Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Annonces & Divers » Centrafrique : Djotodia approuve les propositions du sommet de N'Djamena
Centrafrique : Djotodia approuve les propositions du sommet de N'Djamena
BANGUI AFP / 04 avril 2013 12h15 - Le nouvel homme fort de Centrafrique, Michel Djotodia, a approuvé jeudi les propositions du sommet de N'Djamena, notamment l'élection d'un président de transition pour moins de 18 mois, a déclaré jeudi le Premier ministre, Nicolas Tiangaye.

« J'en ai discuté avec le chef de l'Etat (M. Djotodia, ndlr) qui a marqué son accord pour que cette solution soit retenue, a affirmé jeudi M. Tiangaye, qui avait participé mercredi au sommet la Communauté économique des Etats d'Afrique centrale (CEEAC) dans la capitale tchadienne.

« C'est un accord qui permet à la RCA (République centrafricaine) de sortir de l'isolement, qui permet d'éviter d'être mis au ban de la communauté internationale, je ne vois pas pourquoi la (coalition rebelle) Séléka va s'y opposer, a-t-il ajouté.

« En l'état actuel des choses, il est impossible de reconnaître un président autoproclamé », avait déclaré le président tchadien Idriss Déby mercredi soir à l'issue du sommet consacré à l'avenir de la Centrafrique.

Michel Djotodia, chef du Séléka, avait renversé le 24 mars le président centrafricain François Bozizé, au pouvoir depuis dix ans, aujourd'hui réfugié au Cameroun.

Selon le président tchadien, un collège de transition élirait un président pour une période qui ne devrait pas excéder 18 mois, alors que Michel Djotodia avait annoncé auparavant qu'il dirigerait le pays pendant trois ans avant l'organisation d'élections.

Ce conseil national (de transition, CNT, ndlr) aura à élire le président de la République et le président du CNT en tant qu'organe constituant législatif, cela permettra à la RCA d'éviter d'être sanctionnée. Dès l'instant où toutes les composantes de la société feront parties de cette institution, c'est un gage de légitimité et de légalité qui permettrait de donner plus de poids à nos institutions, a déclaré M. Tiangaye.


(©)

9 commentaires

T
Merci à Michel de mettre l'intérêt national en première ligne.
K
Il est temps que nous centrafricains de France nous agissons pour nos familles restées à Bangui. Nos pères, mères, frères, cousins et j'en passe vivent actuellement dans la terreur et l'insécurité, ils se font piller et racketter le peu qu'ils ont pu acquérir par la sueur de leur front EST-CE NORMAL? La présidler et racketter le peu qu'ils ont pu acquérir par la sueur de leur front EST-CE NORMAL? La présidence de djotodia et de ses sbires est indéniablement inacceptable!! Nous avons des outils formidables à nos portés, facebook, twitter, blogs.. sont autant de moyens de communications qui peuvent nous permettre d'attirer l'attention sur ce qui se passe dans notre pays puisque la communauté internationale se plait à nous ignoré! En effet, combien de fois ont-ils parlé de la Centrafrique au 20h?? Noon ce qui s'y passe n'est surement pas aussi intéressant que le match psg/barcelone! Aide toi et le ciel t'aidera, alors Centrafricains de France et d'ailleurs réveillons nous attirons l'attention sur ce qu'il se passe dans notre pays n'attendons plus que l'aide vienne d'abord des autres! S'il vous plait, Si vous êtes centrafricain et fière de l » lire la suite
S
Voilà un patriote,qui met l'intérêt national avant le subjectif!si BOZ avait compris cela,il serait encore sur le trône!Bravo Michel,je voterais pour que tu conduises la transition,car un autre politicard gourmand viendra pour reconfisquer tout changement et ce sera une nouvelle déflagration
S
Logique la position des nouvelles autorités qui semblent plus alertes sur les questions d'intêret national
G
Au delà de notre satisfaction de voir le tyran Bozize quitter le pouvoir par la force, il est venu le temps où nous, centrafricains, devons nous poser sérieusement la question de nos relations avec le Tchad, du moins avec le régime non-moins autocratique de Monsieur Idriss Deby Ibno. Allons-nous, centrafricains, deavec le régime non-moins autocratique de Monsieur Idriss Deby Ibno. Allons-nous, centrafricains, devenir une seconde catégorie de citoyens tchadiens? Notre territoire devra-t-il continuellement être le champ des chevauchées guerrières des soldats tchadiens?
Comme à nos habitudes, allons-nous attendre qu'un régime à base ethnique s'incruste et soumette les centrafricains non-musulmans à une forme d'esclavage, comme a connu la plupart des centrafricains sous Bozize pour enfin nous réveiller?
Non! L'UA nous offre l'occasion de choisir un président de transition, il est une unique occasion de définir les limites à ne pas franchir par les nouveaux dirigeants au pouvoir. Ne compter pas sur Tiangye , aujourd'hui homme politique, qui joue sa destinée. Avec Bozize il n'a rien dit, je parie ma main droite qu'il ne modifiera pas sa stratégie dans le mois à venir. A vouloir compter sur un seul homme nous avions bu la lie jusqu'à la coupe.
Posons les vrais problèmes maintenant sur les causes actuelles de notre souffrance. Tirons les leçons du désastre national que nous venons de vivre: pillage systématique de notre administration publique, de nos églises, des cadres du pays. Qui demain paiera? Qui dira que c'est fini?
Voilà ma réflexion à ce sujet. Ce n'est nullement un appel contre les musulmans; et encore moins à l'endroit de ceux qui ont vécu depuis toujours avec nous dans la concorde. les innocents n'ont rien à payer pour les irresponsables qui ne mesurent nullement la portée catastrophique de leurs actes.
Mais plutôt contre ceux qui, à raison d'une décennie, viennent chez nous tout piller et s'en retournent dans leur pays vivre tranquillement chez eux impunément des fruits de leur razzia.
Centrafricains! Attendez tout des étrangers, ce qu est sûr il ne vous donneront que le reste de leur repas...
» lire la suite
K
Michèle Am Nondroko a accepté mais il n'a pas encore consulté ses élements DJEJAWIDES et GORANES qui à mon avis n'accepteront pas de quitter sitôt la mine d'or centrafricaine.
Ils vont (peut être)accepter la feuille de route bidouillée par la CEEAC de rendre le pouvoir et repartiront sûrement d'ici un an feuille de route bidouillée par la CEEAC de rendre le pouvoir et repartiront sûrement d'ici un an à leur point de depart (les zones minières de la RCA) pour les occuper et se preparer à faire la misère au nouveau pouvoir issu des urnes.
La CEEAC et notre fameux Avocat sont d'un amateurisme et d'une légèreté consternants
» lire la suite
M
Bozize doit voir un psychiatre c'est urgent , car il accepte pas qui est tombe du 10 étager au rez de chaussée ,( fini mon général ) tu est un soldat maintenant en plus ta le sida
M
De quel patriote parlez vous,un patriote ne met pas son pays a feu et à sang et de surcroît avec des étrangers.Il ne pouvait pas faire autrement si il veut s'acheter une légitimité.Il est temps de ce réveiller.Il ne contrôle rien,les hommes font ce qu'ils veulent.On ne parle que de Bangui et l'arrière pays ou le contrôle rien,les hommes font ce qu'ils veulent.On ne parle que de Bangui et l'arrière pays ou les exactions persiste mais sous silence des médias,de la soit disant opposition. » lire la suite
M
Chere frere centrafricains je pense finalement que vous m'avez donner raison ca ne sert a rien d'insulté Monsieur DJotodia le premier ministre Tiagaye ET son GOUVERNEMENT il sont pour rien on sait que tout le monde souffre de la situation de notre pays mais le probleme c''est Bozeze et tous ceux qui l'entourent conouffre de la situation de notre pays mais le probleme c''est Bozeze et tous ceux qui l'entourent consernant des pillage et des vole c'est toujour comment ca en afrique trops de reglement compte probleme de femme et auusi la jalosie sans oublier la pauvreté je pense que c'est des quelque individue qui entrains de mener des merde encore dans notre pays comme a signifier un frere dans son message que nous nous soulevant tous pour signé des petitions et demander a monsieur DJOTODIA qu'il fasse des effort que la paix et surtout que toute ses vole sois arreté dans notre pays franchement suis tres content de lire des certains message de mes freres merci de votre comprehension arretons de nous insulté pour rien cela ne va pas nous grandir nous sommes tous dans la souffrance pour nos famille mais par la grace de dieu les choses vont revenir comme avant que LA paix et la joie revient dans nos coeur et surtout avoir le coeur de pardon c'est on nous pardonons que nous pouvons construire notre pays il faut qu'on retrouve notre dignité comme le pere createur nous a donner je vous AIME tous que la paix Reviens dans nos coeur et surtout a monsieur Domba de nous donner ceux petit moyen de nous exprimer que dieu te protege monsieur DOMBA ENSEMBLE TOUT EST POSSIBLE VIVE LA JEUNESSE CENTRAFRICAIN VIVE LA RCA NOTRE PAYS » lire la suite

Mon commentaire

Dans la même catégorie
La visite de l’homme d’affaires camerounais Emile Parfait Simb à Bangui, où il a participé à une levée de fonds pour l’Assemblée nationale » ...la suite
En cette semaine de remise de prix littéraires en France, les éditions Albin Michel ont décidé de rééditer un prix Goncourt 1921 attribué à l' » ...la suite
La demande a été déposée en urgence lundi pour ce médicament appelé molnupiravir, facile à administrer et complémentaire des vaccins. Un no » ...la suite
Edifié au XIXe siècle en Sologne, un temps convoité par Bernard Tapie, il a été entièrement rénové et décoré par un architecte d’intérieu » ...la suite
L’ONU et les partenaires internationaux de la République centrafricaine saluent la mesure prise par le Président Faustin Archange Touadera, le 15 » ...la suite
Le G5+, un groupe d'Etats et d'institutions internationales partenaires de la République centrafricaine se félicite de la déclaration du Président » ...la suite
Pour échapper à la Caf et au bracelet électronique, une habitante de Mantes-la-Jolie (Yvelines) s'est autoproclamée diplomate de la République ce » ...la suite
Le documentaire de Fabrice Gardel et Mathieu Weschler rappelle le scandale que provoqua, en 1921, l’attribution du prestigieux prix littéraire à » ...la suite
Le château de Saint-Hubert à Neuvy-sur-Barangeon dans le Cher, également appelé le château du Grand Chavanon est en vente. Il est connu pour avoi » ...la suite
En mission à la Cour Pénale Internationale à La Haye, le ministre d'état à la justice Arnaud Djoubaye Abazène a eu ce mercredi 13 octobre 2021 u » ...la suite