Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Economie » Lu pour vous : Le pétrole tchadien troqué contre le bois centrafricain ?
Lu pour vous : Le pétrole tchadien troqué contre le bois centrafricain ?
Afrik.com SAMEDI 25 MAI 2013 / PAR FRED KROCK


Bientôt, le pétrole tchadien fera l

8 commentaires

C
IL y' avait
des interets economiques indeniables derriere cette guerre.
I
La RCA, avec tous ces problèmes là, va laisser l'argent des Centrafricains pillé par BOZIZE et son clan toujours indéfinimement à la merci de ces malfrats?
N'envisagerons-nous pas à faire saisir au profit du pays ces milliards de franc qui séjournement paresseusement dans les comptes à l'étranger?
pays ces milliards de franc qui séjournement paresseusement dans les comptes à l'étranger?
L'international devrait nous aider à les récuperer pour mettre en chantier des ations de développement dans le pays.
» lire la suite
T
nous ne manquons pas de pétrole, à ce que je sache, alors que le tchad manque cruellement de bois. C'est un contrat à prendre entièrement avec beaucoup de précaution
Y
Je me suis pas contre un tel projet. Mais, je me pose la question de savoir, pourquoi ce projet basé sur le troc après la chute immédiate de BOZIZE?

Je demande à ceux ont qui la charge de validé un tel projet, de bien procéder à son analyse en termes des avantages et inconvénients tout en expliqua projet, de bien procéder à son analyse en termes des avantages et inconvénients tout en expliquant public au peuple centrafricain.

Je ne souhaite pas que celui-ci empêcherait la démarche de l'exploitation de notre pétrole.

Molengue ti Kodro, angue!!!!
» lire la suite
N
Ouh làààà ! une bande d'affamés, qu'on vous aide à gelée les fonds des anciens dignitaires à l'étranger pour que vous puissiez les partager entre vous ? Croyez moi, cela n'arrivera jamais, jusqu'à la prochaine élection présidentielle, nous ne sommes pas aussi bête que ça faites attention, les bureau d'ac élection présidentielle, nous ne sommes pas aussi bête que ça faites attention, les bureau d'achat qui revendiquent cette guerre avaient réuni des fond à savoir 5 milliards qu'il ont remis à DJOTODJA dès qu'il a accéder au pouvoir, soit disant pour la confection de ses cartes de visites, l'avez-vous rendu publique ? et bien, ils peuvent encore rassembler des fonds pour aider DJOTODJA à bien travailler. Le ministre DAFANE, qui ne connais pas son lien de parenté avec DEBY ITNO son oncle, il n'a qu'à lui vendre carrément la Centrafrique, au du bois, nous ne sommes pas bête. Vous le regretterez. » lire la suite
W
Le 03 / 06 / 2013 " LA DRAMATIQUE SITUATION DE LA R.C.A "
sous embargo financier international par le refus des diamants de SANG du pays et son rejet des institutions internationales et de l'Union Africaine EXIGE LE DEPART PUR ET SIMPLE des REBELLES DU SELEKA et de leur chef DJOTODIA du pays. Qu'ils partent en eLE DEPART PUR ET SIMPLE des REBELLES DU SELEKA et de leur chef DJOTODIA du pays. Qu'ils partent en exil à l'Elysée qui a fomenté ce coup d'Etat; et nous retrouverons la paix et l'estime de notre peuple. Nos diamants ont toujours été pillés par les français qui veillaient via leurs soldats sur nos mines et ce depuis GISCARD D'ESTAING. Il est temps que cette secte de la Francmaçonnerie et de la Francafrique DEGAGENT. Ce n'est pas avec du TROC que tout pourra être construit, mais avec des MILLIARDS D'EUROS, tant il n'y a RIEN dans le pays. Je suis le meilleur ESPOIR de mon peuple en tant que Candidate, donc, j'appelle tous les centrafricains à lire sur facebook nos propositions avec nos partenaires financiers. QUE DIEU SOIT JUGE ET AGISSE EN R.C.A. WANGUE Mélanie. » lire la suite
G
la RCA pourra sortir de son état actuel créé par la seleka que si cette coalition quitte le pouvoir après les 18 mois prévus. si non nos malheurs se poursuivront sans aucun régard bieveillant de l'extérieur qui a toujours de bons prétextes pour s'abstenir de toute aide à un governement vomi par la population.
C
Nous sommes à l' âge de quelle pierre ?
Parler de troc au 21 e siècle.
Avec quoi vont-ils renflouer les caisses de l'état qui sont désespérément vides ?
Voilà de nouvelles erreurs qui commencent.
Quand ces erreurs sont aussi grossières, elles nous rattrapent inéluctablement.
Entt.
Quand ces erreurs sont aussi grossières, elles nous rattrapent inéluctablement.
Ente états , il ne peut être question que d' intérêts.
Quel est l'avantage que nous tirerons de ce genre de troc ?
Est-ce au nom de ces mêmes intérêts que Deby joue au gendarme chez nous, fait et défait les Présidents ?
On risque de se retrouver avec une affaire comme celle du pétrole Lybien qui avait fait le une de journaux ; avec son lot de détournements, à l'époque de Patassé.
Pourquoi persiste t-on dans ces mêmes errements ?
» lire la suite

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Sevré des financements internationaux, le pays revient peu à peu sur le marché domestique pour mobiliser des ressources nécessaires au financement » ...la suite
La Guinée Equatoriale et la République Centrafricaine vont œuvrer ensemble à lutter contre la pénurie des produits pétroliers en Centrafrique. » ...la suite
Cette décision proviendrait d’une montée des tracasseries routières sur la partie centrafricaine du corridor Douala-Bangui, notamment sur le traj » ...la suite
En Centrafrique, une semaine après l’augmentation des prix des carburants à la pompe, les autorités ont fixé les prix publics pour des tarifs de » ...la suite
Le Fonds monétaire international (FMI) encourage la Cemac (Cameroun, Centrafrique, Congo, Gabon, Guinée équatoriale et Tchad) à stopper la cryptom » ...la suite
La hausse des prix des hydrocarbures continue de susciter des réactions. Le Groupe de travail de la société civile (GTSC) parle d’arnaque et d’ » ...la suite
En Centrafrique, deux jours après l’augmentation jusqu'à 80 % des prix des carburants par le gouvernement, la plupart des usagers se disent asphyx » ...la suite
Sa promotion au poste d’administrateur directeur général de cette filiale du groupe bancaire basé à Lomé, au Togo, a été approuvée depuis no » ...la suite
Sur l'avenue Boganda, la station d'essence Tradex est déserte, seule une chèvre erre entre les pompes à sec: à Bangui, la capitale de la Centrafri » ...la suite
Washington, DC: Une équipe du Fonds monétaire international (FMI) emmenée par M. Abebe Aemro Selassie, Directeur du Department Afrique du FMI, s’ » ...la suite