Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Droit de l'Homme » Michel Djotodia accuse Bozize de "vouloir tuer tous les centrafricains"
Michel Djotodia accuse Bozize de "vouloir tuer tous les centrafricains"
Suite aux trois jours d'événements sanglants suivi des pillages et de destruction des biens meubles et immeubles et qui ont causé des dizaines de morts dans les quartiers Ouango, Ngaragba, Kassaï et Boy Rabe à Bangui. Le président de la République Michel Djotodia Am Nondroko a fait une déclaration dimanche en soirée à la radio nationale. Ci-dessous le fichier audio de sa déclaration en langue sango uniquement






RCA: 17 morts à Bangui ce week-end

Dernière mise à jour: 14 avril, 2013 - 21:16 GMT

De nouvelles recrues au sein de la Séléka, les rebelles qui contrôlent la Centrafrique, se faisant couper les cheveux dans une caserne à Bangui.

Selon la Croix rouge locale, des échanges de tirs entre des jeunes et des combattants de la Séléka, ont fait au moins 17 morts samedi et dimanche.

Ces graves incidents se sont produits trois semaines après que les rebelles sont entrés dans la capitale centrafricaine et la chute du président François Bozizé au pouvoir depuis dix ans.

De source hospitalière le bilan pourrait encore s'alourdir.
Les premiers échanges de tirs entre des jeunes de quartiers et des combattants de la Séléka, ont éclaté samedi dans l'après-midi non loin de l'ambassade de France.

Le calme a été restauré après que les Forces armées de la Centrafrique ont envoyé des renforts.
Un premier bilan faisait état de sept morts de part et d'autres.

Dimanche matin des coups de feu ont à nouveau retenti dans la ville.
Un mortier qui est tombé sur une église a fait trois morts.
Le pasteur a dû être amputé d'un bras

Sept autres corps ont été trouvés ailleurs.

Les habitants exaspérés par l'insécurité

Selon le correspondant pour BBC Afrique à Bangui, le problème est que beaucoup d'armes circulent dans la ville.
Les habitants des quartiers, en particulier les jeunes, sont exaspérés par les pillages qui sont imputés en grande partie aux rebelles.

Le général Moussa Dhaffane, qui fait office de porte-parole dans le nouveau gouvernement, a déclaré que les combats ont éclaté alors que les forces armées effectuaient des patrouilles dans le quartier de Boy-Rabe, considéré comme favorable au président déchu Bozizé.

Ces jeunes auraient reçu des armes lors de l'avance des rebelles vers la capitale.

Samedi Michel Djotodia, chef de la coalition rebelle qui a pris le pouvoir en Centrafrique, a élu président de la République lors de la première session du Conseil national de transition (CNT), où sont représentées toutes les composantes politiques du pays.

M. Djotodia, qui s'était autoproclamé président après la prise de Bangui le 24 mars par les rebelles du Séléka, était l'unique candidat.

Il a été élu sous les applaudissements par acclamation, sans vote.



COMBATS MEURTRIERS

17 commentaires

N
On voit que Centrafrique est gouvernée aujourd'hui par des imbéciles incapables de faire face aux besoins et aux exigences d'un Etat. On s'était vite réjouis de voir que Boz a fui espérant une nouvelle ère de paix et de bien-être du peuple, mais le désenchantement est là. Bozizé ferait mieux de revenir car ilet de bien-être du peuple, mais le désenchantement est là. Bozizé ferait mieux de revenir car il est le moindre mal par rapport à ces mercenaires qu'on vient d'installer à Bangui. » lire la suite
G
Avec les massacres de Wango, boy-Ra
Y
Non c'est bozize qui est l origine de tous ça , ne cherche pas a midi a 14 , pour comprendre , il a distribue des arme équivalent de13 centenaire d arme guerre a la population ,selon un source renseignement américain , vous vous rendez compte ,c'est ta dire demain il aura des braquage vol ,comme en Irak ,, oh arrn , vous vous rendez compte ,c'est ta dire demain il aura des braquage vol ,comme en Irak ,, oh arrête la , comme j'ai toujours dit les centrafricain sont des axe de mal , il pourra jamai changer ,,, il des autre seleka qui redescends sur Bangui Au moins 1000 homme donc attendez vous a bain de sang , » lire la suite
M
bonjour c est djotodja ou koi comme un nom accidentée gare a toi patasse est ou bozize est ou arette arette avec ton tchadien de deby les voleure de tchad que tu amene on vient de casse bangui tu va reste reparet iresponssamble pour payer meme les rebelle incapamble tu deja arivee on va voire qui est l homme si tu faonssamble pour payer meme les rebelle incapamble tu deja arivee on va voire qui est l homme si tu fait 8 moi tu dit merçi miskine est on route » lire la suite
T
Si les médias qui diffusent ces nouvelles étaient présents sur les lieux, le compte rendu de ce qui s'est passé à Ouango, Gbangoma, Kassaï et Ngaragba est +++. Citons le Village SOS-Gbangouma pilllé, le véhicule de Mr Ndjissipour emporté, le Maire du 7ème TAGBALE, bien qu'en drapeau centrafricain a reçu une de Mr Ndjissipour emporté, le Maire du 7ème TAGBALE, bien qu'en drapeau centrafricain a reçu une balle au coup...Et on nous dit que c'est l'opération de désarmement : c'est ça 'venir sauver les centros du joug de Boz?" Merci » lire la suite
G
Avec les massacres de Wango, Boy-Rabé et Gbakondja où des enfants innocents âgés de 4 à 13 ont été la victimes d
A
arrêtez avec la langue de bois mr djotodia vos mercenairs pillent, violent et tuent le peuple. c'est cela un Etat de droit pour vous?
K
il n'est pas quant même normale pour les éléments de SELEKA de continuer à faire couler les sangs de centrafricains qu'ils pensent libérer sous la détresse, finalement ils sont loin de 5 Verbes de notre très cher père B.BOGANDA que recitait Son E.M. Djoitodjia pendant son premier discours!
vu les actes depère B.BOGANDA que recitait Son E.M. Djoitodjia pendant son premier discours!
vu les actes de barbaries que commette les éléments de SELEKA, quels sont les points forts qu'ils reprochent à KNK ?
sinon, les données sont identiques.
preuve:
BOZEZE: disparutions des hommes, distrubutions des armes aux civiles, pillage de bien public etc....
SELEKA: distribution aussi des armes et ténues aux parents membre du SELEKA; pillage des biens publics et privée; massacre de la population etc...
finalement qui est mieux !!!
nous voulons la paix... rein que la PAIX.
pays de {ZO KWE ZO et SO ZO LA}
» lire la suite
N
Le moment viendra où la CPI s'occupera bien de Djotodia et ses hommes pour tous les crimes, vols et viols commis contre notre peuple. Ce n'est que question de temps ! Les preuves sont déjà bien là.
Avec Bozizé, ils vont se retrouver à la Haye tous les deux pour toutes les souffrances infligées au peuple.
I
Parceque vous pensez,que le pouvoir est au bout des armes, que vous avez utilisé ce meme moyen pour chasser, celui que vous avez aidé à prendre le pouvoir il y'à10 ans.Vous n'ètes pas quelqu"un de serieux.Ne vous moquer pas des centrafricains,vous pourrez le payer très très cher.A peine arriver, vous pratiquez lquer pas des centrafricains,vous pourrez le payer très très cher.A peine arriver, vous pratiquez le népotlsme.On est pas encore sorti de la galère.Rien qu'à regarder votre entourage,les ministères clés et autres:le président du CNT.Ah! ah! ah!Vous allez dire que vous ètes le meilleur? Mon oeil! Pas vous,hypocrite,sournois,rusé.La fin (la soif de pouvoir)ne justifie pas les moyens:L'utilisation de "Bandits" pour terroriser un peuple déjà meurtri,désabusé,anéanti etc..... » lire la suite
A
Sans blague ce Monsieur "Michel Djotodia Am Nondroko" qui le connait??? Presedent de quel Republic??? Il a remporte quelle election pour se dire president? cher monsieur c'est tres facile de prendre les armes pour ce proclamer president!!! le peuple Centrafricain ne te reconnais pas aujourd'hui ni demain ni apres demaiclamer president!!! le peuple Centrafricain ne te reconnais pas aujourd'hui ni demain ni apres demain comme president.. je ne suis pas pour Bozize ni pour qui que ce soit parce que l'histoire a prouver en Centrafrique que tout ce qui viennent au pouvoir par les armes sont des tueurs, ils n'ont aucun respect pour le peuple.
Cessez de massacrer les Centrafricains au nom de Dieu!
» lire la suite
R
Freres et Soeurs quand vous etes loin du pays et ne savez pas ce qui s'y passe TAISEZ VOUS.Le fanatisme a bcp fait du mal à ce pays.Les questions sont les suivantes:BOZ a t il distribuer des armes, il faut prouver,NON encore sur ce point il y'a manipulation.SELEKA veut justifier son indiscipline.Le peuple souffre.Si cncore sur ce point il y'a manipulation.SELEKA veut justifier son indiscipline.Le peuple souffre.Si c'est vrai que BOZ a distribué des armes c'est pourquoi la SELEKA a massacré les populations de Boy Rabe et Ouango, a t il aussi distribué des armes à Bozoum, Berberati,Bangassou, villes ou SELEKA tue et pille?Certes BOZ est un dictateur mais justifier les tueries de cette maniere c'est se moquer des centros.Logiquement pour desarmer n'y a t il pas d'autres stratégies militaires.SELEKA n'est pas à la hauteur.Mes freres et soeurs soyons réalistes. » lire la suite
U
bonjour a tous les centrafricains
femelle president autoproclame du pays qui accuse bozize de tuer tous les centrafricains. je voudrais d aboprd lui faire un rappel quand bozize avait fait le coup d etat il yavait ces types des tueries a bangui la capitale je ne pense non mais toi tu as amene des gens des brousseces types des tueries a bangui la capitale je ne pense non mais toi tu as amene des gens des brousse dans la capitale tu as nomme des anaphabets au ministre qui ne savent meme pas parler le francais la centrafrique nest pas des fous
incapable de diriger l pays manque d autorite cmt tu vas diriger le pays
tu as fait tuer les enfants les jeunes intellectuels du pays, tu as tous pilles avec qui tu vas diriger
regarde toi meme planton au lieu d aller a lecole vous ne voulez pas
j ai honte de voir un president incapable comme toi
demissionne demissione
laisse la centrafrique en paix
j appelle tous les centrafricains de se reveiller ne soyez pas comme des enfants de dire non a ce demon pas l acclamer . la centrfique n est pas un gateau a partager
» lire la suite
T
Même tu disais félicitation aux massacres des éléments de Djotodia,met dans ta tête qui est rempli de la jalousie,même si tu moquait les victimes,ton tour viendra même si ont te voix pas mais Dieu te regardait écrire que importe tu sera comme les victimes. Tu pensait pas que le pouvoir de Djotodia est un ensembrire que importe tu sera comme les victimes. Tu pensait pas que le pouvoir de Djotodia est un ensemble vide?ou un noyau avec des charges négatif? C'est pas facile,mais rien n'est impossible » lire la suite
8
LES ENFANTS DE BOZIZE SEMAIENT LA TERREUR A BANGUI, SELEKA A MIS A SAC TOUTE LA REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE.
DJOTODJA TOMBERA UN JOUR COMME UN FRUIT POURRIT
A
Baba AM-DROKO, il faut aller doucement tu nous a mis dans des problemes toi avec tes mercenaires tchadiens de NOUREDDINE ET SOUDANAIS sache que votre tour est proche" regarde moi des musulmùans qui vol' ALLAH te punira
S
Bozizé à fait 10 ans au pouvoir il y a eu des crimes et des vols mais pas autant là c'est trop; Djotodia doit s'en prendre qu'à lui même. Ces éléments de langage et de communication ne marchent pas, le peuple centrafricain le sait ce sont les tchadiens et les soudanais que vous avez amenés chez nous qui ont fairafricain le sait ce sont les tchadiens et les soudanais que vous avez amenés chez nous qui ont fait ce massacre. Mais la CPI toque à la porte. » lire la suite

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Une baisse du nombre d’incidents et de victimes des abus et violations des droits de l’homme et du droit international humanitaire a été enregi » ...la suite
Vendredi 19 juillet, l'ONG Human Rights Watch a rendu publique son enquête sur le massacre d'au moins 46 civils, le 21 mai dernier, dans trois villag » ...la suite
3 829 réfugiés centrafricains sont arrivés, depuis le début du mois d’avril, sur le sol congolais, précisément à Mogoro, localité frontaliè » ...la suite
Au cours d’une conférence de presse ce samedi, un collectif d'associations de défense des droits de l’homme a annoncé que deux avocats avaient » ...la suite
De nouveaux meurtres ont eu lieu pendant les pourparlers ; les rebelles demandent l’amnistie L’accord de paix entre le gouvernement de la R » ...la suite
Il faut que l’Organisation des Nations unies (ONU) mène une enquête approfondie sur la réaction de ses casques bleus à une récente attaque qui » ...la suite
Dans un communiqué publié sur son site internet, l’Ong de défense des droits de l’homme Human Rights Watch a salué le placement en détention » ...la suite
La première comparution d'Alfred Yekatom devant la Chambre préliminaire II de la Cour pénale internationale (« CPI » ou « Cour ») aura lieu le » ...la suite
e député Alfred Yekatom Rombhot, arrêté le 29 octobre et transféré le 17 novembre 2018 à la Cour pénale internationale (CPI), sera jugé pour » ...la suite
Le peuple centrafricain a subi et a enduré des crimes atroces dans l'un des violents conflits de ce siècle. Je me félicite du transfèrement aujour » ...la suite