Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Politique » Le dernier baroud d'honneur de Bozizé avant de nommer Tiangaye
Le dernier baroud d'honneur de Bozizé avant de nommer Tiangaye
Avant de signer publiquement le décret qui devait officialiser la nomination de Nicolas Tiangaye comme Premier Ministre, Bozizé a cru devoir comme à son habitude, réunir la classe politique, la société civile et le corps diplomatique pour une ultime foire d'empoigne au palais de la Renaissance. Il s'agissait pour lui, de donner la parole à un certain nombre de personnes telles qu'Auguste Boukanga, Bengué Bossin notamment, au sujet desquels d'évidentes questions d'équilibre mental se posent, et qui ne représentent en réalité que leur modeste personne mais que Bozizé instrumentalise à dessein pour discréditer et lyncher Nicolas Tiangaye et Martin Ziguélé, les deux principaux leaders de l'opposition qui lui mènent la vie dure et qui sont à tort accusés d'être les bras politiques de la rébellion de Séléka.

Tiangaye en particulier, a été vitupéré par ces énergumènes qui avaient des comptes personnels à régler avec lui et certaines personnes dans l'entourage de Bozizé et dans la majorité présidentielle pour les avoir écartés du déplacement de Libreville, parce qu'on devrait prétendaient-ils, y distribuer des enveloppes aux participants. Ces agitateurs sont utilisés délibérément par Bozizé qui leur ressemble aussi, pour abaisser le niveau des débats au sein de la classe politique et faire honte aux Centrafricains. Y en a marre de ces médiocres et de cette médiocrité très préjudiciable à la classe politique dans son ensemble. Ce doit cesser ! Doivent aussi cesser ces réunions au Palais, convoquées par voie de communiqué radio par le protocole d'état au nom de Bozizé, juste la veille pour se tenir le lendemain et sans la moindre indication d'ordre du jour ni de la qualité des participants. L'opposition ne doit plus cautionner et se prêter à cette bouffonnerie où Bozizé en profite toujours pour la ridiculiser.

Par ailleurs, il doit être clair que les prétentions de Bozizé de disposer non seulement pour son seul clan de 12 portefeuilles mais aussi des prétendues ministères régaliens, sont mal venues et une vilaine plaisanterie. Pourquoi se résigne-t-il à accepter sans broncher que le ministère de la défense où lui et son fils ont lamentablement échoué puisse revenir désormais à Séléka ? Pourquoi veut-il encore disposer du ministère des finances où le bilan de sa gestion y a été particulièrement désastreux ? Pourquoi voudrait-il disposer du ministère des mines où sa gestion opaque avec Ndoutingaï a été si catastrophique pour le pays ? Pourquoi doit-il disposer du ministère de l'Administration du territoire afin délibérément encore saboter par malhonnêteté l'organisation des prochaines élections ? Pourquoi peut-il avoir encore des prétentions sur le ministère des affaires étrangères avec une diplomatie aussi calamiteuse comme jusqu'à présent ? Bozizé doit se mettre dans la tête une fois pour toute qu'il est en sursis car tout le monde a exigé à Libreville son départ. C'est pour des raisons d'apaisement du contexte politico-social dans le pays qu'on a été contraint de tolérer son maintien au pouvoir mais en tout état de cause cela ne lui confère plus jamais quelque pouvoir prétendument discrétionnaire que ce soit. Certaines dispositions de la constitution sont suspendues de fait pour des raisons politiques. Se demande-t-il même pour quelle raison il ne peut plus désormais destituer le Premier Ministre qu'on lui a imposé ?

La rédaction



RCA: l'opposant Nicolas Tiangaye nommé Premier ministre

RFI jeudi 17 janvier 2013

Ce jeudi 17 janvier, l'opposant Nicolas Tiangaye a été nommé Premier ministre centrafricain du gouvernement d'union nationale issu de l'accord de paix de Libreville. L

11 commentaires

C
Pourquoi 30 ministres? est-ce que c'est un partage du gâteau? Ne visons pas seulement nos interêts, pensons à l'avenir de notre pays.
N
30 Ministres c'est bien à condition que la finance et le ministère des mines reviennent à l'opposition
et que les choix des ministres doivent tenir compte du critère de compétence
N
30 Ministres c'est bien à condition que la finance et le ministère des mines reviennent à l'opposition
et que les choix des ministres doivent tenir compte du critère de compétence
N
30 Ministres c'est bien à condition que la finance et le ministère des mines reviennent à l'opposition
et que les choix des ministres doivent tenir compte du critère de compétence
T
tout ce que nous voulons c'est de laisser la main libre à Nicolas pour former le gouvernement digne de son nom càd l'homme qu'il faut à la place.........
L
30 ministre c'est trop pour cette petite R
B
30 Ministres c'est le rêve de Bozize qui voudrais bien garder des griots à l'abri mais les finances du pays ne permettent pas et l'objectif du nouvernement étant d'organiser de nouvelles élections, il ne faut pas tous les centrafricains comme ministresD'ailleurs, le nombre d eministères doit ne faut pas tous les centrafricains comme ministresD'ailleurs, le nombre d eministères doit être egal par entité
Que Bozize comprenne une fois pour toute qu'il n'est plus celui qui décide et qu'il n'aura plus le pouvoir absolu de décision C'est fini qu'il le veuille ou pas
» lire la suite
E
Maitre tiangaye doit pour etre exemplaire travailler avec de nouveau venu compétent et amoureux du pays dans le sens noble du terme sans ce là ce qu'il entreprendra sera voué à l'échec car quand on le voie proche de ziguélé et gazam betty tout deux connu pour leur amour de l'argent en particulier lproche de ziguélé et gazam betty tout deux connu pour leur amour de l'argent en particulier le pillage des caisses de l'état ceci annonce rien de bon sinon je souhaite bonne chance au premier ministre » lire la suite
S
Centrafricain, filles et fils du pays faisons attention.Pourquoi Bozize demande 12 postes pour lui;4 politico militaire non combattant; et société civile?politico militaire non combattant qu'il à déjà corrompu? ainsi que la société civile?JE CROIS POUR MA PART QUE C'EST DANS LE BUT DE FABRIQUER CERTAINES PERSONNi que la société civile?JE CROIS POUR MA PART QUE C'EST DANS LE BUT DE FABRIQUER CERTAINES PERSONNES QUI VONT LE REPR » lire la suite
G
Ceci est un gouvernement de crise avec une mission bien précise. Donc 17 ministres suffisent.
C'est fini, la galaxie des ministres fêtards qui se soulent la gueule á longueur de journée au cabinet et se retrouvent dans certaines villas cachée de la place pour manger les méchoui.
17 bons travaillueurs ent dans certaines villas cachée de la place pour manger les méchoui.
17 bons travaillueurs suffisent pour conduire et réussir cette difficile transition.
Publiez ce commentaire s'il vous plait.
» lire la suite
T
vu le contexte sociopolitique difficile, voir confuse,et aussi en conformité avec d'accord de libreville.les 30 portefeuilles ministériels se justifient.mais la situation économique du pays ne le permets pas je suis pour qu'on abaisse le salaire des ministres.

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Le président de la République chef de l’Etat professeur Faustin Archange Touadéra est en visite de travail depuis une semaine à Istanbul en Turq » ...la suite
« Défaite » « Claque » « Cauchemar », la presse étrangère a durement commenté le résultat de la majorité présidentielle aux législatives » ...la suite
Deux pays d'Afrique francophones, le Gabon et le Togo, vont être intronisés dans le Commonwealth, le 24 juin prochain lors du 26e sommet de l'organi » ...la suite
En République centrafricaine, les relations diplomatiques avec la France ne cessent de se détériorer. Des parlementaires ont dénoncé lors d’une » ...la suite
L’élection présidentielle française qui a lieu ce dimanche est suivie avec une grande attention dans de nombreux palais présidentiels africains. » ...la suite
En République centrafricaine, le gouvernement a vivement rejeté, ce lundi 4 avril 2022, les accusations d'exactions portées par la Haute commissair » ...la suite
Mesdames et Messieurs ; Au terme de vos travaux, je voudrais tout d’abord rendre grâce à Dieu pour la bénédiction qu’il ne cesse de répandre » ...la suite
I- Thématique Politique étrangère et coopération internationale En matière d’accords bilatéraux et multilatéraux : Mettre en place u » ...la suite
Le dialogue républicain s'est déroulé sans l'opposition et les groupes armés. Pour le président Touadéra, le dialogue national a "atteint son ob » ...la suite
Réélu au terme de la présidentielle du 27 décembre 2020 dans des conditions qui ont fait couler beaucoup d’encre et de salive – moins d’un t » ...la suite