Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Dossiers » Pour l'UE, «beaucoup reste à faire» pour assurer la transition en Centrafrique
Pour l'UE, «beaucoup reste à faire» pour assurer la transition en Centrafrique
Centrafrique : « Il faut revoter le bureau du Cnt »
Afrik.com SAMEDI 15 JUIN 2013 / PAR FRED KROCK

Le président de la transition en République centrafricaine, M. Michel Djotodia a reçu, jeudi 13 juin dans sa résidence du Camp de Roux, l

4 commentaires

M
Voilà une fois de plus des personnes telles que: M. Ferdinand Alexandre et son guignol de Directeur de cabinet Savonarole Maléyombo, qui pour garder leur postes, narguent le Haut Représentant de l'Union Européenne. Monsieur F.Maléyombo SINGA, ont été ceux qui sous BOZIZE, ont de manière récurrente, contestMonsieur F.Maléyombo SINGA, ont été ceux qui sous BOZIZE, ont de manière récurrente, contestés les analyses faites par les institutions et ambassades sur la crise post électorale. Ces messieurs ont des familles résidant en France, ils vivent des aides sociales, eux mêmes continuent de bénéficier des ASSEDIC, ont la double nationalité et se permette de créer des conflits avec les partenaires au développement de la RCA, simplement parce qu'ils veulent garder leur poste.
Le Bureau du CNT doit être revoter, cela a été dit par le PM Me Nicolas TIANGAYE, cela avant même l'ambassadeur de l'UE, il faut arrêter de tout le temps créer des mini différends avec les partenaires de la RCA, pour sauver le job de deux ou trois personnes, la RCA a besoin en urgence des aides de ses partenaires, dont leur représentants souhaitent que les choses changent, alors le bureau du CNT doit être revoter, rapidement pour nous éviter des crises inutiles. Que vaut la vie des M. Ferdinand Alexandre et son guignol de Directeur de cabinet Savonarole Maléyombo, par rapport au Peuple Centrafricain.
C'est celui paie, qu'on tenir compte de son avis, et non des opportunistes qui sont pas des élus, encore moins des démocrates, M DJOTODIA doit savoir dire au Président de CNT, de faire taire son directeur de cabinet, car ils sont entrain de créer une fois des conflits avec des conséquences incalculables sur la RCA
» lire la suite
G
Le bureau de CNT n'a pas de crédibilité pour la majorité des centrafricains. la manière avec laquelle ce bureau a été constitué, laisse penser qu'en RCA nous manqons beaucoup de sérieux dans la gestion des choses publiques. Le bureau du CNT ainsi que les membres ne pensent pas aux intérêts du peuple centrafri publiques. Le bureau du CNT ainsi que les membres ne pensent pas aux intérêts du peuple centrafricain, mais osent parler au nom de tout le monde comme si on les a mandatés à le faire. Ils doivent se taire lorsqu'ils se mettent à table pour manger... » lire la suite
Y
Je suis vraiment navré de constater que certains compatriotes n'ont pas tiré des leçons sur s'est passé en RCA. Pourquoi, nous sommes arrivés au changement brutal du régime. La surdité de certaines hautes personnalités de l'époque serait une des causes. Il faudrait savoir écouter la voix de la raison. Ce payslités de l'époque serait une des causes. Il faudrait savoir écouter la voix de la raison. Ce pays a besoin de retrouver la stabilité grâce aux efforts des partenaires traditionnels. Dommage, de constater les mêmes personnes qui très conjugués avec BOZIZE, tentent de nuire encore ce pays avec leur rythme habituel. » lire la suite
D
Excellence, Guy Samzung, l'Union Européenne, a été un des diplomate, que les nouvelles autorités ne doivent pas prendre à la légère, car l'UE est le premier bailleur de fonds de la RCA, et très souvent les financements sont très utiles, car ce sont des subventions pour les élections ou des programmes de dévcements sont très utiles, car ce sont des subventions pour les élections ou des programmes de développement, alors que le Président DJOTODIA, demande aux éternels agitateurs de cesser de créer des incidents diplomatiques inutiles et nuisibles pour le peuple Centrafricain.
M. Thierry Savonarole Maléyombo a été de ceux qui avec les fils de BOZIZE, les SINGHA, ont toujours créés des embrouilles entre l'Etat centrafricain et l'UE, qu'il fasse, qu'il n'est pas élu, encore moins son patron Alexandre-Ferdinand Nguendet, jugé très proche de Michel Djotodia par certains observateurs.
Ceux gens sont entrain de créer des situations de conflits juste pour retarder les échéances des élections, car ça sera en grande partie l'UE qui va financer ces élections, donc ils font express de détériorer les relations de la RCA avec l'UE, pour juste empêcher, que les élections se tiennent en 2014, mais pendant ce temps, ils créent des problèmes inutiles, entre eux et le PM Me TIANGAYE sur des questions de protocole, puis s'achargent contre une haute personnalité étrangère, membre du comité de suivi, voilà comment les mêmes personnes qui ont mangé sous BOZIZE, reviennent à leurs activités favorite, l'art de faire le buzz, pour exister de se faire important. Nous demandons que soit organisé, une nouvelle élection des membres du bureau du CNT, un point et un trait. M DJOTODIA, il faut arrêter immédiatement cette situation de manipulation, Mr Alexandre-Ferdinand Nguendet doit savoir que ne vaut pas plus que l'Union Européenne, et ce n'est pas ses 700.000F CFA (1072
» lire la suite

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Le torchon brule à nouveau entre les deux frères ennemis ivoiriens. Laurent Gbagbo devrait faire savoir, via un porte-parole autorisé, ce mardi ma » ...la suite
Alors que l’influence russe en Afrique est grandissante, la guerre en Ukraine et les sanctions infligées à Moscou ne seront pas sans conséquences » ...la suite
La Cour pénale internationale (CPI) a rendu public la semaine dernière un mandat d’arrêt à l’encontre d’un chef rebelle de République centr » ...la suite
Depuis son départ du Mali, en février, la France a perdu le centre névralgique de son dispositif militaire. Paris cherche désormais à consolider » ...la suite
Après l’expulsion de l’Ambassadeur de l’Hexagone au Mali et le retrait prochain de la force française Barkhane, au Burkina Faso, le départ de » ...la suite
Conséquence de la guerre en Ukraine, l’Afrique devient une source potentielle de gaz et pétrole pouvant éventuellement substituer à terme les im » ...la suite
Les répercussions de la guerre en Ukraine ne s’arrêtent pas aux frontières ukrainiennes. Le monde entier ressent les effets de cette guerre, nota » ...la suite
Le Conseil de sécurité a renouvelé, cet après-midi, jusqu’au 31 juillet 2023, l’embargo sur les armes imposé à la République centrafricaine » ...la suite
« Les groupes armés en République centrafricaine (RCA) doivent déposer les armes et s’engager dans un dialogue politique », a déclaré vendred » ...la suite
Le chef et fondateur du groupe armé Front démocratique du peuple centrafricain (FDPC) et ses trois compagnons resteront en prison jusqu’à la clô » ...la suite