique: Les prix des carburants revus à la hausse 

Cette initiative du ministre centrafricain, intervient au moment où les produits pétroliers en RCA ont connu une hausse inédite. Depuis le 03 janvier 2023, les prix des produits pétroliers à la pompe notamment l’essence ; le gasoil ; le pétrole ont connu des hausses vertigineuses. Dans le détail, le litre d’essence est passé de 865 F à 1300F, soit une augmentation de 50,2%.  Pour le gasoil, les prix ont progressé de 70%, quittant de 855F à 1450F.  Le pétrole lampant passe à 1150F contre 645F.  

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Depuis la suspension des aides budgétaires par les partenaires traditionnelles de la RCA dont l’Union européenne (l’UE), la Banque mondiale, le » ...la suite
Alors que l’entrée en vigueur de la directive communautaire portant sur l’interdiction d’exportation de bois en grumes au sein de la Communaut » ...la suite
Sevré des financements internationaux, le pays revient peu à peu sur le marché domestique pour mobiliser des ressources nécessaires au financement » ...la suite
La Guinée Equatoriale et la République Centrafricaine vont œuvrer ensemble à lutter contre la pénurie des produits pétroliers en Centrafrique. » ...la suite
Cette décision proviendrait d’une montée des tracasseries routières sur la partie centrafricaine du corridor Douala-Bangui, notamment sur le traj » ...la suite
En Centrafrique, une semaine après l’augmentation des prix des carburants à la pompe, les autorités ont fixé les prix publics pour des tarifs de » ...la suite
Le Fonds monétaire international (FMI) encourage la Cemac (Cameroun, Centrafrique, Congo, Gabon, Guinée équatoriale et Tchad) à stopper la cryptom » ...la suite
La hausse des prix des hydrocarbures continue de susciter des réactions. Le Groupe de travail de la société civile (GTSC) parle d’arnaque et d’ » ...la suite
En Centrafrique, deux jours après l’augmentation jusqu'à 80 % des prix des carburants par le gouvernement, la plupart des usagers se disent asphyx » ...la suite
Sa promotion au poste d’administrateur directeur général de cette filiale du groupe bancaire basé à Lomé, au Togo, a été approuvée depuis no » ...la suite