Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Economie » Nouvelles nationales sur RNL
Nouvelles nationales sur RNL

Centrafrique : la crise du carburant s’enlise et l’inquiétude des consommateurs augmente

https://www.radiondekeluka.org/ mardi 16 mai 2023 02:40 

Depuis près de trois semaines, s’approvisionner en carburant dans les stations-services à Bangui est un parcours du combattant. De longues queues sont toujours visibles dans les quelque rares stations-services qui disposent de produits pétroliers. En trouver chez les vendeurs à la sauvette est tout aussi difficile.

Ce lundi matin à Bangui, la distribution du carburant se fait par moment et uniquement dans les stations-service Total. Celles du rond-point du 4èmearrondissement et de Relais-Sica ont servi jusqu’à 9 heures du matin, en attendant leur ravitaillement dans la journée.

Dans les autres stations-service parcourues par Radio Ndeke Luka, notamment Tradex et Green-Oil, les pompistes affirment que depuis presqu’une semaine, ils n’ont pas reçu de produits pétroliers.

Le litre avoisine 2.000 francs CFA

Si s’approvisionner en carburant devient un parcours du combattant dans les stations-services de la capitale, en trouver chez ceux qui en vendent aux abords de routes devient également difficile. Le prix du litre, initialement à 1.300 francs, varie entre 1.600 et 1.900 francs CFA à la sauvette.

-Lire aussi : Centrafrique : la pénurie de carburant commence à affecter durement certaines catégories de la population

Il y a un mois, le ministère de l’Energie a lancé une campagne de lutte contre la vente illicite du carburant aux abords des routes et dans les quartiers. Aujourd’hui, la situation se complique et l’impact se ressent déjà sur le prix des produits de première nécessité ainsi que sur les transports urbains et interurbains.

A Bangui, plusieurs familles sont obligées de revoir à la hausse leurs budgets afin de joindre les deux bouts. Du côté du gouvernement, le ministre de l’Energie, qui n’a pas encore officiellement communiqué sur cette nouvelle pénurie de carburant, promet de réagir dans une conférence de presse dans les prochains jours.

 

Trafic des carburants: Gaston Eloundou Essomba dénonce le réseau de la RCA

https://actucameroun.com/ 18 Mai 2023 par Alain Nwaha

Le ministre de l’Eau et de l’Énergie (Minee) signale des exportations frauduleuses des acteurs du secteur pétrolier pour maximiser leur marge bénéficiaire au détriment de la loi.

Dans une interview accordée cette semaine à l’hebdomadaire Cameroon Business Today (CBT), le Minee signale une montée en puissance des exportations frauduleuses des produits pétroliers en direction des pays voisins. Notamment en Centrafrique, où le prix du litre de pétrole lampant appliqué à la pompe est de 1150 Fcfa contre 350 Fcfa au Cameroun. Le super y coûte 1300 Fcfa le litre contre 730 Fcfa au Cameroun, tandis que le gasoil y est vendu à la pompe à 1450 Fcfa le litre contre 720 Fcfa au Cameroun.

Le Minee dénonce certains acteurs du secteur pétrolier aval d’être derrière ces pratiques frauduleuses en pleine expansion des pétroliers destinés aux mises à la consommation locale, dans le but d’« augmenter leur marge bénéficiaire à tous les prix, au détriment du respect de la règlementation en vigueur ». Ces pratiques pèsent évidemment lourd sur les subventions, qui étaient de plus de 700 milliards Fcfa en 2022.

Pour l’exercice 2023, l’État a décidé de réduire cette enveloppe de moitié et a procédé à un ajustement des prix des carburants à la pompe, notamment en augmentation de + 100 Fcfa le prix du litre de super qui est ainsi passé 630 Fcfa à 730 Fcfa et de + 145 Fcfa sur le litre de gasoil, qui coûte 720 Fcfa en 2023 contre 575 Fcfa en 2022.

Selon Gaston Eloundou Essomba, les opérations de répression menées par ses équipes en collaboration avec les forces du maintien de l’ordre sur le terrain ont permis de saisir 2 633 088 litres, tous produits pétroliers confondus au cours de exercice 2022 dans les régions du Centre, du Littoral, du Sud, du Sud-Ouest, de l’Est et de l’Ouest. Soit plus d’un tiers des quantités saisies sur les 5 dernières années, chiffrées à 5 603 673 litres, tous produits confondus.

 

RCA : la pénurie de carburant paralyse les activités à Bangui

Publié le 17.05.2023 à 09h43 par Journal de Bangui

La pénurie de carburant qui perdure depuis des semaines a un impact négatif sur le déroulement des activités dans la capitale Bangui et dans le reste du pays.

Jusqu’à présent les usagers peinent à s’approvisionner en carburant en République centrafricaine. Les longs fils d’attente sont encore visibles dans les stations-services ouverts. Dans la ville de Bangui, seules les stations-services Total parviennent encore à approvisionner mais avec beaucoup de difficultés. Car la demande est supérieure à l’offre. Les consommateurs des produits pétroliers doivent patienter des heures pour espérer avoir quelques litre du ‘’sésame rare’’.

Ce phénomène qualifié de ‘’crise de carburant’’ affecte énormément les activités. Notamment sur les produits de première nécessité et les transports urbains et interurbains. Le prix du litre avoisine désormais 2000Fcfa. Une situation qui crée la flambée des prix à tous les niveaux.

La situation devient d’autant plus critique, que les personnes malveillantes ont pris le contrôle du marché noir. La campagne de lutte contre la vente illicite du carburant aux abords des routes et dans les quartiers est sans effet. Les vendeurs à la sauvette profitent pour augmenter les tarifs jusqu’à 2500Fcfa.

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Sur les trois années à venir, le pays devra fournir des efforts dans le redressement de la balance des paiements, le gel des arriérés de dette int » ...la suite
L’information selon laquelle la société Total Energie en Centrafrique a été cédée à la banque d’affaires franco-britannique Rochefort Inter » ...la suite
Depuis la suspension des aides budgétaires par les partenaires traditionnelles de la RCA dont l’Union européenne (l’UE), la Banque mondiale, le » ...la suite
Alors que l’entrée en vigueur de la directive communautaire portant sur l’interdiction d’exportation de bois en grumes au sein de la Communaut » ...la suite
Le ministre centrafricain du développement de l’énergie et des Ressources hydrauliques a été reçu en audience le 16 février dernier, par le mi » ...la suite
Sevré des financements internationaux, le pays revient peu à peu sur le marché domestique pour mobiliser des ressources nécessaires au financement » ...la suite
La Guinée Equatoriale et la République Centrafricaine vont œuvrer ensemble à lutter contre la pénurie des produits pétroliers en Centrafrique. » ...la suite
Cette décision proviendrait d’une montée des tracasseries routières sur la partie centrafricaine du corridor Douala-Bangui, notamment sur le traj » ...la suite
En Centrafrique, une semaine après l’augmentation des prix des carburants à la pompe, les autorités ont fixé les prix publics pour des tarifs de » ...la suite
Le Fonds monétaire international (FMI) encourage la Cemac (Cameroun, Centrafrique, Congo, Gabon, Guinée équatoriale et Tchad) à stopper la cryptom » ...la suite