Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Annonces & Divers » Sous la menace de Séléka, Bozizé lève le couvre-feu et libère les prisonniers politiques
Sous la menace de Séléka, Bozizé lève le couvre-feu et libère les prisonniers politiques
Deux décrets dont le premier lève le couvre-feu et le second libère les prisonniers ont été signés par Bozizé. On note avec amusement que les prisonniers sont libérés sans que Séléka ait fourni la moindre liste comme certains le lui réclamaient au départ



Centrafrique : libération des prisonniers politiques fin du couvre-feu

BANGUI AFP / 20 mars 2013 20h17- Le président centrafricain François Bozizé a pris mercredi deux décrets permettant de libérer les prisonniers politiques et de lever le couvre-feu, deux des revendications de la rébellion du Seleka qui menaçait de reprendre les armes.

Les personnes arrêtées, détenues, condamnées à partir du 15 mars 2012, jusqu'à la date de prise de ce décret sont libérées (...) Cette mesure s'applique aux prisonniers politiques et de guerre mentionnés dans les accords (de paix) de Libreville, selon le décret lu à la radio nationale.

Le décret sur les prisonniers précise que sont exclues de la mesure les personnes en garde à vue, en détention préventive, condamnées pour assassinat, viol, détournement de deniers publics mais aussi pour atteinte à la sûreté de l'Etat ou port et usage illégaux d'armes de guerre. Ces deux derniers points pouvant sans doute donner lieu à des litiges.

L'autre décret pris en soirée par le président abroge (...) les dispositions prises le 12 janvier 2013 instaurant un couvre-feu, selon le texte lu à la radio. Cette normalisation de la situation à Bangui devrait conduire à la levée des barrages mis en place par des partisans du président Bozizé regroupés en associations citoyennes. Ceux-ci contrôlaient de nombreux axes et accès aux quartiers dans la capitale et étaient accusés de racket voire d'arrestations illégales de sympathisants présumés de la rébellion.

La rébellion, qui retient cinq ministres du gouvernement d'union nationale issus de ses propres rangs depuis dimanche, avait donné 72 heures au pouvoir mercredi pour répondre à ses revendications, menaçant de reprendre les armes. En milieu de journée, le colonel Djouma Narkoyo, un des chefs militaires du Séléka, avait annoncé à l'AFP: L'ultimatum est terminé. Nous allons retourner aux armes. Cela ne veut pas dire que nous allons attaquer maintenant ici ou là. On est sur (on étudie) la stratégie.


(©)

6 commentaires

R
C'est donc vrai que cet tintin ne connait que le langage des armes...
@
Maintenant, il faut ouvrir les enquêtes sur les charniers de Bossembele et les cadavres flottant sur la rivière M'poko.
M
Vous avez vu les prisonniers , car bozize est malin il est capable d allez libère les simple prisonnier a la maison d arrêt pr dire que eu alors que les vrai sont déjà tue LOL
B
Franchement, Bozize et les gbaya boys n'aime pas ce pays.
S
je voudrai dire à Benzambe qu' avant boz gbaya il y'avait d'autre ethnie qui on dirigé ce pays on a jamais vu tous leurs parents soupé avec eux donc parlons de pays et non des ethnies .En Centrafrique les Gbaya sont les plus peuplés avec les Bandas ,laissons les gbayas tranquille boz est président et il agit à soes plus peuplés avec les Bandas ,laissons les gbayas tranquille boz est président et il agit à son nom propre et en vertu du pouvoir que les peuples lui ont conféré » lire la suite
I
Quel est le rôle principal d'un Président de la République? N'est-ce pa celui de sécuriser le territoire national, de sécuriser la vie de ses concitoyens, de développer le pays en créant des emplois et autres?
Quand la situation devient ce qu'elle est, que doit faire un Président? Se maintenir au pouvoir,/> Quand la situation devient ce qu'elle est, que doit faire un Président? Se maintenir au pouvoir, ou trouver une issue idoine pour sécuriser ce qui reste à gérer.
BOZIZE doit faire une grande déclaration à la nation puis laisser le Président de l'assemblée nationale assurer la transition avant d'organiser une élection transparente pour un redemarrage du pays.
Pendant que certains sont dans des salles climatisées, à boire de l'eau importée, de s'enrichir des perdiems, l'arrière pays souffre atrocement à cause d'un homme qui a perdu depuis sa boussole; il n'est donc plus un bon berger et il conduit de ce fait son troupeau tout droit dans la tanière du LION.
Que BOZIZE ne s'illusionne pas, le peuple n'est franchement plus avec lui d'où il doit partir. Partir comme il doit le faire, ce n'est pas mourir et tant qu'il y'a la vie, il y'a surement espoir à nenaître de nouveau dans d'autres domaines qui pourront contribuer au développement.
L'exemple ne DACKO 2 est suffisemment pédagogique pour tous ceux qui lui succèdent. Féliciations à KOLINGBA qui avait compris élégament la leçon pour ceder la place à feu PATASSE. On n'a pas besoin d'homme plein de muscles comme michelin, mais on a plus tôt besoin d'avoir un état fort avec des institutions fortes.
» lire la suite

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Edifié au XIXe siècle en Sologne, un temps convoité par Bernard Tapie, il a été entièrement rénové et décoré par un architecte d’intérieu » ...la suite
L’ONU et les partenaires internationaux de la République centrafricaine saluent la mesure prise par le Président Faustin Archange Touadera, le 15 » ...la suite
Le G5+, un groupe d'Etats et d'institutions internationales partenaires de la République centrafricaine se félicite de la déclaration du Président » ...la suite
Pour échapper à la Caf et au bracelet électronique, une habitante de Mantes-la-Jolie (Yvelines) s'est autoproclamée diplomate de la République ce » ...la suite
Le documentaire de Fabrice Gardel et Mathieu Weschler rappelle le scandale que provoqua, en 1921, l’attribution du prestigieux prix littéraire à » ...la suite
Le château de Saint-Hubert à Neuvy-sur-Barangeon dans le Cher, également appelé le château du Grand Chavanon est en vente. Il est connu pour avoi » ...la suite
En mission à la Cour Pénale Internationale à La Haye, le ministre d'état à la justice Arnaud Djoubaye Abazène a eu ce mercredi 13 octobre 2021 u » ...la suite
Ça y est, ils ont trouvé. L’an dernier, le CHUV touchait un financement européen de 5 millions pour identifier des anticorps capables de «bloque » ...la suite
Un homme d’affaires congolais – proche du président Denis Sassou-Nguesso – a été interpellé en France et placé en garde à vue. Il s’agit » ...la suite
Bernard Tapie est décédé. Nous allons revenir sur un pan occulté de sa vie. Bernard Tapie a eu plusieurs fois affaire avec la justice. La premiè » ...la suite