Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Point de vue » MISE AU POINT : DES MUSULMANS, DES BANYAMULENGUE ET DES PATRIOTES par Me ZARAMBAUD Assingambi
MISE AU POINT : DES MUSULMANS, DES BANYAMULENGUE ET DES PATRIOTES par Me ZARAMBAUD Assingambi
1. Au vu de certains réactions suite à mon article « les maladies congénitales de SELEKA », il me semble que sur les sujets mentionnés en titre, soit je ne me suis pas exprimé assez clairement, soit je n

8 commentaires

M
Me ZARAMBAUD,

JE VOIS QUE VOUS
D
Bravo et sincère félicitation à maître zarambauld, je reconnais la vérité dans ses propos. Que les autorités prennent acte. Le changement reprocher au président bozize n'est pas ce qu'on est entrain de vivre. On constate que la république est gérée sur des bases purement ethnique et clannique en ce moment. Qconstate que la république est gérée sur des bases purement ethnique et clannique en ce moment. Que les élections soitent reprises au CNT au moins, vive la république de Boganda » lire la suite
S
Merci maitre d'avoir fait cette mise au point sur le drame qui frappe notre pays car certaines personnes malintentionnées auront vite fait d'utiliser vos arguments pour fustiger et hair certains de leurs compatriotes, musulmans notamment, qui ne sont en aucun melés aux actions des seleka. Merci encore d'etre l'éclaiusulmans notamment, qui ne sont en aucun melés aux actions des seleka. Merci encore d'etre l'éclaireur et le défenseur des droits de tous les centrafricains sans aucune distinction. » lire la suite
W
Maitre que peut on dire encore de plus vous avez tout dit il va falloir que la communauté internationale décide sur cette situation avant que cela ne soit trop tard! je sais chez nous vous êtes nombreux à le dénoncer mais je vous supplie de faire plus pour neutraliser,virer cette manière bête d'agir de soit diser mais je vous supplie de faire plus pour neutraliser,virer cette manière bête d'agir de soit disant(alliance) qu'on croyait! » lire la suite
J
suis tellement,d´accord a la invitation,de maitre ZARAMBAUD ASSINGAMBI,peuple centrafricain qui a nous maintenant,de dire non a l´ingerence tchadienne,non a la colonisation tchadienne,non a l´occupation tchadienne et soudanaise.nous devons ns demander,quelle est la bonne forme ,d´eviter la souffrance,et chercher unsoudanaise.nous devons ns demander,quelle est la bonne forme ,d´eviter la souffrance,et chercher une solution.peuple centrafricain reveillez -vous,regardez pour votre vie,merci » lire la suite
C
Maitre Zarambeau vient encore une fois de mettre le pied dans le plat.
Une mise au point claire et concise pour ceux qui Interprètent restrictivement les propos des autres.
l'opposition Chrétien /Musulman est une invention de la SELEKA et un faux débat.
Aucun lieu de culte musluman n'a été parest une invention de la SELEKA et un faux débat.
Aucun lieu de culte musluman n'a été par le passé, pillé par les chrétiens. Pas même par les banyamulengues qui sont venus faire ce qu 'ils ont fait en 2003.
Pourquoi les chertiens et autres religieux payeraient t -ils pour ce qu 'il n'ont commis?
Bemba se trouve à la Haye pas parcequ 'il a demandé à ses hommes de faire ce qu'ils avaiernt fait mais parcequ 'ils l'ont fait et qu 'en tant que chef de guerre il devraient repondre d'eux.
C'est une excuse pour justifier le comportement de ceux posent ces actes odieux.
Au niveau des institutions qui sont mises en place, on devra prendre au sérieux cette menace qui risque de mettre à mal beaucoup d'acquis.
Maitre ZARAMBEAU a effleuré au passage la situation de ceux qui pourraient un jour se retrouver à la Haye.
Merci pour cette misse au point combien édifiante qui sonne aussi comme une menace pour les parrains ou ceux des cadres de la SELEKA qui tirent des dividendes politiques et financiers certains de cette rebellion.
Pour finir , je me demande quelle est la position du MLPC et de ses ténors.
Ce parti politique est toujours absent quan til s'agit de grandes questions . Il et devra prendre sa place dans le débat.
Dans la cas contraire on peut dire que la Direction de ce parti est has been et totalement depassée par les évènements.
Le peuple; souverain premier par excellencen'oubliera pas et le leur rappellera au moment où ils viendront solliciter son suffrage.
la fin de la transition est dans 18 mois et il ne faudra pas attendre ce moment pour sortir sur la place publique.
» lire la suite
L
La 1ère HISTOIRE de mon pays natal càd le procès de l,Empereur BOKASSA 1er.Je l,avais apprise par coeur.Je savais aussi que l,Histoire d,un pays ou celle de la vie d,un homme ne s,écrite pas en un jour.Ce n,est pas par rapport à cette PLAIDOIRIE du procureur de cette REPUBLIQUE du CHAOS que je reviens encore sur car rapport à cette PLAIDOIRIE du procureur de cette REPUBLIQUE du CHAOS que je reviens encore sur ce tableau électronique......Je n,ai qu,un seul parti politique qui est mon pays natal et sa dévise : c,est la REPUBLIQUE!

Certains d,entre nous accusent toujours la FRANCE d,être à l,origine des changements de régime et de tous les maux dont souffreraient encore notre pays!Est-ce la France avait interdit au Général Bokassa de construire son pays?

C,est le monde des hommes politiques centrafricains faibles de CARACTERE que la France utiliserait pour continuer de piller les ressources naturelles de notre pays.La France savait déjà que les hommes politiques centrafricains n,ont qu,une seule vision qui est celle de s,enrichir vite et de préparer leur départ à toutes fins utiles.

Nous avions appris qu,on ne parle pas de projets ceci pourrait apporter le malheur.

Le président actuel de notre pays que j,aime bien écouter ses discours surtout en sango (notre langue nationale).Puisqu,il la métrise un peu bien que le général Bozizi.Disait
» lire la suite
J
BRAVO MAITRE. EN VOILA UN QUI A DES COUILLES!

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Dans une conclusion d'un article récent, je demandais au Président élu des Français de ne plus remettre les pieds en Afrique puisqu'il n'était pa » ...la suite
Dix ans après le lancement de Serval au Mali, l’ancien président de la République française (2012-2017) affirme, dans une interview à RFI et Fr » ...la suite
Le sociologue centenaire évoque les conflits traversés et plaide pour une résolution négociée du conflit en Ukraine. Le jour est gris, il pleu » ...la suite
Emmanuel Macron a accusé la Russie d'alimenter une propagande anti-française en Afrique pour servir un "projet de prédation" sur des pays africains » ...la suite
En Centrafrique, après sa lettre au président Faustin-Archange Touadéra, Danièle Darlan sort maintenant de son silence médiatique. L'ex-présiden » ...la suite
Dans le discours controversé qu'il a prononcé du haut de la tribune des Nations unies le 24 septembre dernier, le Premier ministre malien par intér » ...la suite
ENTRETIEN. L’économiste et ancien ministre togolais publie un livre plaidoyer dans lequel il propose un nouveau modèle économique basé sur le n » ...la suite
Je reviens de Bangui et ce que j'y ai vu m'a laissé complètement pantois : absence de rues praticables, chaussées abandonnées aux motos-taxis qui » ...la suite
En Centrafrique, c’est la parole d’un homme de paix : le cardinal Dieudonné Nzapalainga, archevêque de Bangui, s’inquiète de la montée des d » ...la suite
Cette Chronique n’a pas pour objet de dire à l’Afrique qu’elle doit choisir son camp dans la guerre invisible que se livrent l’Occident et la » ...la suite