Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Point de vue » Jean Daniel DENGOU s'adresse à François BOZIZE
Jean Daniel DENGOU s'adresse à François BOZIZE
LETTRE OUVERTE AU PRESIDENT DECHU DE LA REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE FRANCOIS BOZIZE



Monsieur le Président,

Au matin du dimanche 14 mars 2013, tout le peuple Centrafricain s'est réveillé avec l'annonce de votre fuite honteuse, abandonnant enfin le pouvoir que vous, vos enfants et vos complices avez exercé avec brutalité, cruauté, traitements inhumains et dégradants, corruption, détournements et pillage de notre pays. Comme quoi, il y a toujours dans la vie, quelqu'un de plus fort que soit et, personne sur cette terre ne peut s'identifier à Dieu et ne peut le braver indéfiniment en toute impunité. Dieu a finalement écouté les lamentations des plus faibles et des meurtris.

J'ai aussi appris que lors de votre fuite de la capitale Bangui, vous avez emprunté avec votre suite le même chemin que j'avais suivi avec ma famille lors de notre départ forcé en exil afin d'échapper à la brutalité de vos éléments de sécurité de l'époque, c'est à dire la traversée de l'Oubangui et le passage par la ville de GUEMENA en République Démocratique du Congo. Comme quoi, le bon Dieu a bien voulu vous faire vivre une fois de plus, combien cette épreuve est pénible pour tout être humain et surtout pour le DERNAYO pour qui, le pire ne fait que commencer.

Au lendemain de l'incendie du super marché RAYAN volontairement provoqué par son propriétaire Monsieur ALI EL AKHRAS, votre ami politique, membre du conseil des sages et financier de votre parti le KNK, vous avez ordonné le 11 juin 2010, sur les ondes de la radio et de la télévision nationales, à toutes vos forces de défense et de sécurité, de retrouver par tous les moyens à leurs dispositions, le Bâtonnier de l'ordre des avocats maître Symphorien BALEMBY et moi même, et de nous dépecer << döroko ala >> comme des bêtes de chasse. Sans aucune enquête préalable, vous avez donné cet ordre en violation de notre droit à la présomption d'innocence.

Votre ami ALI EL AKHRAS, ouvrier du KNK et propriétaire du super marché RAYAN, avait simplement pointé un doigt accusateur vers nous du simple fait du contentieux qui nous opposait devant les juridictions centrafricaines concernant l'acquisition frauduleuse de l'immeuble BANGUI 2000 qu'il avait réalisé, immeuble qui abritait le cabinet du Bâtonnier BALEMBY ainsi que depuis 1993, les bureaux de ma société dénommée ADMN SYSTEMS, malgré le fait que l'édifice était encore sous main de justice.

Pour le récompenser, vous lui avez accordé une exonération de douanes et des impôts pour une période de cinq (5) ans. Cette franchise lui permet depuis 2010 d'importer des marchandises et des équipements, non seulement pour son propre compte, mais également pour le compte des autres commerçants de son acabit et ceci, au détriment des caisses du Trésor Public Centrafricain.

Le 10 juin 2010, vous aviez déjà ordonné l'arrestation et la séquestration de onze (11) otages: mon personnel administratif et technique, mon frère cadet, ma belle s

8 commentaires

P
A la lecture de ce temoignage, je réalise combien Jean daniel Dengou a souffert moralement surtout lorsque notre JUSTICE ne respecte pas les droits les plus élémentaires d'un CITOYEN. Et je sais de quoi je parle.
Bon courage Mr. Dengou
G
Jean daniel DENGOU, tu est une figure véritablement emblématique de la dictature de Bozize et cette lettre devra être conservée comme un témoignage véridique d'une victime de ce monstre qu'a connu la RCA.
Je t'ai connu et tu me connais, mais pour des raison s personnelles et évidente, je te verrai un de cet'ai connu et tu me connais, mais pour des raison s personnelles et évidente, je te verrai un de ces jours.
tu as vécu et grandi à Castor et ton frère apréféreé vivre en france tandis que toi tu as opté pour le service informatique.Gra
» lire la suite
G
...Oui! grâce à toi avec ADMN les centrafricains ont eu la possibilité de se connecter à internet avec un débit suffisamment élevé pour s'informer et communiquer avec le monde entier.
Je pense, Jean Daniel, que ton combat devra se poursuivre en portant le flambeau de tous ceux qui ont subi les exactions deque ton combat devra se poursuivre en portant le flambeau de tous ceux qui ont subi les exactions de ce régime (Bozize ,ses enfants, sa famille, son clan, ses acolytes, son parti) afin que justice soit faite.
Nous voyons venir ces gens qui, hier encore, présentaient Bozize comme le rempart contre l'islamisme retourner leurs vestes aujourd'hui et veulent se présenter en conciliateur, épris de paix après avoir fait descendre la RCA, par leur complicité dans les bas fonds de l'enfer; à croire que Bozize seul portait la responsabilité de la déliquescence de notre pays.
Justice doit être rendu à tous ceux qui ont souffert, dans leur chair, dans leur âme et qui n'ont pas trouvé en RCA des voix pour les entendre lorsqu'ils étaient seuls face au bourreau Yagouvonda.
La réconciliation ne saurait être une banale relégation aux oubliettes des crimes de sang, des crimes économiques et des atteintes aux droits de l'homme commis durant ces dix ans.
Quelle garantie donnez-vous au peuple centrafricain pour lui redonner confiance quant à l'avenir? Quelle assurance avons- nous que ce que nous venons de connaître avec François Bozize ne se reproduira pas ? Jusqu'à quand le centrafricain va-t-il devoir supporter sans broncher ces hommes politiques, dits "Ministres" qui ne finissent pas de de porter le marocain de l'état? Quand prendra fin cette valse des mêmes homms qui occupent toujours les mêmes niveaux de responsabilité sans que rien ne change ou ne bouge? A quand la retraite de ces hommes qui mangent qui mangent à toutes les sauces?
Jean Daniel!Comment va ta femme? Ne baisse pas les bras! Ton témoignage doit être l'arme principale pour la lutte contre la torture, les atteintes aux droits de l'homme et toutes les formes de crimes commises en RCA.
Merci beaucoup jean Daniel et tous les démocrates sont avec toi! Courage!
» lire la suite
Z
Quand j'ai appris en 2011 que Bozizé était élu avec plus de 66% des voix dès le premier tour, et étant donné que le président de la CEI était un pasteur, je pensais que je faisais partie d'une once de Centrafricains qui n'aimaient pas cet despote, malgré que personnellement je n'ai à aucun moment donné étéins qui n'aimaient pas cet despote, malgré que personnellement je n'ai à aucun moment donné été victime directe de cruauté, mais je savais que beaucoup de Centrafricains avaient souffert et il fallait être bêtes pour lui donner autant de voix. Aujourd'hui on est soulagés de son départ et les nombreux témoignages cités avant ce message en témoignent. A Bangui j'avais suivi en live l'incendie de cet immeuble, mais même s'il s'avérait que c'était M Jean Daniel DENGOU avec sa famille qui l'avaient commandité, il n'était pas juge pour faire quoi que ce soit. M Jean Daniel, c'est la justice que Dieu vous a rendue ainsi qu'à tous les Centrafricains qui ont souffert pendant le régime de ce barbare, de cet homme sadique. Franchement qu'il rende compte de ce qu'il a fait. C'est le pire des présidents que les Centrafricains ont connu. Si je n'étais pas chrétien, j'aurais souhaité sa mort, mais que Dieu le pardonne, mais que ses actes ne soient impunis, qu'il soit traduit devant la justice pour le meurtre de Massi et les autres qui ont péri sous son règne.
Que le nouveau président, s'il ne veut pas reproduire les mêmes bêtises, qu'il laisse le pouvoir aux termes de cette période de transition comme il a promis et le peuple lui saura gré, la RCA aura amorcé un grand pas vers la démocratie!
Mais que le président ne conjugue pas, malgré sa bonne volonté, avec les gens comme NGOUANDIKA, BINOUA et autres. Ils s'activent à redevenir ministres comme si à part ceux-là personne ne peut servir le pays en tant que Ministre.
» lire la suite
W
It is just powerfull; de noltre vivant ont a aura vu la justice divine, et appris une lecon pour l'avenir; NE PAS FAIRE DE MAL AU INNOCENT CAR DIEU ECOUTE LES PRIERES DES MEURTRIS,
C
Aux enfants Bozize
Dans la vie il faut savoir apprendre des leçons de nos prédécesseurs, vous étiez tous dans Bangui sous pâtasse et autres mais vous n avez rien appris, Dieu a chercher une Seule personne dans votre famille, une PERSONNE JUSTE, afin de sauver toute la famille mais il n a pas trouve son LOTH. votre famille, une PERSONNE JUSTE, afin de sauver toute la famille mais il n a pas trouve son LOTH. vous voila aujourd » lire la suite
P
Je suis persuadé que Monsieur Jean Daniel DENGOU est libéré un peu moralement, la parole de Dieu dit à Moi a vengance, à Moi la rétribution. La Jutice de Dieu est la véritable Justice. Je RCOMMANDE forte au nouveau Président de la Répubique Centrafricaine de faire appel aux comptences des opérateurs économiqu Président de la Répubique Centrafricaine de faire appel aux comptences des opérateurs économiques comme Jean Daniel pour la relance de notre économique. J'exhorte également les compatriotes à se mobiliser tous derrière le nouveau locataire du Palais de la Renaissance pour faire décoller la RCA, arretons nos calculs politiciens, il est temps que nous nous ressaissions... En avance marche RCA. May good LORD bless our land. » lire la suite
A
Nous tous nous voulons la paix est l équilibre à l économie national est poursuivre ex dictateur Mr Bozize au TPI pour répondre à ses brutalles politiques mener l'or de son mandat ,est ses proches colaborateurs Gkam .

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Dans une conclusion d'un article récent, je demandais au Président élu des Français de ne plus remettre les pieds en Afrique puisqu'il n'était pa » ...la suite
Dix ans après le lancement de Serval au Mali, l’ancien président de la République française (2012-2017) affirme, dans une interview à RFI et Fr » ...la suite
Le sociologue centenaire évoque les conflits traversés et plaide pour une résolution négociée du conflit en Ukraine. Le jour est gris, il pleu » ...la suite
Emmanuel Macron a accusé la Russie d'alimenter une propagande anti-française en Afrique pour servir un "projet de prédation" sur des pays africains » ...la suite
En Centrafrique, après sa lettre au président Faustin-Archange Touadéra, Danièle Darlan sort maintenant de son silence médiatique. L'ex-présiden » ...la suite
Dans le discours controversé qu'il a prononcé du haut de la tribune des Nations unies le 24 septembre dernier, le Premier ministre malien par intér » ...la suite
ENTRETIEN. L’économiste et ancien ministre togolais publie un livre plaidoyer dans lequel il propose un nouveau modèle économique basé sur le n » ...la suite
Je reviens de Bangui et ce que j'y ai vu m'a laissé complètement pantois : absence de rues praticables, chaussées abandonnées aux motos-taxis qui » ...la suite
En Centrafrique, c’est la parole d’un homme de paix : le cardinal Dieudonné Nzapalainga, archevêque de Bangui, s’inquiète de la montée des d » ...la suite
Cette Chronique n’a pas pour objet de dire à l’Afrique qu’elle doit choisir son camp dans la guerre invisible que se livrent l’Occident et la » ...la suite