Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Point de vue » LETTRE OUVERTE DU MOUVEMENT DE LIBERATION DEMOCRATIQUE(MLD)RELATIVE A LA CRISE CENTRAFRICAINE
LETTRE OUVERTE DU MOUVEMENT DE LIBERATION DEMOCRATIQUE(MLD)RELATIVE A LA CRISE CENTRAFRICAINE
AU :

PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE

PREMIER MINISTRE

PRESIDENT DE LA COALITION SELEKA

Excellence Monsieur Le Président de la République,
Excellence Monsieur Le Premier Ministre,
Monsieur Le Président de la Coalition SELEKA,

Le peuple centrafricain attend avec impatience la formation du gouvernement d'union nationale suite aux accords de Libreville. Depuis quelques jours, des signes précurseurs d'une nouvelle crise pointent à l'horizon. Les localités de Dimbi (zone diamantifère), de Kembé et Bangassou ont été violemment attaquées. En réaction, le Président BOZIZE a posé des conditions pour la libération des prisonniers politiques. A Bangui, dans le cercle du pouvoir, la guerre des tranchées bat son plein pour le partage des postes ministériels au sein du Gouvernement d'Union Nationale.

Devant ce spectacle digne d'un film d'horreur qui saute pieds joints sur les obstacles, les problèmes de l'heure, nous, familles de la diaspora, hommes d'affaires, intellectuels, etc. réunis au sein du MOUVEMENT DE LIBERATION DEMOCRATIQUE(MLD) tenons à exprimer nos très vives préoccupations à vous qui détenez en ce moment précis la clé de sortie de la crise qui a déchiré le tissu social et politique :

Monsieur le Président de la République, Chef de l'Etat, son Excellence François BOZIZE YANGOUVOUDA

Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement de Transition, Maître Nicolas TIANGAYE.

Monsieur Michel AM NONDROKO DJOTODIA, Président de la Coalition SELEKA,

Vous avez tous un statut particulier consacré par les accords de Libreville du 11 janvier 2013 du point de vue de la légalité internationale. Nonobstant, chacun de vous porte en lui une responsabilité historique vis a vis du peuple centrafricain qui n'aspire qu'à la paix.

A: DU PRESIDENT DE LA COALITION SELEKA

Si nous avions salué à sa juste valeur la réaction immédiate des responsables de la coalition SELEKA,par un de ses portes paroles en l'occurrence Mr. GAZAMBETI, promettant de faire la lumière sur les événements de DIMBI, KEMBE et BANGASSOU,il n' en demeure pas moins que beaucoup de zones d'ombres subsistent quant à la situation sécuritaire du pays que nous espérons voir figurer en bonne place dans le futur programme de politique générale du Premier Ministre. A ce sujet une enquête internationale est recommandée prenant en compte l'ensemble des situations depuis le 15 mars 2003, de violations graves et répétées des droits humains au regard des instruments juridiques internationaux dûment ratifiés par la République Centrafricaine. Qu'il s'agisse de l'assassinat de l'Abbé KILAMONG,de Mademoiselle OLOFIO, journaliste à la radio Bé oko, le Lieutenant Isidore Laoulé, le Lieutenant Antoine Gbodo, etc.........,des entraves liées aux libertés à savoir les interdictions de sortie du territoire avec le cas fatal du Président PATASSE.......Quant aux responsabilités dans cette crise, la justice centrafricaine et la Cour pénale Internationale feront leur travail.
En outre vous avez obtenu :

2 commentaires

I
Je salue la qualité de votre réflexion bien patriotique. Seulement une question m'interpelle, celle de savoir exactement la différence fondamentale entre le MLPC dont feu PATASSE fut membre et qui l'a porté au pouvoir et le MLD en terme d'idéologie. Pourquoi toujours créer sans fin des patis politiques, signe d'ir et le MLD en terme d'idéologie. Pourquoi toujours créer sans fin des patis politiques, signe d'incompréhension perpetuelle entre centrafricains que de privilégier le dialogue pour résoudre certains problèmes tout en restant unis comme nous le recommande notre devise? Est-ce là la marque de la soif du pouvoir de certains d'entre nous car comme aujourd'hui nous remarquons avec consternation comment certaines personnes courent derrière les postes ministériels. Pour notre population qui n'est que d'environ quatre millions, faudra-t-il bien qu'un jour nous limitions les partis politiques à trois ou quatre car à quoi ça sert d'avoir pour ce nombre de population environ 100 partis politiques qui en toile de fond ne divisent que les centrafricains? En tout cas pour ce qui me concerne, après le MESAN, le MLPC, le MDD, le FPP et le RDC tout le reste n'est que moyen pour chercher à manger sur le dos des innocents compatriotes.
IL est impérativement important que l'on reste uni pour bien laver nos linges sales. Telle est ma vision pour un centrafrique nouveau, uni aux fins de déplacer les montagnes de difficultés qui nous font obstacles sur le développement. Donnons la chance à ceux qui sont battants depuis belle lurette de matérialiser un jour leur vision qui nous charme tant. BON COURAGE MARTIN ZIGUELE! N'est pas vrai que c'est à travers ta voix qu'on sait qu'il existe une opposition dans ce pays de BOGANDA. Faut pas facher hein.
» lire la suite
C
Encore un parti.
Les centrafricains se regroupent non pas autour des idées mais des personnalités. Les combats sont les combats de personne, de clan et d'ethnies, et non idéologiques. C'est la longue marche.

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Sur le front de l’économie, “ce nouveau (?) quinquennat et cette nouvelle législature vont trouver une France exsangue, faible, désorientée” » ...la suite
Fondateur du Cercle français des économistes, Jean-Hervé Lorenzi accueillera bientôt à Aix-en-Provence les Rencontres économiques annuelles (8- » ...la suite
Je te remercie infiniment pour l'envoi du livre "Le traître et le néant" qui m'a aidé à mieux cerner la psychologie de celui que tu as joliment ap » ...la suite
Le 2 mars, l’Assemblée générale des Nations unies a adopté une résolution déplorant l’agression commise par la Russie contre l’Ukraine et » ...la suite
Comme convenu, je t'envoie le livre qui décode un traître sorti du néant pour diriger la France et qui de ce fait a pris la grosse tête, se croy » ...la suite
Charles Millon. Pour comprendre la situation actuelle, il faut revenir à la double erreur historique qui a été commise par tous les gouvernements m » ...la suite
Alors que le dialogue national inclusif vient d'être reporté au 10 mai prochain, Succès Masra redoute une prolongation de la durée de la Transitio » ...la suite
Mon très cher ami David La communauté de destin de nos deux pays où l'accélération de l'histoire de l'agonie d'une certaine FrançAfri » ...la suite
À New York, le Conseil de sécurité des Nations unies se réunit ce vendredi 12 novembre 2021 pour débattre et voter sur le renouvellement de la Mi » ...la suite
Mon cher ami Traoré, Dans ton dernier courrier tu me faisais remarquer la très grande similitude politique entre nos deux pays, curieusement » ...la suite