Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Point de vue » L'interminable cauchemar d'un peuple par Franck SARAGBA
L'interminable cauchemar d'un peuple par Franck SARAGBA
Ni le régime en place, ni la coalition séléka, ni le gouvernement d

2 commentaires

P
Le constat est implacable. Seule une exctinction naturelle de ces groupuscules peut apporter la paix et la vie aux vrais centrafricains; à l'exemple de l'arche de Noé. Continuons de prier Dieu, nous n'avons pas de choix. Ils ont les armes et l'argent; nés de la semence de serpent.
S
Mais pourquoi les centrafricains ne se font ils pas confiance et croire naïvement que les solutions à leurs problèmes doivent tjr et en vain être inspirées du saint exterieur.

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Dans une conclusion d'un article récent, je demandais au Président élu des Français de ne plus remettre les pieds en Afrique puisqu'il n'était pa » ...la suite
Dix ans après le lancement de Serval au Mali, l’ancien président de la République française (2012-2017) affirme, dans une interview à RFI et Fr » ...la suite
Le sociologue centenaire évoque les conflits traversés et plaide pour une résolution négociée du conflit en Ukraine. Le jour est gris, il pleu » ...la suite
Emmanuel Macron a accusé la Russie d'alimenter une propagande anti-française en Afrique pour servir un "projet de prédation" sur des pays africains » ...la suite
En Centrafrique, après sa lettre au président Faustin-Archange Touadéra, Danièle Darlan sort maintenant de son silence médiatique. L'ex-présiden » ...la suite
Dans le discours controversé qu'il a prononcé du haut de la tribune des Nations unies le 24 septembre dernier, le Premier ministre malien par intér » ...la suite
ENTRETIEN. L’économiste et ancien ministre togolais publie un livre plaidoyer dans lequel il propose un nouveau modèle économique basé sur le n » ...la suite
Je reviens de Bangui et ce que j'y ai vu m'a laissé complètement pantois : absence de rues praticables, chaussées abandonnées aux motos-taxis qui » ...la suite
En Centrafrique, c’est la parole d’un homme de paix : le cardinal Dieudonné Nzapalainga, archevêque de Bangui, s’inquiète de la montée des d » ...la suite
Cette Chronique n’a pas pour objet de dire à l’Afrique qu’elle doit choisir son camp dans la guerre invisible que se livrent l’Occident et la » ...la suite