Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Point de vue » Les manoeuvres de haine de Bozizé
Les manoeuvres de haine de Bozizé
Nous en avons assez de la roublardise et de la ruse de Bozizé.

Le soir du dimanche 30 décembre, devant le désarroi de son clan gaga et de certains membres de Sodeboss, Bozizé a voulu les rassurer, affirmant qu'il n'avait pas le choix, la France, Sassou et Deby voulant sa chute (quelle ingratitude). Il a aussi rappelé à ses parents leur manque de vigilance vis à vis des arabes tchadiens et musulmans, la preuve est là aujourd'hui. Désormais, il devra ruser, gagner du temps. Sur le plan militaire, il va recevoir beaucoup d'armes de l'Afrique du Sud, de l'Angola et du Soudan et il attend l'arrivée des forces spéciales d'Afrique du Sud et d'autres mercenaires.

Il va bientôt reprendre l'armée en mains (ce qui a été fait) pour montrer à ces Djandjawides de quel bois il se chauffe. Il a dit avoir ordonné la distribution d'armes aux jeunes dans tous les arrondissements de Bangui (réseau COCORA de Lévy Yakité). Il faudra aussi donner des moyens à cette COCORA pour acheter des machettes et des arcs traditionnels à distribuer aux jeunes. Si la CEEAC et les Français veulent tenter quelque chose contre lui, Yakité Levy doit activer ses jeunes. Nous devons tous mourir, personne ne doit s'en sortir.

L'aéroport sera fermé et les jeunes vont se mettre autour des ambassades et on verra où les faux hommes politiques iront se cacher. Des centaines de kalachnikov neuves avec munitions ont été distribuées aux réseaux des jeunes du COCORA. Des milliers de machettes ont été achetées et distribuées avec la complicité des réseaux de Joséphine Kelefio et ceux de Ngaissona Edouard et Gonda Cyriaque.

Si la communauté internationale ne réagit pas, qu'elle ne dise pas demain qu'elle n'a pas été prévenue. Cela a commencé comme cela au Rwanda. Sans oublier Radio Centrafrique devenue véritablement la radio mille colline ces derniers temps.

Les Papas machins et autres y appelant à longueur de journées à la haine des blancs, des étrangers et autres musulmans. Des chansons de haine vis à vis des blancs et autres ont même été composées spécialement à cet effet et passent en boucle sur Radio Mille Collines.

La faiblesse des actuels responsables du Binuca et de l'Union Africaine est très favorable à Bozizé. La représentante spéciale du Secrétaire général des Nations-Unies est étrangement aphone et sa consoeur de l'Union Africaine ne pense qu'à son business de diamants.

Toujours pour répondre aux inquiétudes de ses parents, Bozizé a déclaré que le dernier mot revient au peuple et qu'en 2014 une stratégie sera mise en place pour demander au peuple de se prononcer par référendum. Entre-temps certains grands projets et richesses seront mis en exploitation. A défaut, son fils Françis conduira les élections et lui-même ira battre campagne sur le terrain. Quant à ceux qui font la gueule dehors, "fadé hi ke koungbi go ti ala oko oko gué na Bangui" (on va les tuer un à un à Bangui). A bouba azo so ade ti hinga mbi ape fade hi ke ba. Traduction :

4 commentaires

N
Personne n'a invité les "rebelles" (groupe hétéroclite de déçus du MLPC, de mercenaires soudanais et tchadiens) à foutre la merde en RCA. Il y a eu la résistance française et européenne dans les territoires occupés par les Nazis avec distribution d'armes et d'autres moyens de défense pouritoires occupés par les Nazis avec distribution d'armes et d'autres moyens de défense pour permettre aux résistants de faire tomber l » lire la suite
J
CPI doit avoir la responsabilité de faire signer les textes à ses "journalistes". A bon entendeur salut!!!
C
Ndara, tu es ingrat pourquoi? Tu es ingrat deh? Sans les rabes et les tchadiens, Bozize n'aurait jamis réussi son coup d Etat de 2003 mais tu es ingrat, tu ne t'en rappelle pas
Z
Bravo C P I .il est de votre droit d expliquer et informer les citoyen centrafricains ,mais j'aimerais poser une question . C P i expliquez nous un peu comment ça c est passer le passage des rebelles à bambari? Ils on tue et pillés des pauvre centrafricains qui n ont rien à voir avec le pouvoir en place. Ces cs on tue et pillés des pauvre centrafricains qui n ont rien à voir avec le pouvoir en place. Ces centrafricains qui se sont sacrifiés ,pour le commerce, l économie ,et un petit espoir pour le développement de leur pays.ils ont été pillés et d'autres massacrés par les rebelles,alors pour moi mieux vaut préparer la population ,et les citoyens à se protéger contre la barbarie . VAUT MIEUX PR » lire la suite

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Mon cher ami Traoré, Dans ton dernier courrier tu me faisais remarquer la très grande similitude politique entre nos deux pays, curieusement » ...la suite
Le pardon officiel du président Macron aux harkis et l’annonce de l’adoption prochaine d’une loi de réparation marquent une étape importante » ...la suite
Trump, l'homme que les blancs américains ont envoyé par racisme à la maison blanche après le Président Obama et par détestation d'Hilary Clinto » ...la suite
Le sommet France-Afrique avec quelques jeunes africains triés sur le volet, cornaqués par un "nègre de maison"au service de la communication du Pr » ...la suite
Alors que le Mali se tourne vers les mercenaires russes du groupe Wagner pour assurer une partie de sa défense, le chef du gouvernement de Républiqu » ...la suite
Interview avec le cardinal Nzapalainga, archevêque de Bangui, et l’imam Abdoulaye Ouasselegue, secrétaire général du Conseil supérieur islamiqu » ...la suite
Ces derniers jours, la tension entre Paris et Bangui inquiète. La question de la gestion de la crise sécuritaire, la suspension de l’aide budgéta » ...la suite
Trump, l'homme que les blancs américains ont envoyé par racisme à la maison blanche après le Président Obama et par détestation d'Hilary Clinto » ...la suite
Monsieur Vos dernières sorties tapageuses et outrancières, votre omniprésence sur RFI et France 24 me font sortir de mes gonds pour vos pose » ...la suite
Trump, l'homme que les blancs américains ont envoyé par racisme à la maison blanche après le Président Obama et par détestation d'Hilary Clin » ...la suite