Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Droit de l'Homme » Centrafrique : L'inadmissible appel à la haine et à la violence de Stève Yambété contre les nordistes
Centrafrique : L'inadmissible appel à la haine et à la violence de Stève Yambété contre les nordistes
Bangui 6 janv (CAP) - Le policier qui s'est autoproclamé lieutenant des forces armées centrafricaines, champion en détournement et arnaqueur en bozizie, Stève Yambété, continue ses basses besognes après l'échec du topo visant à faire sortir des jeunes dans la rue pour un troisième meeting de Bozizé.

On le voit donc, après son grand rival Lévy Yakité qui fait aussi de la courbette devant Bozizé, pour monter des jeunes "patriotes" qu'il a armés de machettes et d'arcs contre des ressortissants du nord de la République centrafricaine que ce suppôt de Bozizé appelle "parents des rebelles".

Yambété a réuni dans l'après-midi de ce dimanche des jeunes désoeuvrés et sans issue qu'il a enrôlés dans une milice qu'il a mise en place, au stade 20.000 places à Bangui. Il était question pour ce « doungourou » de Bozizé de les monter contre les nordistes
d'obédience musulmane.

Comme ce dernier n'était pas content du ratissage qu'ils (avec Bozizé) ont fait dans le 8ème arrondissement de Bangui en endeuillant de nombreuses familles musulmanes, il a préféré passé par ses miliciens pour finaliser son sale boulot. Yambété a ouvertement dit à ces jeunes en sango " tongana ala fa oko i fa bale oko, tongana ala fa bale oko i fa ngbangbo ti fa na ala so eke bouba zo ape" (s'ils tuent 1 on en tue 10 et s'ils tuent 10 nous on tue 100 nordistes pour leur prouver que nous on est pas bête).

Ainsi, on a donc vu en moins de deux semaines, plus d'une centaine de cas de disparition chez les ressortissants du nord de la RCA signalés. Mais depuis, aucun des enlevés n'est rentré chez lui. On ne cesse de retrouver des corps dans des endroits éloignés, présentant des sévices corporels. Jusqu'à quand Bozizé et ses jokers vont-ils arrêter de faire couler inutilement le sang des innocents centrafricains? Ces jeunes qui se laissent aujourd'hui manipuler et fabriquer en véritables machines à tuer, doivent savoir que le vrai avenir de la RCA les attend.

15 commentaires

K
Yambété, réfléchi un instant à ce que tu fais présentement. KOUDOUFARA avait fait au tps de PATASSE aujourd'hui il est entrain de payer. Fais attention tu es encore jeune. Et tu as des progénitures
B
Yambete, Yakité, Bozizé (s) tous à la cour pénale internationle. Ils s'y rtrouveront tous, Bemba et Gbagbo sont tellement seuls qu'il faudrait de la population les prochaines années Yakité et Yambete vos billets pour la haye sont garantis et seront payés par les gars de Boy rabé
P
Les ONGs satellites telles que: CIONCA , Ligue des Droits de l'Homme, Mouvements de la jeunesse centrafricaine, les confessions religieuses d'obédience, l'éveil du christianisme, doivent savoir, que la reunion de Libreville, est une réunion de médiation et de négociation politique, suite à la crise poion de Libreville, est une réunion de médiation et de négociation politique, suite à la crise post-électorale et la non application des recommandation du DPI et des accords signés avec les différents mouvements rebelles depuis 2008 et 2011. D'ou la médiation, c'est à dire que les parties en conflits font appel à une troisième personne pour les aider à trouver une solution.
Ainsi, lorsqu'il y a une crise politico-militaire, comme c'est le cas en RCA depuis 2011, d'une part suite aux les différends électoraux (partis d'opposition-KNK) et non application des accords de Libreville (Rebellion-BOZIZE), seules les parties en conflits, vont se rencontrer, pour présenter les griefs et discuter de leurs desirata respectifs, le médiateur après les avoir entendu, leur fait des suggestions sur les voies et moyens de sortir de la crise , à ce titre, je me demande quels sont les griefs ou contentieux que les ONGs et autres, veulent présenter, sur quelle crise, pour qui ? contre qui ?
Sachez les partis politiques d'opposition ont redigé un memorandum qu'ils ont remis à la médiation (lisez l'extrait dans le journal Jeune Afrique de la semaine) la rebellion SELEKA a clairement affiché ses revendications, BOZIZE a fait des propositions. Quelles sont les propositions de la société civile, quand a t-elle tenue ses assises?Chers compatriotes, n'allons pas à une réunion pour esperer toucher les perdiems, ou être coopter pour être membre de tels ou tels organes, laissons pour une fois les acteurs politiques et militaires discuter sérieusement des questions politiques, militaires et juridiques entre eux, après en tant observateurs, on peut temoigner de la bonne ou mauvaise foi de l'une ou l'autre partie.
Jusqu'à ce jour, ni les ONGs, ni les confessions religieuses, à part l'église catholique, n'a apporter des critiques ou denoncer la mauvaise gouvernance en RCA, par la "société civile" centrafricaine, TOUT EST CALME.
Est ce que la Ligue des Droits de l'homme a dénoncer les dérives du pouvoir ? Si oui citez les communiqués officiels publiés! Est ce que les Eglises Protestantes de Centrafrique, avec les différentes appellation, ont denoncé les dérives de pouvoir actuel ? Si oui, citez nous les communiqués officiels publiés!
Cette demande d'information est valable pour les autres ONGs.
» lire la suite
S
C'est très vrai cette observation qu'elle se passe de commentaire. Alors les ONG centrafricaines sachez être utiles à l'instar de vos homologues du Sénégal qui ont endossé et soutenu jusqu'au bout la revendication des politiques sénégalais
J
Localisé derrière le lycée Gobongo á l'entrée de gara kpékoua. Il ya plein de voiture volées dans la concession. On vera...
.
ON TE VOIT YAMBETE STEVE.
.
C PAS TOI. C BOZ QUI A FAIT QUE MEME LES RATS SONT VENU S'ASSOIR A LA TABLE...
G
encore un chercher a manger seule l'avenir nous le dira je te haie
B
YAMBETE LA MACHETTE.
YAKITE LA MACHETTE.
NGUENEBEME LA MACHETTE.
K
c'est un fou il va regreter bientot ses gestes
B
je recherche la fameuse unité centrafricaine on se tue entre nous il y'a un endroit qu'on appele C P I on l'attend la-bàs yambete fais gaffe
C
Je partage pas vraiment cet avis pourquoi car tous ceux qui sont sont des centros ou non on va défendre qui et accuser qui ?on parle de YAMBETE mais la coalition SELEKA qui continue a faire des exactions?
P
oh! les jeunes centrafricaines sont devenus des criminels en la personne de yambete, yakite nguenebem et autres, pour le compte de quelqu'un qui veut rester éternellement au pouvoir.parce que ces derniers doivent leur bonheur qu' à bozize et non à la centrafrique leur patrie.
K
C'est malheureux et triste de voir certains frères Centrafricains se comporter d'une manière bestiale. Je demanderai à la jeunesse Centrafricaine qui se borne à suivre les hommes politiques de se rappeler de l'histoire de ce Pays qu'est le Centrafrique. Laissons la politique aux politiciens être politicien c'est ure de ce Pays qu'est le Centrafrique. Laissons la politique aux politiciens être politicien c'est un métier quand on ne sait pas la faire, on se tait c'est mieux. Dommage que certains de nos frères n'ont rien compris et ne voient rien. On ne peut demander à un aveugle de fermer les yeux! BOZIZE partira un jour et vous quel sera votre sort posez-vous cette question et je pense que vous n'aurez pas de réponse. » lire la suite
S
Triste sort de la jeunesse Centrafricaine. On n'appelle cela partir de rien pour devenir quelqu'un un jour. Ce n'est pas en faisant couler le sang de tes soeurs et frère que tu bâtira ton avenir. Monsieur YAMBETE et Monsieur YAKITE, permettez-moi de vous nommer ainsi mais franchement dans le Pays des hommes intègresnsieur YAKITE, permettez-moi de vous nommer ainsi mais franchement dans le Pays des hommes intègres, vous méritez un supplice. N'oubliez pas que celui ou celle que vous préméditez sa mort est aussi Centrafricaine ou Centrafricain comme vous. N'oubliez pas aussi que cet adage qui dit, qui tue pas épée périra par épée donc j'imagine votre sort le jour du départ de BOZIZE. » lire la suite

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Une baisse du nombre d’incidents et de victimes des abus et violations des droits de l’homme et du droit international humanitaire a été enregi » ...la suite
Vendredi 19 juillet, l'ONG Human Rights Watch a rendu publique son enquête sur le massacre d'au moins 46 civils, le 21 mai dernier, dans trois villag » ...la suite
3 829 réfugiés centrafricains sont arrivés, depuis le début du mois d’avril, sur le sol congolais, précisément à Mogoro, localité frontaliè » ...la suite
Au cours d’une conférence de presse ce samedi, un collectif d'associations de défense des droits de l’homme a annoncé que deux avocats avaient » ...la suite
De nouveaux meurtres ont eu lieu pendant les pourparlers ; les rebelles demandent l’amnistie L’accord de paix entre le gouvernement de la R » ...la suite
Il faut que l’Organisation des Nations unies (ONU) mène une enquête approfondie sur la réaction de ses casques bleus à une récente attaque qui » ...la suite
Dans un communiqué publié sur son site internet, l’Ong de défense des droits de l’homme Human Rights Watch a salué le placement en détention » ...la suite
La première comparution d'Alfred Yekatom devant la Chambre préliminaire II de la Cour pénale internationale (« CPI » ou « Cour ») aura lieu le » ...la suite
e député Alfred Yekatom Rombhot, arrêté le 29 octobre et transféré le 17 novembre 2018 à la Cour pénale internationale (CPI), sera jugé pour » ...la suite
Le peuple centrafricain a subi et a enduré des crimes atroces dans l'un des violents conflits de ce siècle. Je me félicite du transfèrement aujour » ...la suite