Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Politique » Bozizé limoge son rejeton et devient titulaire du ministère de la défense
Bozizé limoge son rejeton et devient titulaire du ministère de la défense
Bozizé, ministre de la défense

BBC Afrique 2 Janvier, 2013 - 18:23 GMT

Le président centrafricain a limogé mercredi son ministre de la défense, Francis Bozizé, qui est par ailleurs son propre fils.

Il s'est nommé à la tête de l'armée après ce limogeage.

Selon le correspondant de la BBC à Bangui, le président estime que la hiérarchie de l'armée a failli dans sa mission face à l'avancée de la rébellion et sa décision est donc une prise en main par Bozizé lui-même du plus haut commandement militaire.

En plus du ministre de la défense, le chef d'Etat-major des armées a été relevé de ses fonctions.
La décision de Bozizé intervient alors que la rébellion a annoncé la suspension de son offensive vers la capitale Bangui.

Selon un porte-parole des groupes armés, la rébellion est prête à envoyer une délégation à Libreville pour négocier avec le gouvernement centrafricain.

Ces pourparlers pourraient avoir lieu d'ici une semaine.

Le commandant de la force des pays d'Afrique centrale, le FOMAC, a averti les rebelles de ne pas attaquer la ville de Damara, dernier verrou vers Bangui.

Des renforts de plusieurs pays d'Afrique sont arrivé a Damara.


NDLR : Bozizé reprend des fonctions qu'il n'avait fait que déléguer à son rejeton. Il retombe en pleine violation de la constitution car le président de la République ne doit exercer autre fonction que celle de président de la République. S'il le limoge maintenant c'est donc bien lui qui est à l'origine de la déconfiture des FACA alors que dans son allocution du 31 décembre 2012, il s'en était injustement pris aux FACA. Il désigne le général Michel Bémakassoui, ancien dircab militaire du colonel Bokassa comme son directeur de son cabinet militaire et limoge le colonel Bengue commandant du centre des opérations à l'état-major. Un autre décret limoge formellement le général Guillaume Lapo comme chef d'état-major des FACA. Bozizé l'avait publiquement humilié il y a quize jours au quartier général du camp Beal.

15 commentaires

A
Pour la PAIX et le DEVELOPPEMENT du Centrafrique, BOZYANGOU DOIT IMPERATIVEMENT S'EN ALLER et MAINTENANT.
@
Prière de nous dire quel arcticles de la Constitution il vient encore de VIOLER. Merci
L
On a beau amené l'Anne á la Mecque, il en revient toujours un Anne.
La Médiocrité, quand tu nous tiens...
G
Un père qui sacrifie son fils pour sauver sa propre vie? On aura tout vue avec ce stupide de Bossangoa...
B
boz a vu le feu et a failli se chier dessus ! ce pays appartient à tous ses fils et non à la famille bozize. on espère tous que tu as bien compris la leçon, mais on dirai pas: te nommé chef d'état major et ministre de la defense pourquoi ? contre qui ? au lieu rassemble les centrafricains à construire leur pstre de la defense pourquoi ? contre qui ? au lieu rassemble les centrafricains à construire leur pays tu veux jouer à la dure! » lire la suite
L
A gbangba awè !!!!!!!!!!!!!! Et ses autres enfants délinquants ? quand va-t-il les incarcérer pour avoir terni son image ?
Tous doivent se retrouver en prison et il faut un tribunal spécial pour les juger tous : doutingaye, féindiro, tolmo, le libanais al akras, nagaikoissé, ngouandjika, maleyombo, gaoumba : doutingaye, féindiro, tolmo, le libanais al akras, nagaikoissé, ngouandjika, maleyombo, gaoumbalé, ngaissona, mbaye, arome maggi, david gbanga, koudemon, ngaya, etc........ Le vent a déjà tourné du mauvais côté pour eux » lire la suite
J
De la poudre aux yeux...Grosse manoeuvre de diversion.
BOZYANGOU a neutralisé l'armée du pays car depuis toujours, il est hanté par les démons de coups d'Etat. Il pense que les loyaux officiers sont comme lui. Il n'a pas des couilles mais la trouille dans son pantalon.
B
A tous les chefs d'Etats membres de la CEEAC, contributeurs des forces FOMAC ou MICOPAX, comment allez -vous soutenir une telle situation, quand on sait que dans vos pays respectifs, il est admissible ! Dans aucun pays, de la CEEAC, même si ce ne sont pas des regimes démocratiques, le Président (BIYA, BONGO, DEays, de la CEEAC, même si ce ne sont pas des regimes démocratiques, le Président (BIYA, BONGO, DEBY, SASSOU, NGUEMA, KABILA, ...) n'assume les fonctions de Ministre de la Défense, même le jeune KABILA emprise avec la même situation, n'a pas eu cette tentation, ce que tous n'ont pas osés le FAIRE, notre Champion TOUTE catégorie de violation l'a FAIT, après son fils, c'es claiiment lui, maintenant le Ministre de la Défense, en violation de la Constitution. Coment voulez-vous que les autres puissent faire confiance à ce Monsieur, ils vont aller négocier avec lui, il va rester Président, eux vont accpeter de libérer les regions occupées, contre des fonctions de Ministres sans pouvoir réel, puis un jour OUP, tranquille de son bureau, il prends un décret, tu es limogé, NON c'est trop facilement d'accepter de laisser BOZIZE gérer ce pays comme son propriété privée, voilà pourquoi, les chefs d'Etat de la CEEAC, doivent appuyer à la consolidation de la paix en RCA, la seule facon de le FAIRE, c'est de négocier le départ de BOZIZE, c'est le moindre mal, sinon ils vont recommencer à chaque fois, BOZIZE est un POISON, l'antidot, c'est son DEPART. Aidons les centrafricains sincèrement, au lieu de leur refaire les mêmes coups à chaque fois, il faudrait que les autres chefs d'Etat, arrêtent les mascardes de DEBY, c'est lui le pyromane, qui fait semblant de venir en pompier, mais avec non seulement un tuyau d'eau, avec une lance flamme, pour encore activer l'incendie. Arrêteons de detruire le pays des autres, ils sont assez misérables, qu'il ne faut pas encore les assommer, TROP, C'EST TROP !!!
BOZIZE DOIT PARTIR !!!
DEBY DOT RETIRER SES TROUPES !!!
Mais amis les centrafricains, YAKO !!!
» lire la suite
B
A DEH A GBA TI GWE QUI TUE PAR L'EPEE PERIRA PAR L'EPEE A BON ENTENDEUR SALUT
S
Ou sont les autres fils de Bozize? ils ont fini de tuer à la SRI et au Camps de Roiux, tous des boureaux mais ils doivent rendre compte
S
bien mes chers amis de la Centrafrique vous m'étonner de part vos jugements orduriers, et c'est avec consternation et dégoût que je prends la saine liberté de vous répondre:

BOZIZE est un président voté légalement , il a dirigé le pays pendant au moins plusieurs années - vous l'avesident voté légalement , il a dirigé le pays pendant au moins plusieurs années - vous l'avez accepter lors de son accession au pouvoir par des cris de joie des acclamations mais laisser moi vous dire que ce serait ingrat de ne pas reconnaître le mérite de ce brave général, un rassembleur qui a déchaîné les Yakomas tous à l'époque en exil ( Brazza- France- Espagne-Côte d'Ivoire - Bénin) stc. à cause du MLPC de Patassé.
soyez reconnaissant svp. aujourd'hui, il envisage l'exploitation du pétrole centrafricain et vous vous soulevez contre lui prétextant qu'il ne maîtrise pas la gestion du pouvoir- Jeunesse Centrafricaine comprenez que ce que son action est à notre avantage car il est âgé et doit partir d'ici demain donc en quelque sorte il est entrain de défendre nos intérêts futurs !! aujourd'hui vous ne comprenez pas pas demain vous me donnerez raison on doit se battre à ses côtés juste pour nos intérêts.
à bon entendeur salut.
» lire la suite
S
St Blanc, tu dois être comme ton Bozizé: Voleur, saguinaire, menteur, roublard, tricheur, Faux libérateur et Faux pasteur, ...
Dieu a déjà décidé son sort. Aucun homme ne peut arrêter la solution divine. Les exemples sont encore très récent: Kaddafi, Ben Ali, Mobarak, ATT, Dadis camara, ...Dieu a pris es exemples sont encore très récent: Kaddafi, Ben Ali, Mobarak, ATT, Dadis camara, ...Dieu a pris la résolution d'arrêter la souffrance de ce peuple meurtri, résigné et sans défense. Il y'a combien de centrafricains qui ont du travail sur les 4 millions? Malgré la présence de toutes ces armés qui volent au secours du dictateur, Dieu a déjà scellé son sort. Je l'avais vu lire son communiqué après la rencontre avec le Président Boni Yani, il était apeuré et tout petit, incapable de lire correctement ce qu'on lui avait écrit et demandé de lire. Il avait peur aussi pour sa vie, lui qui pouvait décider ou donner la mort aux autres sans vergogne. C'est un lâche en fin de compte!!! Les multiples prières seront exhaussées et le faux pasteur sera puni. » lire la suite
C
pourquoi tans de haine?pourquoi gui téné ti bira!!on veux que le paix rien que la paix pour notre pays la république centrafricain
L
Cher Centro, la haine est le sport favori de notre DERNAYO NATIONAL et le problème aussi. Qu'il nous laisse en paix après ces 10 années de misère et de pauvreté.
G
Pitoyable ce fameux général centrafricain aux cinq étoiles. Se servir de son propre fils comme bouc émissaire afin de préserver son pouvoir.Quelle démission! A 65 ans, il aurait préservé l'avenir de celui qui ,au moins parmi sa marmaille de brigands, pouvait lui faire honneur.
Il a manqué l'édu ,au moins parmi sa marmaille de brigands, pouvait lui faire honneur.
Il a manqué l'éducation de ses propres enfants, maintenant il en sacrifie celui qui aurait pu sauver l'honneur et le nom Bozize.
Avec ça, certains disent qu'il faut encore le laisser terminer un mandat volé au peuple centrafricain...
La majorité silencieuse, heureusement, ne l'accepte pas.
» lire la suite

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Le président de la République chef de l’Etat professeur Faustin Archange Touadéra est en visite de travail depuis une semaine à Istanbul en Turq » ...la suite
« Défaite » « Claque » « Cauchemar », la presse étrangère a durement commenté le résultat de la majorité présidentielle aux législatives » ...la suite
Deux pays d'Afrique francophones, le Gabon et le Togo, vont être intronisés dans le Commonwealth, le 24 juin prochain lors du 26e sommet de l'organi » ...la suite
En République centrafricaine, les relations diplomatiques avec la France ne cessent de se détériorer. Des parlementaires ont dénoncé lors d’une » ...la suite
L’élection présidentielle française qui a lieu ce dimanche est suivie avec une grande attention dans de nombreux palais présidentiels africains. » ...la suite
En République centrafricaine, le gouvernement a vivement rejeté, ce lundi 4 avril 2022, les accusations d'exactions portées par la Haute commissair » ...la suite
Mesdames et Messieurs ; Au terme de vos travaux, je voudrais tout d’abord rendre grâce à Dieu pour la bénédiction qu’il ne cesse de répandre » ...la suite
I- Thématique Politique étrangère et coopération internationale En matière d’accords bilatéraux et multilatéraux : Mettre en place u » ...la suite
Le dialogue républicain s'est déroulé sans l'opposition et les groupes armés. Pour le président Touadéra, le dialogue national a "atteint son ob » ...la suite
Réélu au terme de la présidentielle du 27 décembre 2020 dans des conditions qui ont fait couler beaucoup d’encre et de salive – moins d’un t » ...la suite