Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Economie » Adieu à TOTAL ENERGIE Centrafrique et Bienvenue à TAMOIL Centrafrique !
Adieu à TOTAL ENERGIE Centrafrique et Bienvenue à TAMOIL Centrafrique !

 

 

L’information selon laquelle la société Total Energie en Centrafrique a été cédée à la banque d’affaires franco-britannique Rochefort International, dirigée par Enguerrand Rochefort, est passée relativement inaperçue.

Un seul média de référence, RFI (Radio France International), a évoqué laconiquement l’opération il y a quelques jours, sans toutefois s’enquérir des motivations du repreneur.

Tenu au secret de la transaction, Enguerrand Rochefort, accompagné de plusieurs cadres de son groupe, notamment du futur directeur général de Total Energie RCA (renommé prochainement TAMOIL RCA), Clovis Kapé, a détaillé les 12 et 13 avril courants au Ministre de l’Energie, Monsieur PIRI, puis au Président de la République centrafricaine, Faustin-Archange Touadéra, ses ambitions pour cette « belle endormie » comme la qualifient certains opérateurs du secteur.

Ainsi, il sera proposé de nouveaux partenariats public-privé notamment dans le secteur du stockage, afin d’augmenter les capacités et ainsi rompre à court terme avec les pénuries endémiques de carburant. La réouverture sous 24 mois maximum de l’ensemble des stations fermées jusqu’alors en province du fait de l’insécurité est confirmée.

La nouvelle direction annonce aussi son intention d’ouvrir de nouvelles stations sur l’ensemble du territoire, de réinventer l’accueil dans les stations de la marque ou encore de construire un siège digne de l’image dont veut se doter TAMOIL en Afrique. Telles sont les nombreuses (et heureuses) annonces faites lors des audiences avec les Autorités.

Selon les témoignages recueillis, la présentation des objectifs au personnel de la compagnie a été également très bien accueillie. La garantie de l’emploi et des salaires, la formation et la mobilité interne sont encore des annonces qui ont rassuré, de même que la volonté de promouvoir les cadres locaux dans la nouvelle direction.

L’ensemble des participants à cette visite, qui s’est tenue du 11 au 14 avril dernier, s’est montré satisfait, tant les incertitudes sur l’avenir de ce fleuron national suscitaient de nombreuses inquiétudes et ce, depuis de nombreux mois.

 

Prosper N’douba

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Depuis près de trois semaines, s’approvisionner en carburant dans les stations-services à Bangui est un parcours du combattant. De longues queues » ...la suite
Sur les trois années à venir, le pays devra fournir des efforts dans le redressement de la balance des paiements, le gel des arriérés de dette int » ...la suite
Depuis la suspension des aides budgétaires par les partenaires traditionnelles de la RCA dont l’Union européenne (l’UE), la Banque mondiale, le » ...la suite
Alors que l’entrée en vigueur de la directive communautaire portant sur l’interdiction d’exportation de bois en grumes au sein de la Communaut » ...la suite
Le ministre centrafricain du développement de l’énergie et des Ressources hydrauliques a été reçu en audience le 16 février dernier, par le mi » ...la suite
Sevré des financements internationaux, le pays revient peu à peu sur le marché domestique pour mobiliser des ressources nécessaires au financement » ...la suite
La Guinée Equatoriale et la République Centrafricaine vont œuvrer ensemble à lutter contre la pénurie des produits pétroliers en Centrafrique. » ...la suite
Cette décision proviendrait d’une montée des tracasseries routières sur la partie centrafricaine du corridor Douala-Bangui, notamment sur le traj » ...la suite
En Centrafrique, une semaine après l’augmentation des prix des carburants à la pompe, les autorités ont fixé les prix publics pour des tarifs de » ...la suite
Le Fonds monétaire international (FMI) encourage la Cemac (Cameroun, Centrafrique, Congo, Gabon, Guinée équatoriale et Tchad) à stopper la cryptom » ...la suite