Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Droit de l'Homme » La CPI surveille la Centrafrique
La CPI surveille la Centrafrique
BBC Afrique 22 avril, 2013 - 17:01 GMT


La procureure de la Cour pénale internationale, Fatou Bensouda, a mis en garde les éventuels responsables de crimes et violations des droits de l

23 commentaires

L
Et votre participation aux tortures y compris celle perpétrée contre Karim Meckassoua vous en dites rien
D
faut pas les surveillés ,mieux les arretées
en commençent par bozézé ,djotodia et le distributeur des matchettes levis yakité.
le peuple souffre a cause des barbares comme eux
N
Il faut vite ouvrir une information judiciaire sur tous les crimes de sang, les crimes de guerre, les crimes contre l'humanité et les viols commis sur les citoyens centrafricains depuis le temps de Patassé jusqu'à Bozizé et le régime barbare actuel. Les centrafricains ont trop souffert et justice leur doit être rizé et le régime barbare actuel. Les centrafricains ont trop souffert et justice leur doit être rendue. Tous les responsables de la seleka, ces assoiffés de pouvoir et de sang doivent être tenus pour responsables de la situation actuelle. » lire la suite
C
Enfin une bonne nouvelle, Certains candidats sont déjà prêts. Leurs crimes, ils ont collaboré avec les rebelles de Jean Pierre Bemba, les baniamoléngués qui ont froidement assassiné, violé et pillé des centrafricains sans aucune forme de procès. Les preuves existent.
C
On ne cache pas la lumière du soleil.
Ouf ! la procureure de la CPI a pu réagir.
C'est toujours de cette manière que ça fonctionne.
l' ONU met en garde, les ONGs réunissent les preuves et les témoignages puis la CPI envoie ses enquêteurs et
enfin fait autosaisine des affaires.
lmoignages puis la CPI envoie ses enquêteurs et
enfin fait autosaisine des affaires.
le mécanisme est rôdé et fonctionne très bien.
Ce n'est qu 'une question de temps.
Il y'a des gens qui passeront ce qui leur reste de leur courte vie derrière les barreaux.
Ceux qui sont en cavale seront facile à transférer à la Haye.
Il suffirait qu'un mandat d'arrêt international soit émis contre eux.
Ceux qui sont aux affaires ne payent rien pour attendre car cette transition est très courte .Ils ne pourront pas continer à se cacher derrière leur petit doigt pour des raisons d' immunité.
Ils vont tous être rattrapés.
Pour ceux qui sont encore en sursis à Bangui, il est maintenant question pour eux de limiter les dégats car la liste est déjà trop longue.
» lire la suite
S
Ceux qui ont semé la mort, qui ont violé et pillé doivent répondre de leurs actes. Bozizé et les siens auront des comptes à rendre mais encore plus Djotodia et la Séléka avec la terreur et la mort qu'ils ont semé sur toute l'étendue du territoire. La RCA en revanche devra demander des comptes à ceux qui n'on sur toute l'étendue du territoire. La RCA en revanche devra demander des comptes à ceux qui n'ont pas dénoncé ces crimes notamment les responsables politiques qui ont adopté un mutisme complice. Que Dieu bénisse la Centrafrique » lire la suite
T
djotodja doit payer
G
La personne qui pense que ces menaces ne s'adressent qu'à Bozizé et ses collaborateurs se trompe lourdement!
Piller, saccager,violer, assassiner de paisibles gens sans armes et sans aucune défense est un crime. A défaut des coupables directs ce seront les responsables politiques et militaires qui devront pay A défaut des coupables directs ce seront les responsables politiques et militaires qui devront payer.
Bozizé ne sera pas le seul pour autant qu'il survive jusqu'à son arrestation et son inculpation dans ces crimes. Et ceux qui aujourd'hui, pour des questions de réal politiques, sont encore "protégés" ont aussi leurs places sur la liste des futurs prévenus!
La Machine de la Justice est en marche! Attention Danger imminet!
» lire la suite
T
Il etait temps. La Justice est en marche. Rendez-vous a la Haye dans quelques mois. Je continue a constituter mon dossier. J' ai des temoignages et des photos des massacres.
B
C'est une très bonne nouvelle car les centrafricains ont trop souffert de la barbarie des machines à tuer.Ne vous vous précipitez pas à donner les noms des nouveaux prévenus de la CPI. C'est une institution qui travaille avec minutie en collaboration harmonieuse avec les associations des Droits de l'homme...vous vaille avec minutie en collaboration harmonieuse avec les associations des Droits de l'homme...vous verrez... » lire la suite
N
Sur la liste des gens à comparaître, Bozizé et ses marmailles, Djotodia et ses soldats enturbannés analphabètes, il faut ajouter aussi Deby. Charles Taylor est écroué à la CPI aujourd'hui, c'est parce que en tant que chef d'Etat du Liberia à l'époque, il a soutenu, financé et fait la guerre en Sierra Leone, que chef d'Etat du Liberia à l'époque, il a soutenu, financé et fait la guerre en Sierra Leone, son pays voisin. Tous les crimes contre l'humanité, les violations des droits de l'homme, les viols et pillages qu'a connus la Sierra Leone lui ont été imputés. A ce titre, vu tout ce qui s'est passé en RCA et le rôle joué par Deby, la CPI ne doit pas l'épargner dans les poursuites. On verra bien. » lire la suite
S
La CPI attend que les tuent tous, pour venir enquêté? Le problème n'est pa de surveiller mais de descendre sur le terrain et verifier les faits. C'est un faux problème
8
Djotodja est plus criminel que Bozeze les deux se retrouveront à la haye par la grâce de Dieu pour le mal endurer par le peuple centrafricain
P
Ne sois pas injuste homo;ouvres les yeux la procureur parle de SELEKA! En tout cas tu m'as deçu,ainsi que le camarade president qui decidemment ne denonce pas les exactions de SELEKA.Dites moi,sè pour plaire à Djotodia !!???? Très graves pr nos politiques.Notre parti doit arrêter de jouer à la vie des centros.Jeia !!???? Très graves pr nos politiques.Notre parti doit arrêter de jouer à la vie des centros.Je suis indigne » lire la suite
P
Vraiment les centrafricain sont des vrai mouchard , ,quand il ya une photo de quelquin sur centrafrique press , il fallait les voir comment il ce déchaine , leur haine , leur méchanceté ,ho ho oh pauvre centrafrique
C
je dis il ne fautpas les surveiler ou les controller il faut les arreter ces imbeciles au tete le miserable individu ndjotoda et le porte parole le fils d un incaplable massi eric. ils ont faim ils cherchent a manger
B
Oui, les Centrafricain on beaucoup soufert, le président actuel est entrain de commettre les même bêtises ; il ne sait pas tenir ses chien de garde, on ne combat pas le peuple, mais il gourvernera qui ? QUE NOS FRERE MUSULMANS SE CALMENT UN PEU, DJOTODJA EST LE PRESIDENT DE TOUS LES CENTRAFRICAINS, POURQUOI UNE TELLMUSULMANS SE CALMENT UN PEU, DJOTODJA EST LE PRESIDENT DE TOUS LES CENTRAFRICAINS, POURQUOI UNE TELLE HAINE , NOUS SOMMES COMPATRIOTE POURQUOI SE BATTRE ENTRE NOUS ? PERSONNES N'Y GAGNERA RIEN.
» lire la suite
R
Les auteurs et coauteurs des razzias d'hier et de ceux en cours, Bozize e Djotodjia doivent aller à la CPI
O
LE COLLECTIF DES OFFICIERS, SOUS-OFFICIERS, HOMMES DU RANG, ET ANCIENS ENFANTS DE TROUPE DE ARMEE R
S
C'est vraiment une hante dans les rond des FACA qui initialement leur première mission c'est de protéger et la défonce du peuple mais aujourd'hui nous somme laisser a la merci des intrus et demains les FACA reviens nous rackette au barrière les tu me connait ces gents ne méritent même pas un salaire. Aujourd'hui us rackette au barrière les tu me connait ces gents ne méritent même pas un salaire. Aujourd'hui l » lire la suite
U
je ne comprends pas que ce soit disant défenseur de droits de l'Homme TIANGAYE qui critiquait les faits et gestes du régime defunt ne dit plus rien face à cette situation chaotique. Interet égoîste oblige;la CPI ne doit pas perdre de vue ces "MAINS INVISIBLES" QUI ONT SOUTENUS la rebelion
A
Des squelettes humains retrouvés au palais et autres, presque tous le monde y a sans doute crus, mais les centrafricains se sont-il à un moment posés la question de savoir: Est-ce que tous cela ne serait-il pas une machination et organisation de Michel Ndrotodia le président des Séléka? Car, quand on veut noyer schination et organisation de Michel Ndrotodia le président des Séléka? Car, quand on veut noyer son chien, on dit qu'il a la rage... » lire la suite
L
Chers centrafricains,

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Une baisse du nombre d’incidents et de victimes des abus et violations des droits de l’homme et du droit international humanitaire a été enregi » ...la suite
Vendredi 19 juillet, l'ONG Human Rights Watch a rendu publique son enquête sur le massacre d'au moins 46 civils, le 21 mai dernier, dans trois villag » ...la suite
3 829 réfugiés centrafricains sont arrivés, depuis le début du mois d’avril, sur le sol congolais, précisément à Mogoro, localité frontaliè » ...la suite
Au cours d’une conférence de presse ce samedi, un collectif d'associations de défense des droits de l’homme a annoncé que deux avocats avaient » ...la suite
De nouveaux meurtres ont eu lieu pendant les pourparlers ; les rebelles demandent l’amnistie L’accord de paix entre le gouvernement de la R » ...la suite
Il faut que l’Organisation des Nations unies (ONU) mène une enquête approfondie sur la réaction de ses casques bleus à une récente attaque qui » ...la suite
Dans un communiqué publié sur son site internet, l’Ong de défense des droits de l’homme Human Rights Watch a salué le placement en détention » ...la suite
La première comparution d'Alfred Yekatom devant la Chambre préliminaire II de la Cour pénale internationale (« CPI » ou « Cour ») aura lieu le » ...la suite
e député Alfred Yekatom Rombhot, arrêté le 29 octobre et transféré le 17 novembre 2018 à la Cour pénale internationale (CPI), sera jugé pour » ...la suite
Le peuple centrafricain a subi et a enduré des crimes atroces dans l'un des violents conflits de ce siècle. Je me félicite du transfèrement aujour » ...la suite