Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Afrique Centrale & la CEMAC » Tchad : vers un accord sur la lutte antiterroriste conjointe avec la Russie
Tchad : vers un accord sur la lutte antiterroriste conjointe avec la Russie

Lu pour vous

 

(Agence Ecofin) - 21 février 2023 18:35  Depuis quelques années la Russie essaie de s’imposer comme un partenaire pour plusieurs pays africains notamment dans le domaine sécuritaire. Son chef de la diplomatie, Sergueï Lavrov, s’est déjà rendu deux fois en Afrique ces six derniers mois pour discuter coopération.

Le gouvernement tchadien se prépare à la signature d’un nouvel accord sur la lutte antiterroriste conjointe avec la Russie. L’information a été rendue publique lundi 20 février par l’agence de presse russe Sputnik, qui cite le chef de la diplomatie tchadienne, Mahamat Saleh Annadif.

Le Tchad mène une guerre depuis plusieurs années contre les groupes armés terroristes de Boko Haram et de l’Etat islamique (EI) en Afrique de l’Ouest, dans la zone des trois frontières entre le Mali, le Burkina Faso et le Niger. Ces attaques djihadistes qui ciblent à la fois les civils et les forces militaires se sont multipliées ces dernières années. Afin d’y faire face, le Tchad a même retiré en août 2021 la moitié de son effectif d’un millier de soldats au sein de la Force conjointe G5 Sahel, afin de former une unité militaire pour combattre les islamistes.

Ce nouvel accord s’inscrit donc dans les initiatives gouvernementales visant à faire reculer la menace. Le ministre tchadien a indiqué que son pays « a besoin de l’aide russe dans la lutte contre le terrorisme », tout en précisant que l’accord comportera des « points correspondant aux nouveaux défis ». Il explique, en outre, que la lutte contre le terrorisme et la formation de spécialistes tchadiens en Russie constituent les principales tâches de la coopération bilatérale entre les deux pays.

Cette nouvelle intervient dans un contexte où l’avancée diplomatique de la Russie en Afrique est vivement critiquée par les pays occidentaux. Ceux-ci accusent entre autres Moscou de sous-traiter son aide militaire à des pays comme le Mali ou la Centrafrique par la compagnie Wagner qui emploie des mercenaires pour mener des opérations. 

Au cours de sa dernière visite au Mali les 6 et 7 février derniers, le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, avait réaffirmé la volonté de Moscou d’aider les pays du Sahel dans la lutte contre le terrorisme. Le responsable s’était également rendu en Mauritanie où il a offert le soutien du Kremlin contre la menace djihadiste. 

Jean-Marc Gogbeu

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Plus d’un mois après la mort de Martinez Zogo, un journaliste enlevé puis tué après avoir été torturé au Cameroun, l’influent homme d’aff » ...la suite
Pour apprendre le métier de journaliste, les Tchadiens sont principalement formés dans d’autres pays, notamment au Cameroun. Le 30 janvier, les mi » ...la suite
Manuela Roka Botey a été nommée Première ministre de Guinée équatoriale et devient la première femme de l’histoire de ce petit pays d’Afriq » ...la suite
Selon la Ligue tchadienne des Droits de l’Homme, au moins 11 civils ont été victimes d’exécution extrajudiciaire dans le lac Tchad. Dans un com » ...la suite
Les informations faisant état de la présence d'une nouvelle rébellion dans le sud du Tchad continuent de susciter des inquiétudes. D'après des » ...la suite
Il faut ouvrir des enquêtes sur les meurtres, la torture, les décès en détention et les détentions illégales d’un régime tchadien que la Fran » ...la suite
Un arbitrage favorable à une filiale du groupe Bolloré dans un litige l'opposant au port camerounais de Douala a été annulé à cause d'un "doute" » ...la suite
L'ONG Human Rights Watch (HRW) dénonce dans un rapport lundi 23 janvier des «meurtres», des «décès en détention», des «disparitions forcées » ...la suite
L’homme d’affaires canado-congolais Lucien Ebata ne mégotait sur les dépenses lorsqu’il s’agissait de soigner ses relations politiques ou di » ...la suite
Il y a trois mois, le 20 octobre, une manifestation de l’opposition, interdite par les autorités, était violemment réprimée. Le soir même, le p » ...la suite