Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Dossiers » Une ex-rébellion pose un ultimatum aux assaillants de la ville de Ndélé
Une ex-rébellion pose un ultimatum aux assaillants de la ville de Ndélé
BANGUI, 12 déc 2012 (AFP) - Une ex-rébellion centrafricaine ayant signé les accords de paix avec le gouvernement en 2011 a donné mercredi 48 heures aux assaillants de Ndélé (nord) pour quitter la ville qu'ils avaient attaquée lundi.

L'attaque de Ndélé, importante bourgade du nord qui compte 15.000 à 20.000 habitants a été revendiquée par une aile dissidente de l'Union des forces démocratiques pour les rassemblements (UFDR), une ancienne rébellion qui estime que les accords de paix qu'elle avait signés en 2007 sont un échec.

"Nous donnons un délai de 48 heures à l'UFDR pour quitter les villes de Ndélé (nord), Sam Ouandja et Ouadda (nord-est) qu'elle occupe depuis lundi", a déclaré mercredi Mahamat Zakaria, au nom de la Convention des patriotes pour la justice et la paix (CPJP), ex-rébellion censée contrôler la zone en bonne intelligence avec l'armée depuis la signature d'un accord de paix en 2011.

La CPJP, fondée par l'ancien ministre et opposant Charles Massi donné pour mort par sa famille début 2010, avait signé un accord avec le gouvernement de Bangui en juin 2011. Au mois de septembre de la même année, la CPJP et l'UFDR s'étaient violemment affrontés à Bria, importante ville minière du centre-est pour le contrôle du diamant avant de trouver un accord.

"Nous demandons (à l'UFDR, ndlr) de respecter les accords de paix qu'elle a signés avec le gouvernement (en 2007, ndlr) ainsi que l'accord de paix conclu avec la CPJP après les évènements de Bria (septembre 2011)", a ajouté M. Zakaria, conseiller politique d

1 commentaire

K
La RCA sous Bozize n'est pas un Etat démocratique mais plutôt un Etat anarchique. On voit maintanant clair dans la gestion de ce pays. Un homme, Bozize ayant au temps de Patassé créé et entretenu des milices (Balawa et Karako) pour se battre contre les FACA, se Sent légitimé aujourd'hui de conjuguer aveclawa et Karako) pour se battre contre les FACA, se Sent légitimé aujourd'hui de conjuguer avec les différentes factions rebelles, offrir sur l'hotel de sacrifice les FACA dans le seul but de sauver son fauteuil.
C'est Bozize qui avait en premier amener les Banyamulengués après le 28 Mai 2001. C'est encore Bozize qui a vendu notre pays au mercenaires Tchadiens. Je souhaite de tout coeur que ces amis rebelles prennent en otage deux de ses rejetons pour nous permettre de voir sa reaction. Puisque, jusque là, ce ne sont que de pauvre paisible population qui trinque...
Franchement, Bozize et tous ses alliés rebelles et mercenaires doivent disparaitre du territoire centrafricain.
» lire la suite

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Selon le représentant spécial du Secrétaire général des Nations-Unies en Centrafrique, Mankeur Ndiaye, ce qu’il faut aujourd’hui pour lutter » ...la suite
La connexion avec des groupes armés peuls du Sahel se rapproche dangereusement de Bangui. Il n’ y a guère que les protagonistes de l’Accord » ...la suite
Lu pour vous MANKEUR NDIAYE, un ancien ministre des Affaires étrangères du Sénégal qui dirige la mission de maintien de la paix de l'ONU en R » ...la suite
En cinq ans, d'exaction en exaction, la milice d'auto défense peule a étendu son emprise sur le nord-ouest du pays. Deux militaires de l'armée c » ...la suite
La France célèbre les 80 ans de l'appel du 18 juin 1940. Pour beaucoup de Français, les premiers mois de la France libre sont associés à l'exil » ...la suite
La République de Centrafrique a réalisé « des progrès importants pour faire avancer les réformes politiques», a assuré le secrétaire généra » ...la suite
A la suite de la décision du Conseil d'Etat vendredi, le chercheur François Graner revient sur sa victoire pour obtenir l'accès aux archives sur le » ...la suite
Les garants et facilitateurs de l'accord de paix du 6 février 2019 entre l'Etat centrafricain et les rebelles ont fermement condamné mercredi les d » ...la suite
Ce mardi matin, en Centrafrique, c’est en toute discrétion qu’a été transféré depuis l’aéroport de Bangui une personnalité recherchée pa » ...la suite
Comment expliquer l’afflux soudain de nouveaux dossiers devant la Cour pénale spéciale (CPS) ? Le tribunal mixte – qui reste sans procès cinq a » ...la suite