Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Annonces & Divers » Washington exhorte Bangui et la rébellion à respecter leur accord de paix
Washington exhorte Bangui et la rébellion à respecter leur accord de paix
WASHINGTON, 17 mars 2013 (AFP) - La diplomatie américaine a exhorté dimanche la Centrafrique et la rébellion Séléka à respecter l'accord de paix qu'elles avaient scellé en janvier à Libreville, face à un regain de violences ces dernières semaines dans le pays.

"Les Etats-Unis sont profondément inquiets de la dégradation continue de la sécurité en République centrafricaine. Nous appelons le président (François) Bozizé et les dirigeants de l'alliance de la Séléka à mettre fin immédiatement aux hostilités et à appliquer l'accord de Libreville", a écrit dans un communiqué la porte-parole du département d'Etat, Victoria Nuland.

A la mi-décembre, les rebelles de la Séléka avaient pris les armes contre le régime du président Bozizé, menaçant la capitale Bangui, mais leur avance avait été stoppée par une intervention régionale. Un accord de paix a été signé, le 11 janvier à Libreville, au Gabon, débouchant sur la formation d'un gouvernement d'union nationale, auquel participe la rébellion.

Mais depuis fin février, une faction de la Séléka s'est emparée de localités dans le nord, le sud et l'est de la Centrafrique.

"Le gouvernement d'union nationale est l'unique entité représentative, qui a fait l'objet d'un accord entre toutes le parties à Libreville et qui est à même de diriger le pays dans cette période critique de transition", a insisté Mme Nuland, pressant "les dirigeants de la région et la communauté internationale de soutenir totalement le Premier ministre (Nicolas) Tiangaye".

M. Tiangaye, dont la nomination avait été soutenue par la Séléka mais qui l'avait ensuite accusé d'être "faible", est chargé de conduire la transition vers la paix et la tenue d'élections législatives d'ici un an.

Coalition formée fin 2012, la Séléka est composée de deux principaux groupes rebelles et de plusieurs petits groupes armés.

Les rebelles de la Séléka continuent d'exiger de Bangui la libération de prisonniers politiques et le départ des troupes étrangères de la Centrafrique, en particulier sud-africaines.

8 commentaires

C
La SELEKA de Deby se croit trop fort et que personne ne peut les arrêter. Ils se trompent. Les Nations Unis ont bien validé et confirmé la présence sud africaine en Centrafrique. L'avenir nous le dira s'ils ont le dernier mot. N'est ce pas SELEKA qui avait signé les accords de libreville ? Ils croient détenir le rnier mot. N'est ce pas SELEKA qui avait signé les accords de libreville ? Ils croient détenir le monopole de force. Mais ils vont regreter. » lire la suite
S
De



s propos va-t-en guerre SAVIMBI n'avait-il pas perdu la guerre avec ces mercenaires Sud africains?BOZIZE n'a pas le titre foncier de la RCA
un jour il partira,vivant ou mort
M
Ni seleka ni bozize ni zinguele va allez au pouvoir ,, car la centrafrique n appartient pas a ziguele ni a bozize ni a seleka ,,la replubique Centrafricaine. Appartient au peuple centrafricain et ce qui ce sont tchadien ou soudanin D origine doit partir de la centrafrique point barre ? histoire des nordiste quiien ou soudanin D origine doit partir de la centrafrique point barre ? histoire des nordiste qui nous ramène des problème dans le pays ,, il cetai des yakoma aujordhui c'est mbaya. Arrêt C'est vraiment un pays maudit avec un malédiction ,il ya que la haine dans la tete des gens » lire la suite
R
La rébellion et le pouvoir en Centrafrique doivent savoir qu'ils ont besoin de ces hommes et femmes qu'ils tuent.
K
Mr Caleb ce n'est pas les nations unies qui ont fondé la RCA,mais c'est la RCA qui les ont fondé. Vous comptez sur les Nations pour s'accrochez au pouvoir, mais les centrafricains vont decider autrement. Séléka a commencé et on va finir le reste du travail et les centrafricains que vous avez affamé depuis 10 ans mencé et on va finir le reste du travail et les centrafricains que vous avez affamé depuis 10 ans auront le dernier mot. Bientot on parlera de vous au passé.
Séléka a suivi vos pas et c'est l'autiste de Bangui qui leur a montré le chemin.
Hier vous avez applaudis les militaires Tchadiens et c'est grace à eux que vous avez pris le pouvoir à Bangui en 2003. Vous avez oublié ou du moins vous pensez que les centrafricains ont oublié? Non Mr le souvenir est là encore frais. Ne fuyez pas devant l'histoire.
Aujourd'hui vous accusez vos bienfaiteurs d'hier en l'occurence les Tchadiens d'etre derriere seleka, mais que c'est pathétique de votre part. Soyez au moins reconnaissants envers vos maitres d'hier car l
» lire la suite
T
KODRO OKO n'est pas Centrafricain. Il est TCHADIEN comme son maître ZIGUELE. Il est d'accord avec SELEKA et même considère SELEKA comme un mal nécessaire. Un soit disant démocrate de MLPsiste NORDISTE violent qui cautionne la violence.
P
la seleka va disparaitre bientot et ces chef seront arreter et juger
C
"ce n'est pas les nations unies qui ont fondé la RCA,mais c'est la RCA qui les ont fondé."
Quelle stupidité ? Les nations unis n'ont pas été créées par la RCA. La RCA en est qu'un membre. Elle a signé la chartre et donc a l'obligation de respecter les textes. Je veux dire que les deux parties doivent respartre et donc a l'obligation de respecter les textes. Je veux dire que les deux parties doivent respecter leurs signatures. Cependant depuis les accords de Libreville, qui est ce qui est passé maître dans l'art de violation de cessez le feu? Qui est ce qui a pris Bangassou et Raffai, et pratiquent des actes criminels et barbares sur nos pauvres parents? C'est tout de même stupéfiant de voir qu'il suffit de critiquer SELEKA pour être taxé d'un pro Bozizé. Chers compatriotes, la Centrafrique n'est pas la propriété de MLPC, ni de KNK, ni de SELEKA. Les centrafricains de sensibilité differente ont aussi le droit de dire ce qu'ils pensent. Je comprends certains nostalgiques de l'ère MLPC qui considère Bozizé comme leur ennemi juré mais je ne suis ni pour Bozizé, ni pour Ziguélé, ni pour seleka.
S'agissant des sud africains, N'est ce pas GAZAMBETTI un des ministres seleka qui avait reconnu que les forces sud africaines n'étaient pas concernées par le fameux accord de libreville ? Comment peut on prétendre encore que SELEKA est un mal nécéssaire ? n' êtes vous pas au courant de leurs exactions ? Oui je connais votre réponse, Bozizé a fait autant. Est ce une raison de torturer le centrafricain, parce que Bozizé a fait pareil ? qu'a t il fait ce centrafricain pour être victime de votre SELEKA? Vous n'êtes que de pauvres gens. Moi je défends mon pays et mon peuple et je condamne toutes exactions que ce soit côté Bozizé ou Seleka.
» lire la suite

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Le butin était enfoui dans le sac d’un opérateur économique chinois résidant au Cameroun qui revenait précipitamment de la République Centrafr » ...la suite
Les députés de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) ont voté, mardi, en faveur du prolongement de la mission relative au déploiement » ...la suite
La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA) réaffirme son appui politiq » ...la suite
L'ancien ambassadeur de France et ex-directeur général de la sécurité extérieure (DGSE), Bernard Bajolet, intègre Amarante, l'une des principale » ...la suite
Dans cette crise militaro-politique que connaît la République centrafricaine depuis le début de cette année nouvelle 2021 où n’émanent de ce p » ...la suite
L'insécurité dans le pays a coupé les livraisons de chlore, empêchant la société de distribution d'eau, la Sodeca, d'approvisionner les habitant » ...la suite
Recherché par la justice centrafricaine pour avoir mis à sac les sociétés françaises CFAO et Orange Centrafrique en 2013, Monsieur Mamadou Danz » ...la suite
Le Secrétaire général et le Conseil de Sécurité de l’Organisation des Nations unies ont renouvelé leur confiance à Mankeur Ndiaye dont le con » ...la suite
La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA) dénonce une campagne de man » ...la suite
Les nouvelles installations sanitaires achevées viennent d’être inaugurées par un président Faustin Archange Touadera, totalement satisfait du t » ...la suite