Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Droit de l'Homme » Centrafrique: à Bossembele, les fantômes du régime de Bozizé hantent encore la ville
Centrafrique: à Bossembele, les fantômes du régime de Bozizé hantent encore la ville
Par RFI lundi 08 avril 2013

En Centrafrique, cela fait maintenant deux semaines que François Bozizé a été renversé par la Seleka. Aujourd

11 commentaires

8
Dieu ne prend jamais le coupable pour innocent, tôt ou tard bozize doit souffrir avant de mourir, son eglise christianisme celeste ne doit plus exister à Bangui si j'étais le nouvel homme fort du pays, il a été vraiment le bon élève de Bokassa.
Dieu punit jusqu'à quatre générations et il bénit à l'infment le bon élève de Bokassa.
Dieu punit jusqu'à quatre générations et il bénit à l'infinie.
» lire la suite
K
Bozizé n'a pas tiré les leçons du passé.Il a fait pire que Bokassa.Il a entrainé avec lui,ses enfants,et les a encouragé.Etait-il vraiment un père digne?Rien d'étonnant,quand on voit la provenance de sa progéniture.On espère tous ne plus vivre çà.Monsieur, DJOTODIA régler les problèmes de violences,de pilure.On espère tous ne plus vivre çà.Monsieur, DJOTODIA régler les problèmes de violences,de pillages et autres qui créent de la désolation au sein de la population » lire la suite
S
BOZIZE a retabli la maison d'arrêt de NGARAGBA avec le même système de liquidation de son mentor BOKASSA à Bossembélé! comment comprendre qu'il y ait à 150 kms de Bangui un camp nde concentration aparenté au camp NAZI sans que le chef de l'Etat,chef des armées ne soit au courant?Pour ça BOZIZE doit être trap NAZI sans que le chef de l'Etat,chef des armées ne soit au courant?Pour ça BOZIZE doit être traduis devant le CPI en complément de l'affaire BEMBA,un vrai tortionnaire ce diable,se disant Pasteur! » lire la suite
G
C'est un sujet très sérieux qu'il ne faut pas sous-estimer pour le simple argument que c'est passé. Il importe que nous encouragions les organisations internationales de défense des droits de l'homme à enquêter sur les crimes commis dans ce camp de Bossembele afin de réunir les preuves contre François Bozie et les crimes commis dans ce camp de Bossembele afin de réunir les preuves contre François Bozie et ses complices et solliciter son transfert devant la Cour Pénale Internationale ou à défaut sa traduction devant la cour criminelle de Bangui!
Cette enquête permettra d'avoir une action dissuasive sur toues les personnes qui se croient "impunissables".
Maintenant, il faut réunir et rendre publique le nom de toutes les personnes qui travaillaient dans cette prison secrète et porter à la connaissance du public leurs méthodes, ceci ne devrait pas prendre trop de temps, je pense.
Ceci est aussi une manière de lutter contre les atteintes aux Droits de l'homme!
» lire la suite
C
c'est à croire que YANGOUVOUNDA est un véritable sanguinaire vu ces atrocités.Lui qui ne cessait d'ordonner au peuple de jeûner chaque fin d'année pendant 3jrs,un faux pasteur.QUE LE MONDE ENTIER et en patriculier union européenne découvre le vrai visage de françois Bozizé (le chasseur à l'homme);il est sans nion européenne découvre le vrai visage de françois Bozizé (le chasseur à l'homme);il est sans coeur,pire que BOKASSA.certainement sa conscience l'interpellera;qu'il soit jugé et condamné devant laCPI pour tous ces crimes.Et le bn DIEU exaucera la prière du peuple centro!Le malheureux président déchu qui cherche le trou pour se cacher comme un rat d'égout.on verra la suite avec ces bandits d'enfants. » lire la suite
S
Rien ne peut se cacher sous les cieux. Paix aux âmes qui y sont finies. Du courage et l'espérance aux ressortissants vivants. Mais l'investigateur et son collège paieront leur mal.
M
c'est inconcevable mais vrai, il doit être traduit à la justice et être condamné à mort.
K
Franchement nous Centrafricaines et Centrafricains sommes entrain de payer ce qu'on a semé si on avait pas voter BOZIZE en 2005, on ne devrait pas arriver à ce stade Bozize n'a pas fraudé à la présidentielle j'étais déçu dans les bureaux de vote... Réfléchissez un peu qui est à l'origine de ce qui arrive mais déçu dans les bureaux de vote... Réfléchissez un peu qui est à l'origine de ce qui arrive maintenant sur les citoyens de la RCA '' BOZIZE DJOTODJA SELEKA???????? » lire la suite
S
C'est vrai Bokassa était le mentor de Bozizé seulement le crime est une faute personnelle don't l'auteur seul en assume la responsabilité. IL faut donc que Bozizé et ses ouailles prenent le coura
N
A la vue de tant d'horreurs, on serait en droit de se demander si les centrafricains ont bien étudié les grandes guerres mondiales et leurs séquelles en y ajoutant les cruautés de l'époque Bokassa. Malheureusement, je suis en passe de comprendre que nous avons affaire à un peuple à la mémoire courte doublé d'uje suis en passe de comprendre que nous avons affaire à un peuple à la mémoire courte doublé d'un sentimentalisme de mauvais aloi: " ça ne fait rien, il faut laisser ce genre de jugement à Dieu seul !" Cette attitude défaitiste et irresponsable ne construira jamais notre belle nation. Il faut que les coupables d'hier et d » lire la suite
N
Chers compatriotes, ces crimes odieux n'ont pas de nom. Je me demande à quand les leçons tirées des grandes guerres mondiales, des cruautés sous l'ère Bokassa et les exécutions sommaires lors des différentes mutineries serviraient au peuple centrafricain; un peuple qui est en passe de me renvoyer l'image d'une neries serviraient au peuple centrafricain; un peuple qui est en passe de me renvoyer l'image d'une nation à la mémoire courte, complice et d'un sentimentalisme de mauvais aloi: " ça ne fait rien, on laisse le jugement à Dieu seul !". Cette attitude défaitiste et irresponsable ne construira jamais notre pays. Il y a eu le tribunal de Nuremberg qui a jugé les criminels nazi et Arusha pour le génocide rwandais. Nous devons poursuivre en justice les criminels d'hier et d'aujourd'hui afin qu'ils répondent de leurs actes et soient punis pour. Que les compatriotes sous l'alibi de recherche de la paix et de la cohésion nationale, ne laissent pas ces barbares vaquer à leurs occupations comme si de rien n'était. Notre pays n'est pas un terrain de boucherie pour n'importe quel sanguinaire en quête de gloriole. Je m'indigne !!! Que les centrafricains qui ont des preuves (photos, textes, témoignages...) des exactions de Bozizé et de la Selaka les mettent en ligne pour la guérison de la mémoire collective et nationale ! Je remercie d'avance tous les compatriotes qui sont déjà à pied d » lire la suite

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Une baisse du nombre d’incidents et de victimes des abus et violations des droits de l’homme et du droit international humanitaire a été enregi » ...la suite
Vendredi 19 juillet, l'ONG Human Rights Watch a rendu publique son enquête sur le massacre d'au moins 46 civils, le 21 mai dernier, dans trois villag » ...la suite
3 829 réfugiés centrafricains sont arrivés, depuis le début du mois d’avril, sur le sol congolais, précisément à Mogoro, localité frontaliè » ...la suite
Au cours d’une conférence de presse ce samedi, un collectif d'associations de défense des droits de l’homme a annoncé que deux avocats avaient » ...la suite
De nouveaux meurtres ont eu lieu pendant les pourparlers ; les rebelles demandent l’amnistie L’accord de paix entre le gouvernement de la R » ...la suite
Il faut que l’Organisation des Nations unies (ONU) mène une enquête approfondie sur la réaction de ses casques bleus à une récente attaque qui » ...la suite
Dans un communiqué publié sur son site internet, l’Ong de défense des droits de l’homme Human Rights Watch a salué le placement en détention » ...la suite
La première comparution d'Alfred Yekatom devant la Chambre préliminaire II de la Cour pénale internationale (« CPI » ou « Cour ») aura lieu le » ...la suite
e député Alfred Yekatom Rombhot, arrêté le 29 octobre et transféré le 17 novembre 2018 à la Cour pénale internationale (CPI), sera jugé pour » ...la suite
Le peuple centrafricain a subi et a enduré des crimes atroces dans l'un des violents conflits de ce siècle. Je me félicite du transfèrement aujour » ...la suite