Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Politique » RCA : C'est BOZIZE le problème et son départ la solution
RCA : C'est BOZIZE le problème et son départ la solution
La signature à la hâte des deux décrets par BOZIZE sous la pression d

15 commentaires

K
Nous ce qui nous inquiete le plus ces des propos incendiares que ne cesse de proferer certains journalistes ou ramasser de journalistes (DG de la Radio ; ZAMA et Abakar PIKO) à la Radio Nationale. Ces propos n'honorent pas notre pays et ne favorisent pas la marche vers la paix. Qu'on se voile pas la face de toutes lespas notre pays et ne favorisent pas la marche vers la paix. Qu'on se voile pas la face de toutes les manières il y aura un changement. Les ministres SELEKA ils font quoi dans le gouvernement? Le ministre de la communication avait pris un arrêté mettant fin à la diffusion de deux émissions. jusque là ces emissions animées par Abakar PIKO et Zama continuent de passer avec plus d'ardeur à la Radio. » lire la suite
C
Moi je pense que ni Bozize ni vos seleka ne merite de diriger ce pays. que les mains invisibles qui sont derriere ces multiples rebellions laissent les centrafricains tranquille. Et qu'il alisse aussi Bozize finir son mendat et organiser une election digne de son nom afin de trouver un centrafricain valable qui peut condat et organiser une election digne de son nom afin de trouver un centrafricain valable qui peut conduire ce. Aujourd'hui vous diabolisez Bozize, comme il est venu au pouvoir? c'est pas par le meme chemin, avec les tchadien et francais derriere, et aujourd'hui ces memes francais et tchadiens sont encoer derriere d'autres rebelles. C'est quoi votre prblème? d'apres ce que j'ai compris, tout ce qui soutiennent les rebelles pour renverser un regime sont des anti nationalistes qui ne veulent le developpement de leur. nous devons arreter avec cette histoire de rebbellion ou de soutenir des rebellions. moi je soutiens les vrai democrates qui combatent avec les dialogue et non les armes.
Merci.
» lire la suite
J
metisse vous les rebelles seleka aussi vous pouvez mordre la poussière nul est invincible seul Dieu décide
R
Bozezi doit partir car le mal de ce pays, c'est lui.
Il á trop tué et trop volé lui et sa famille.
Le mal du Centrafrique, c´est Bozeze.
Aucune personne va nous dire le contraire.
Nous connaissont Bozeze á 100%
Il est trop nul et voleur à la fois.
C
ce qui me fend le coeur c'est l'état du pays là en question. Au moins dans les autres pays ou il y'a la guerre quand on montre à la télévision ça ressemble à un pays mais chez nous tu ne sais si c'est un pays ou un village tu te poses la question à savoir ou va t-on: pas infrastructures adéquates pas d
Y
Coùmme vous l'avez si bien dit CPI, la crise actuelle est ou le mal centrafricain est Bozizé et la seule solution à adopter est son départ.
Il a fait tant de mal au pays. Jusqu'à quand, ceux qui le soutiennent se rendront à l'évidence. Un point, c'est tout!
C
Monsieur de la rédaction de CPI. J'ai toujours apprécié votre travail. celui d'informer les centrafricains et sutout mettre à leur disposition une plateforme et des services comme forum qui leur permet d'échanger sur le problème du pays. Je vous en félicite et vous présente ma reconnaissance. En revanche votre r le problème du pays. Je vous en félicite et vous présente ma reconnaissance. En revanche votre manque d'objectivité dans vos analyses nous laisse parfois perplexe. Certes, ces genres d'articles donneront à coeur joie aux militants acquis au MLPC mais n'apportent rien à notre combat pour notre liberté. Bozizé n'est pas le seul responsable du chienlit qui s'est installé dans notre pays. Ceux qui cautionnent à demi mots les rebelles ont aussi leur part de responsabilité. Lorsque vous évoquer des détenus à libérer mais n'ont ils des noms ces prisonniers? ne pouvez vous pas tout simplement rendre publique votre liste ?Seleka n'est jamais claire dans ces revendications. Tout le monde sait que SELEKA veut le pouvoir par les armes, c'est leur seul objectif, le reste n'est que mensonges et manipulation. Vous qui défendez la liberté du peuple vous devriez dénoncer cette démarche et non le passez sous silence te mettre tout sur le dos de Bozizé qui a aussi sa part de responsabilité.
» lire la suite
M
Oui le seule départ de bozize qui peut ramène la paix en centrafrique ,, si non c'est le cahot , car bientôt les centrafricain vont regrete ms vraiment sérieux il aura des règlement compte dans la capital Bangui A causse de bozize. , il va mourir comme kadhafi Lui et c'est enfants , personne veut dengui A causse de bozize. , il va mourir comme kadhafi Lui et c'est enfants , personne veut de lui ., il tromper tous le monde ce dictateur » lire la suite
N
Je suis Camerounais et je suis beaucoup touché par la situation centrafricaine car jai beaucoup d'ami a Bangui.
Cher frère arrêté de vous tirer déçu et n'acceptez aucune manipulation.
le président Bozize a une part de responsabilité sur ce qui ce passe en ce moment, et en tant que premier centrafricze a une part de responsabilité sur ce qui ce passe en ce moment, et en tant que premier centrafricain il est peut être un peu lourd dans la prise de bonne décision. mais est ce une raison d'installer une rébellion au pouvoir qui na pas de revendication Clair?qui n'as aucun agenda politique?et donc nous savons tous a des objectif de prendre le pouvoir?
SVP n'oubliez pas que hier vous avez applaudis Mr Bozize(Libérateur) quand il est venu au pouvoir par les armes,aujourd'hui il na peut être pas comblé les attentes du peuple.mais chers frères asseyez vous autour d'une table et discutez.trouvez une solution politique et non avec les coup de canon.du haut de mes 34ans je n'ai jamais vu encore une civilisation au monde donc la guerre a été la solution au probleme(IRAK, TUNISIE, AFGHANISTAN, LIBYE, EGYPTE,LIBAN,COLOMBIE,CONGO,RCA...)
Noublier pas que cet guerre profite a autre sauf au Centrafricain
» lire la suite
G
A mon humble avis, SELEKA doit servir à faire partir Bozize mais dans un contexte contrôlé c'est-à-dire redéfinir les points importants des Accords de Libreville qui doivent préciser la manière par laquelle ces combattants de l
M
Merci mes frere centrafricain enfin nous sommes dans des vrais debat qui est constructif et reflechis sur notre pays a mon ame est conscience les centrafricains aiment leur pays maintenant il nous faux du changement et un vrai leader avec un vrai projet politique pour notre pays quoi qu'il arrive la guerre finira on nn vrai leader avec un vrai projet politique pour notre pays quoi qu'il arrive la guerre finira on n'a toujour connu des moment difficil alors en 2016 ne votons pas pour faire plaisir mais votons pour l'avenir de notre pays vive la jeunesse centrafricain et vive la Rca notre pays abat les dinosors » lire la suite
Z
Je suis en RDC, et je parle de mon pays...Je vous assure mes frères que demain nous allons regretter. Hier vous avez applaudit sur BOZIZE, aujourd
Z
nous les centrafricain nous voyons pas le danger dans laquelle se trouve notre pays car la idéologie selekainne est regrettable dans le temps a venir il es temps ke nous ouvrons notre yeux sur la situation de notre pays car le pire est a venir
8
Bozize n'est pas un homme de parole, la preuve ses pairs qui ont voler à son secours sont tous découragés de lui, il ne changera jamais, comme le dit un proverbe: le chien ne change jamais sa façon de s'assoir.
Mon général l'avenir te pardonnera pas.
J
La rca est agréssé par des mercenaire musulman ces personne doivent etre mis hors d'état de nuire car ils détruisent tout sur le passage,la rca appartient au centrafricain donc dégageons seleka d'abord et après règlons nos problème entre centro

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Plus d'un millier de manifestants ont exigé samedi 6 août à Bangui la tenue d'un référendum pour modifier la Constitution en Centrafrique et perm » ...la suite
Quelques jours après son lancement comme la deuxième monnaie légale de la République Centrafricaine, le Président de la République Pr Faustin Ar » ...la suite
La Constitution en vigueur lui interdit mais un projet de loi visant à réformer celle-ci est en cours d’examen à l’Assemblée nationale. Dan » ...la suite
Ce 28 juillet 2022, à l’occasion de la visite du président Macron en Afrique de l’ouest(1), le président de la Guinée Bissau, Mokhtar Sissoco » ...la suite
En Centrafrique, le pouvoir veut modifier la constitution pour faire sauter le verrou qui limite à deux le nombre de mandats présidentiels. Les i » ...la suite
Le président de la République chef de l’Etat professeur Faustin Archange Touadéra est en visite de travail depuis une semaine à Istanbul en Turq » ...la suite
« Défaite » « Claque » « Cauchemar », la presse étrangère a durement commenté le résultat de la majorité présidentielle aux législatives » ...la suite
Deux pays d'Afrique francophones, le Gabon et le Togo, vont être intronisés dans le Commonwealth, le 24 juin prochain lors du 26e sommet de l'organi » ...la suite
En République centrafricaine, les relations diplomatiques avec la France ne cessent de se détériorer. Des parlementaires ont dénoncé lors d’une » ...la suite
L’élection présidentielle française qui a lieu ce dimanche est suivie avec une grande attention dans de nombreux palais présidentiels africains. » ...la suite