Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Politique » Centrafrique : Première réunion samedi du conseil de transition et Liste des membres du CNT
Centrafrique : Première réunion samedi du conseil de transition et Liste des membres du CNT
Bangui 13/04/13 15:17- Le Conseil de supérieur de transition (CST), organe chargé de désigner le prochain président en Centrafrique après la prise du pouvoir par les rebelles du Séléka, tiendra samedi après-midi sa première réunion, a annoncé la radio nationale.

Sauf énorme surprise, le CST devrait choisir pour diriger le pays le chef rebelle Michel Djotodia, qui s'était autoproclamé président après la prise de Bangui le 24 mars par la coalition Seleka.

La mise en place du CST était l'une des recommandations des sommets des chefs d'Etat d'Afrique centrale de N'Djamena le 3 avril.

Ce Conseil est composé à la fois de membres du Séléka, de l'ancienne opposition au président déchu François Bozizé, de partisans de l'ancien régime, ainsi que d'anciens rebelles et personnalités de la société civile.

Il devrait permettre de "donner un peu de légitimité" à Michel Djotodia, en donnant à sa prise du pouvoir "un habillage institutionnel", selon une source diplomatique.

Le CST élira le président pour un mandat de 18 mois et il semble acquis que Djotodia recueille une majorité des suffrages alors que ses hommes en armes occupent et contrôlent l'ensemble du pays.



Michel Djotodia élu président de la République centrafricaine

BANGUI AFP / 13 avril 2013 18h25 - Michel Djotodia, chef de la coalition rebelle qui a pris le pouvoir en Centrafrique le mois dernier en renversant le président François Bozizé, a été comme prévu élu président de la République lors de la première session du Conseil national de transition (CNT), formé par toutes les composantes politiques du pays, a constaté un journaliste de l'AFP.

M. Djotodia, qui s'était autoproclamé président après la prise de Bangui le 24 mars par les rebelles du Séléka, était l'unique candidat. Il a été élu sous les applaudissements par acclamation, sans vote.

Selon une source diplomatique, son élection était un passage obligé pour donner un peu de légitimité à Michel Djotodia, avec un habillage institutionnel, alors que ses hommes contrôlent le pays et la capitale.

Elu pour 18 mois, il aura la charge de conduire le pays vers des élections libres et démocratiques et une nouvelle constitution après les dix ans du régime Bozizé.

Il s'est engagé à respecter les accords signés en janvier à Libreville entre les composantes politiques de la Centrafrique et qui lui interdisent de révoquer le premier ministre Nicolas Tiangaye, issu de l'opposition à l'ancien président.

La mise en place du CNT était l'une des recommandations du sommet des chefs d'Etat d'Afrique centrale réunis à N'Djamena le 3 avril qui cherchait à normaliser la situation après la victoire militaire de la rébellion.

Ce Conseil est composé à la fois de membres du Séléka, de l'ancienne opposition au président déchu, de partisans de l'ancien régime, ainsi que d'anciens rebelles et personnalités de la société civile.

Vendredi soir, la radio avait annoncé que le CNT était passé de 97 à 105 membres, apparemment pour satisfaire des demandes de la société civile et de certains partis politiques. Ce chiffre de 105 correspond au nombre de députés dans l'ancienne assemblée nationale, alors que le CNT est appelé non seulement à légiférer mais aussi à jouer un rôle d'assemblée constituante.

Les partis politiques y comptent désormais 24 représentants (au lieu de 20 précédemment), et le Séléka a réduit son quota de 20 à 15 membres. Michel Djotodia figure parmi eux.

Les personnalités de la société civile, nommées par différentes organisations (jeunesse, femmes, patronat, syndicat etc...) composent l'essentiel du CST.

Le Conseil compte également de nombreux anciens ministres et députés, parmi lesquels l'ex-Premier ministre Enoch-Dérant Lakoué (1992-1993), Cyriaque Gonda le, président du Parti national pour un Centrafrique nouveau (PNCN), ou l'ancien ministre de la Défense Jean-Jacques Demafouth, opposant emprisonné par le président Bozizé.


(©)


Brève allocution de Michel DJOTODIA après son élection

En m

24 commentaires

B
Je dis toujours qu'en RCA C'EST EN FAISANT DU N'IMPORTE QUOI QU'ON DEVIENT N'IMPORTE QUI"
NGON BABA,ZENETH,BINDOUMI ces aphones du temps de la nébuleuse KNK retrouvent maintenant la parole ! Lamentable !!!!!!!!!!!
Et Pitoyable encore, on retrouve même un ministre de l'actuel gouvernement dans le CST comm!
Et Pitoyable encore, on retrouve même un ministre de l'actuel gouvernement dans le CST comme si le poste de Ministre ne lui suffisait pas.
Pire encore, il y'a même des couples dans ce CST les NGBONDO et un autre.
Le comble du ridicule, DEMAFOUTH,GONDA Cyriak,DERANT LAKOUE comme pour dire être escrocs ou manger à tous les ratéliers dans ce pays ça paie.
Pendant qu'on y est il faut rajouter DOUBANE et FINDIRO là dedans. Car il s'avère que FINDIRO se trouverait à Bangui et est conseiller "officieux" de AM NONDROKO.
» lire la suite
S
Mes sincères felicitation à tous ceux des compatriotes nommés au CNT, pourvu que ce dernier refuse d'être une caisse de resonance. Bonne chance à la RCA
C
Vraiment on dit toujour qu'en Afrique le tête change mais les idées ne changent pas c'est vrai
on pensait avoir des nouvelles têtes alors que ce sont les mêmes qui reviennent en tout cas la roue ne va que patiner et rien ne va changer vraiment Dieu a effacé la RCA de son programme
T
je tiens à vous remercié pour l'initiative que vous avez mit en
Nous sommes toujours victimes de votre politique,de Téka mon Tégué vous ne pensé jamais à l
S
Récitation:Rebelle Centrafricain.oh rebelle centrafricain tu es qui? tu es qui?par barré la route au démoti et au développement par les armes du peuples centrafricain.tu viole femme et enfants tu voile les biens des peuples que tu a besoin de lui un jour pour allez te voté tu fait des extension partout.Car le jou peuples que tu a besoin de lui un jour pour allez te voté tu fait des extension partout.Car le jour viendra tu répondra de le CPI. » lire la suite
C
Je suis tres etonne aujourd'hui de ne plus entendre parler du < collectif touche pas a ma constitution> ! Aujourd'hui, les prosper Ndouba et autres ne crient pas a la destruction programmee du pays a laquelle nous assistons, ou en sont-ils complices? Ah, non ils sont aussi de l'alliance seleka. je voudrais savoir, diteons, ou en sont-ils complices? Ah, non ils sont aussi de l'alliance seleka. je voudrais savoir, dites-moi seleka veut dire mais avec qui ont-ils pactise? et pourquoi? Pauvre maleable pseudo intellectuel centrafricain! Heureusement que c'est des centrafricains qui empatissent des frasques de ses fils. » lire la suite
N
Extrait composition CST devenu CNT.
Coalition Seleka (15)

1. Djotodja Am Nondroko Michel
2. Roudouane Moussa Djaras
3. Oumar Garba
4. Zakaria Oumar Abdramane
5. Mahamat Tom
6. Djouma Josephat
7. Kolostre Abdoulaye
8. Djamane Marcel
9. Abdoulaye Tidjani<> 6. Djouma Josephat
7. Kolostre Abdoulaye
8. Djamane Marcel
9. Abdoulaye Tidjani
10. Bachar Fadoul
11. Abdel Kader Guimir
12. Kodami-Barama Nicaise
13. Wagramale Bernard François
14. Hamadou Aboubakar Kabirou
15. Nahordji Djazem

En regardant la composition de séléka , j
» lire la suite
K
On prend les mêmes et on recommence.Il est pas beau le copinage ?
G
La Congrégation des grands démons de Centrafrique vient de valider L'Ascension du "Grand Démon Suprême" au plus haut sommet de l'état de la RCA.
Il a bénéficié du soutien des autres démons de la République habitués à semer le vols, les détournements publics, les luttes intestines, les jeux d'influence habitués à semer le vols, les détournements publics, les luttes intestines, les jeux d'influence et même se faire complice d'arrestations arbitraires et d'assassinats sommaires.
Il le fallait bien car ce "Grand Démon Suprême" avait tellement de choses à se reprocher qu'il ne lui restait qu'à jouer le jeu d'une"réconciliation nationale", une manière de dire aux moyens et petits démons de Centrafrique qu'on s' "amnistie" mutuellement afin de penser à reprendre notre jeu habituel de "manger" dans l'intérêt des petits groupes de "Vampires" qui ne pensent pas aux autres mais s'appliquent à aspirer tous ce que les centrafricains ont de sang dans leurs corps.
Hier, ils ont servi un anciens serviteur du Diable qui se prenait pour un Dieu vivant sur terre, exigeant de ses compatriotes qu'il se soumettent à des jeûnes et des journées de prières alors que lui, dans l'ombre de son palais présidentiel, se livrait à des incantations diaboliques dans le but d'asservir encore davantage le peule qui avait, un temps, cru en lui au point de lui conférer le nom glorieux de "Grand Libérateur".
Je le répète les choses ont bien changé! Dorénavant, nous ne vous laisserons plus dormir tranquillement et vous pavaner sur cette terre de Centrafrique tant que vous continuerez à nous trahir, à nous voler, à nous tromper, à vouloir que nous nous humilions devant vous pour prétendre à nos droits.
Des jeunes et des gens aguerris vous suivrons à la culotte, rien de votre activité ne pourra se faire sans qu'elle ne soit examinée au laser par des gens soucieux de leur vie.
Quant à vous les "Démons" de Bozize d'hier, vous ne perdez rien à attendre. Personne, ne vous a promis l'impunité! Et pour que la démocratie triomphe nous avons besoin que justice soit faite.
Pas de Paix sans justice!
» lire la suite
B
Un Faux départ pour la République Centrafrique. Les autres pays africains se réveillent pour le développement mais la RCA c'est pour la destruction.
La CNT aujourd'hui est constitué des politiques alors que la société civile n'est pas représentative sur les 50 Places donnés à la société civile par con société civile n'est pas représentative sur les 50 Places donnés à la société civile par consensus avec le gouvernement se retrouve avec une manipulation de 22 places. » lire la suite
D
la Liste des membres du CNT soumise par la société civile n'a pas été respecté par le gouvernement " des noms ont été changé et des entités supprimés sur la liste" PAUVRE RCA; C'EST TR
D
A Nomzamo
Ma pauvre apprenez la géographie de votre pays avant d'accuser la France et la communauté Internationale. C'est pas parce qu'une personne porte un nom et prénom Musulman qu'il est forcement Soudanais ou Tchadien? Vous savez au moins ou se situe Ndélé et Birao? vous allez me répondre que c'est Tchou Tchadien? Vous savez au moins ou se situe Ndélé et Birao? vous allez me répondre que c'est Tchad non!
Vous êtes aveuglés par la haine anti- musulman, mais vous êtes condamnés de vivre avec, c'est ça la Di-ver-si-té . Ou vous acceptez ou bien suivez votre Général Lôro-na-Lôro.
» lire la suite
N
@ DERNAYO
Mon pauvre, apprenez la géopolitique avant de vouloir me donner les leçons de géographie.
J
C
Quand la france et Djotodja Am Nondroko Michel livrent le 4eme arrod au profit des séléka en recompence des non payement des promesses
M. le premier Ministre pourquoi vous ne réagissez pas à tous ce désastre ty es devenu muet? ha M. l'avocat Dieu se souviendra de vous
depuis plus de 4 jours la sélékty es devenu muet? ha M. l'avocat Dieu se souviendra de vous
depuis plus de 4 jours la séléka pille et le président ne dit rien sans même chercher à mettre une stratégie pouvant les stopper vraiment la situation de cet arrod est grave
je pense que les Centrafricains doivent prendre Djotodja Am Nondroko Michel et la france comme des complice de tous ce qui se passent dans le 4 arrod
qule est le role de la france et la fameuse FOMAC en RCA?
» lire la suite
@
Tu portes bien ton surnom...pour ne pas dire ton nom!!! Tes écrits exaltent la profondeur de ton QI infiniment proche de "moins l'infini".
Le diable siège en toi! Et en toi sont sublimés, les démons qui pillent, violent et violentent les centrafricains. Que Jésus-Christ te pardonne et t'aide à croire en lut, violent et violentent les centrafricains. Que Jésus-Christ te pardonne et t'aide à croire en lui » lire la suite
D
La situation est intenable en ce moment à bangui, les quartiers du 4eme arrondissement devient la cible des éléments voyous et incontrolés de la Séléka. Nous devons nous mobiliser , fixer une date de manif, devant l'assemblée à Paris pour attirer l'attention des élus francais , afin de faire la pression sur Dl'assemblée à Paris pour attirer l'attention des élus francais , afin de faire la pression sur Déby qui ne dit mots devant le voyourisme et la barbarie de ses compatriotes sur notre sol. Nous devos être soudé face aux énemis de la RCA. Si le but était Bozizé, ok il est parti et maitenant , qu'ils nous collent la pas. Nous disons ici haut et fort que nous n'avons jamais demandés à ce que quelques bandes de voyous militaires barbares viennent nous libérer, c'est d'ailleurs ce que nous avons reproché à l'autre vaut rien Bozozé.
» lire la suite
M
Voici une petite liste de personnalité responsable de tuerie et crimes en rca et dans bangui(ziguele.tiangaye.djotodia
Dhafhane.goumba mboli.ndouba proper.gazambetty Christophe. Eric neri.tout les chefs militaires de la seleka) toute ces personnes on encourager indirectement ou directement de part leur habitudes de la seleka) toute ces personnes on encourager indirectement ou directement de part leur habitudes peut patriotique et criminelle la rebellion seleka qui massacres vols violes actuellement en masse en rca toue les personnes site ci dessus auront a répondre de leurs acte devant le tribunal pénale internationale le moment venu » lire la suite
M
Monsieur ziguele disait sur rfi que la seleka et ces exactions sont un mal nécessaire pour la rca et bangui donc ce type cautionne les crimes de la seleka contre les centros voici un drole de patriotes et si seleka violait et assassinait sa famille que dirait cette imposteur criminelle qui merite comme son jumeau tianait et assassinait sa famille que dirait cette imposteur criminelle qui merite comme son jumeau tiangaye d etre traduit avec la seleka devant le tribunal penal international pour incitation aux crimes et meurtres sur le peuple centro sans defense » lire la suite
Y
Camp bozize tue ,,personne disait rien , l opposition a disparue dans la nature , ohhh les centrafricain vous etez vraiment bête ,jamai vu un peuple aussi naïve , que les centro ,si seleka se comporte commeca par ce que il ya quelque chose qui va pas , pourquoi , ( par ce que bozize a distribue des arme de guerre que il ya quelque chose qui va pas , pourquoi , ( par ce que bozize a distribue des arme de guerre a la population juste avant que seleka rentre dans Bangui . Selon les service renseignement américain bozize a distribue plus de 13 centenaire d arme de guerre a la population a Bangui ., et voila pourquoi il est comptants en exil , qui est sur de revenir , car il a manipule quelque Cartier ,nord de Bangui , voila pourquoi c'est chaud a Bangui , seleka a eu le feu vert de l union africain. La ceaac les européen pour désarme la population de Bangui , croyer il aura des bain de sang dans les prochain jour , car il ya des renfort des seleka du nord qui descend a Bangui puis ce de vert bangassou , aumoin mille homme source sur. Attendez vous a des bain de sang vert boy. Rabe konbogo . Misaine , vive la seleka vive replubique centrafricain » lire la suite
E
toi yako ou metisse je t'ai démasquer tu n'est pas centrafricain mais plutot un fou d'allah le moment venu tu sera sacrifié comme un mouton espèce de criminelle tu ira si tu n'est pas mort devant le tribunal pénal international répondre de tes crimes toi et ta seleka de fou tchado soudanais
Y
je mon fou .meme si je suis demasquer .inchallah en va debarrasser tous les pros bozize dans bangui . dans les prochain jour . ce qui veux pas depose les arme seront poursuivi puis les tue sont negociation .donc arret de vous cache parmi la population .car bozize ne reviendra plus sur le territoire centrafricain .et de vous cache parmi la population .car bozize ne reviendra plus sur le territoire centrafricain .tous les centrafricain veux la paix .donc rendez les armes tous ira bien pour tous monde .vive la seleka vieve la centrafrique » lire la suite
S
Bien parlé ma soeur (nomzamo alias winnie)
Tout comme moi, j'accuse toutes la classe politique pour la haute trahison qu'ils ont fait pour notre pays (le centrafricain n'aime tjours son pays et tjours victime de corruption) ils visent seulement leurs propre intérêt, mais pas pour le pays. Je me demande quant-eorruption) ils visent seulement leurs propre intérêt, mais pas pour le pays. Je me demande quant-est ce que les centrafricains vont avoir les yeux ouvert d'après ce qui est arrivé au Rwanda en 1994, en Cote d'Ivoire bref. Comprenend que c'est à cause de notre Pétrole et le ciment que tous ces guerres se produits dans notre pays. Seul DIEU qui à la possession de mettre fin à toutes choses car un jour le Pétrole et le ciment coulera dans notre pays comme au Tchad et au Soudan. » lire la suite
N
C 'est mieux d 'aller a election au lieu de attende ,le pays est malade mais pour soigner c est petit a petit tou va quitte depuis lors quand vous allez desarmes les belligerants armes

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Plus d'un millier de manifestants ont exigé samedi 6 août à Bangui la tenue d'un référendum pour modifier la Constitution en Centrafrique et perm » ...la suite
Quelques jours après son lancement comme la deuxième monnaie légale de la République Centrafricaine, le Président de la République Pr Faustin Ar » ...la suite
La Constitution en vigueur lui interdit mais un projet de loi visant à réformer celle-ci est en cours d’examen à l’Assemblée nationale. Dan » ...la suite
Ce 28 juillet 2022, à l’occasion de la visite du président Macron en Afrique de l’ouest(1), le président de la Guinée Bissau, Mokhtar Sissoco » ...la suite
En Centrafrique, le pouvoir veut modifier la constitution pour faire sauter le verrou qui limite à deux le nombre de mandats présidentiels. Les i » ...la suite
Le président de la République chef de l’Etat professeur Faustin Archange Touadéra est en visite de travail depuis une semaine à Istanbul en Turq » ...la suite
« Défaite » « Claque » « Cauchemar », la presse étrangère a durement commenté le résultat de la majorité présidentielle aux législatives » ...la suite
Deux pays d'Afrique francophones, le Gabon et le Togo, vont être intronisés dans le Commonwealth, le 24 juin prochain lors du 26e sommet de l'organi » ...la suite
En République centrafricaine, les relations diplomatiques avec la France ne cessent de se détériorer. Des parlementaires ont dénoncé lors d’une » ...la suite
L’élection présidentielle française qui a lieu ce dimanche est suivie avec une grande attention dans de nombreux palais présidentiels africains. » ...la suite