Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Annonces & Divers » Bozizé critique les forces de sécurité
Bozizé critique les forces de sécurité
Junior Linguangué à Bangui pour BBC Afrique 9 mars, 2013 - 16:31 GMT

En République centrafricaine, la célébration de la journée internationale a été l'occasion pour le président François Bozizé d'accuser à nouveau, l'armée et la police de trahison pour avoir "abandonné les populations civiles" et en particulier les femmes dans les zones sous contrôle de la rébellion de la Séléka.

Dans son discours en langue nationale, le Sango, à l'occasion de la Journée de la femme, le président s'en est ouvertement pris à l'armée aux policiers.

Ceci après avoir fait observer une minute de silence, en mémoire des femmes, "qui ont perdu la vie, qui souffrent la honte dans leur chair, qui errent dans la grande détresse sur leur propre sol dans nos provinces".

"Vous avez abandonné les populations civiles et plus particulièrement les femmes à leur triste sort. Elles errent, accouchent dans la brousse, et sont à la merci des dangers et exactions de toutes sortes", a soutenu le chef de l'Etat à l'attention des forces de l'ordre.

"C'est une trahison...cela n'honore pas l'armée, ça n'honore pas la police", a-t-il poursuivi.

Déjà en décembre dernier alors que les rebelles progressaient vers la capitale, le chef de l'Etat centrafricain avait sévèrement critiqué les Forces armées centrafricaines dans un discours radio-télévisé.

« Si elles étaient disciplinées et remplissaient leur mission correctement, nous n'en serions pas arrivés à la situation actuelle" avait-il dit, accusant l'armée de n'avoir pas "rempli sa mission de protection et de défense".

Le président Bozizé, chef de suprême des armées d'après la constitution a été de 2003 à 2013, ministre de la défense tandis que son fils Jean- Francis en était le ministre délégué.

Depuis la signature de l'accord de paix de Libreville du 11 janvier, c'est le chef de la rébellion de la Séléka, Michel Djotodia qui a pris les rênes de l'armée en tant que ministre de la défense.

Selon cet accord, il a mission de désarmer les rebelles et de poursuivre le chantier de la restructuration des forces armées qui compte environ 7000 soldats.




NDLR : BOZIZE est franchement incorrigible. Dans son message de fin d

4 commentaires

R
Apparemment le Chef df l'Etat semble ne as avoir ascendance sur l'armée et la police. C'est dangereux. Il risque cette fois ci de perdtre définitivemeent son pouvoir.
S
Si l'armée avait encore une dignité comme celle que nous avons connue il y a plus de 30 ans,l'ordre serait revenu en Centrafrique!
V
Bozize a fait de l'armée une armoire remplie de plein de "do-péré".
B
BOZIZE est un bout d'homme sans Honneur, sans Dignité et sans Crédibilité.
C'est un chiffon, il n'ya pas d'autre qualificatif.

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Le butin était enfoui dans le sac d’un opérateur économique chinois résidant au Cameroun qui revenait précipitamment de la République Centrafr » ...la suite
Les députés de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) ont voté, mardi, en faveur du prolongement de la mission relative au déploiement » ...la suite
La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA) réaffirme son appui politiq » ...la suite
L'ancien ambassadeur de France et ex-directeur général de la sécurité extérieure (DGSE), Bernard Bajolet, intègre Amarante, l'une des principale » ...la suite
Dans cette crise militaro-politique que connaît la République centrafricaine depuis le début de cette année nouvelle 2021 où n’émanent de ce p » ...la suite
L'insécurité dans le pays a coupé les livraisons de chlore, empêchant la société de distribution d'eau, la Sodeca, d'approvisionner les habitant » ...la suite
Recherché par la justice centrafricaine pour avoir mis à sac les sociétés françaises CFAO et Orange Centrafrique en 2013, Monsieur Mamadou Danz » ...la suite
Le Secrétaire général et le Conseil de Sécurité de l’Organisation des Nations unies ont renouvelé leur confiance à Mankeur Ndiaye dont le con » ...la suite
La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA) dénonce une campagne de man » ...la suite
Les nouvelles installations sanitaires achevées viennent d’être inaugurées par un président Faustin Archange Touadera, totalement satisfait du t » ...la suite