Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Annonces & Divers » Centrafrique : Réponse annoncée du gouvernement aux revendications de la Séléka (Gouvernement)
Centrafrique : Réponse annoncée du gouvernement aux revendications de la Séléka (Gouvernement)
YAOUNDE Mardi 19 mars 2013 | 18:16 UTC (Xinhua) - Une déclaration du Premier ministre du gouvernement d'union nationale et de transition centrafricain, Nicolas Tiangaye, aura lieu dans les prochaines heures sur les revendications de la coalition rebelle Séléka qui a fait prisonniers ses cinq ministres membres de ce cabinet, a confié à Xinhua le porte-parole du gouvernement, Crépin Mboli Goumba.

Le chef de file de l'opposition centrafricaine nommé chef du gouvernement à la faveur des accords de paix conclus le 11 janvier à Libreville au Gabon en vue de la résolution de la crise entre le pouvoir du président François Bozizé et Séléka qui avait pris les armes en décembre pour le renverser, n'avait pas fait de déclaration publique depuis la formation de son équipe le 3 février.

Sa communication attendue ce mardi sera une réaction aux revendications de la rébellion qui a décidé de séquestrer depuis dimanche ses ministres dont son propre leader lui-même Michel Am Nondokro Djotodia, vice-Premier ministre et ministre de la Défense nationale qui venait de rentrer trois jours auparavant d'un déplacement pour des soins médicaux au Gabon. La Séléka a publié une liste de onze revendications au pouvoir de François Bozizé de non-respect de certains termes des accords de Libreville tels la libération des prisonniers politiques et le retrait des forces sud-africaines et ougandaises alliées de Bangui.

"Il y a eu des revendications. On les examine à la lumière de l'accord de Libreville du 11 janvier", a déclaré le porte-parole du gouvernement, Mboli Goumba, ministre de l'Equipement, pour qui la position des autorités du pays se résume à un appel au dialogue et à la paix à destination des " frères" de la Séléka. Selon lui, la déclaration imminente à la nation du Premier ministre devra mettre en évidence l'esprit de cet accord qui est de régler les problèmes pour un retour définitif à la paix en République centrafricaine (RCA).



NDLR : Les revendications de Séléka, qu'on le sache, ont surtout et d'abord été adressées à BOZIZE et non au Premier Ministre. C'est donc à BOZIZE dont l'attitude politique de refus d'appliquer les Accords de Libreville en ce qui le concerne a été stigmatisée par la rébellion de répondre aux termes de l'ultimatum. Il ne peut se retrancher dans un silence assourdissant car c'est de sa réponse claire à ces revendications que les hostilités militaires reprendront ou non. Il ne sert à rien qu'il se cache derrière son petit doigt comme il a l'habitude de le faire et laisser le chaos s'installer dans le pays. Sa roublardise n'a que trop duré. Veut-il le retour d'une paix durable dans ce pays ou non ? C'est lui seul qui doit apporter les réponses à ces lancinantes questions.

3 commentaires

A
Oú sont passé les portes paroles de bozize:binoua, yakité, gonda etc???
-Binoua qui se passait du gouvernement pour soigner l'image de son mentor bozize???
-Yakité qui en vertu de la mafia de la bozizie croit croit fermement qu'avec sa milice kokora, il pourra affronter la seleka???
-Gonda (persocroit croit fermement qu'avec sa milice kokora, il pourra affronter la seleka???
-Gonda (persona non grata) qui après avoir détourné des milliards du DDR et tombé en disgrace auprès de celui-lá même qu'il avait qualifié d'idiot,essaye de le dompter aujourd'hui???

Seleka ne s'était pas adressé á Tiangaye.
Bozize qui se cache derrière la présence des troupes sud-africaines pour faire la grande gueule...peureux!!!

"Bozize ne va prendre la main de Tiangaye pour attraper son serpent", a dit l'autre...Allô???...
» lire la suite
K
Certaines des révendications de la seleka sont absurdes et démontrent déjà leur niveau de compétences. c'est comme si une bande des voyoux qui veulent coûte que coûte rentrés dans Bangui pour la détruire et non construire la RCA. Vous qui n'avez pas encore vue les villes occupés par seleka, les verrez une foiconstruire la RCA. Vous qui n'avez pas encore vue les villes occupés par seleka, les verrez une fois qu'elle occupera Bangui » lire la suite
M
Si j'ai compris il faut laisse bozize au pouvoir ok ms par compte il faut assume sa dictature ,, car bozize est très dangereux . Depuis qui est au pouvoir il beaucoup tue , les gars il faut allé sur le terrain voir ,, a Bangui bozize contrôle tous mes tous , meme un chat bozize contrôle , il dit il va libère l,, a Bangui bozize contrôle tous mes tous , meme un chat bozize contrôle , il dit il va libère les prisonnier politique faux , car il va prendre les prisonnier normale pour faire croire de les libère , alors que les vrais prisonnier politique sont tous déjà tue » lire la suite

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Le butin était enfoui dans le sac d’un opérateur économique chinois résidant au Cameroun qui revenait précipitamment de la République Centrafr » ...la suite
Les députés de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) ont voté, mardi, en faveur du prolongement de la mission relative au déploiement » ...la suite
La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA) réaffirme son appui politiq » ...la suite
L'ancien ambassadeur de France et ex-directeur général de la sécurité extérieure (DGSE), Bernard Bajolet, intègre Amarante, l'une des principale » ...la suite
Dans cette crise militaro-politique que connaît la République centrafricaine depuis le début de cette année nouvelle 2021 où n’émanent de ce p » ...la suite
L'insécurité dans le pays a coupé les livraisons de chlore, empêchant la société de distribution d'eau, la Sodeca, d'approvisionner les habitant » ...la suite
Recherché par la justice centrafricaine pour avoir mis à sac les sociétés françaises CFAO et Orange Centrafrique en 2013, Monsieur Mamadou Danz » ...la suite
Le Secrétaire général et le Conseil de Sécurité de l’Organisation des Nations unies ont renouvelé leur confiance à Mankeur Ndiaye dont le con » ...la suite
La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA) dénonce une campagne de man » ...la suite
Les nouvelles installations sanitaires achevées viennent d’être inaugurées par un président Faustin Archange Touadera, totalement satisfait du t » ...la suite