Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Economie » Des camionneurs camerounais suspendent leurs activités en Centrafrique pour cause d'insécurité

9 commentaires

I
Cette situation va encore nous rendre la vie difficile car ceux qui en profite le long du corridor seront sevré... alors Dieu pour les usagers!
M
Les centrafrcains ne méritent pas ça. Chaque jour, le pays s'isole sur le plan regional et international par l'agissement des éléments de la séléka qui pensent avec l'arme à la main on peut tout avoir sans Sueur.Le redicule ne tue pas en centrafrique ils vont meme demander la nourriture comme s'ils sont des enfe redicule ne tue pas en centrafrique ils vont meme demander la nourriture comme s'ils sont des enfants? Est ce ils ont signé un contrat avec ces camionneurs pour les nourrir au lieu de demander à leurs chefs qui les ont enrolés. » lire la suite
I
Les dirigeant de centrafrique doivent dorénavant étudier la possibilité d'activer es circuits transitaires différents de l'axe cameroun.
Le Congo-Brazza est aussi tout proche aussi bien par la route que par le fleuve oubangui. On peut aussi créer des entrepôt à Geména ou à ZONGO en utilisant les pots du fleuve oubangui. On peut aussi créer des entrepôt à Geména ou à ZONGO en utilisant les pots du Congo démocratique. A long terme on pourra passer par le Soudant. Ce n'est qu'un chantage de trop de la part de ce pays voisin qui oublie élégamment que c'est la centrafrique qui fait aussi la force du cameroun. » lire la suite
F
QUI AU MONDE N'EST PAS ASSEZ LOGIQUE POUR SE PRESERVER DE CES BANDENT DE PILLARDS QUI PUENT LA MORT A TOUT INSTANT; DES GENS QUI ONT ECHOUE ET INDESIRABLES DANS LEUR PAYS PENSENT POUVOIR DISTILLER EN CENTRAFRIQUE LEUR ANIMOSITE GENETIQUE MAIS NOUS SOMMES AVEC LES CAMEROUNAIS DES PEUPLES CIVILISES
T
Il faut que la RCA de BOGANDA cesse de relation Diplomatique avec le Tchad c' est poàssible !!!! le s Tchadiens de la rebellion torpillent les centros et les transporteurs Camerounais du jamais VU
L
Bonjour INGA ANDO,

Votre sentiment est celui qu'ont toujours et souvent exprimé beaucoup de centrafricains. Mais ceci en temps normal. La décision de ces camionneurs est une décision de survie. Il faut voyager en ce moment sur les routes de notre pays pour s'en rendre compte. je vous en parle parce que yager en ce moment sur les routes de notre pays pour s'en rendre compte. je vous en parle parce que je l'ai vécu moi-même dans ma chair. Il faut qu'on nous nettoie le plancher de tous ces zaraguina, braqueurs et autres bandits de grands chemins qu'on nous a déversé dans le pays. Ces mercenaires étrangers sans foi ni loi qui ont trouvés en notre pays, leur champ où ils doivent venir moissonner périodiquement. Il appartient aux nouvelles autorités de prendre leur responsabilité pour assurer la libre circulation des personnes et des biens sur tout le territoire centrafricain!

Je vous remercie pour l'expression de votre nationalisme!
» lire la suite
Y
Les éléments de la séleka doivent savoir qu'il y ait un temps de faire la guerre et l'autre de reconstruire ce qu'on a volontairement et méchamment détruit. Ils doivent prouver leur professionnalisme en assurant la sécurité des gens qui compatissent avec le peuple centrafricain. Ils doivent savoir aussi que na sécurité des gens qui compatissent avec le peuple centrafricain. Ils doivent savoir aussi que nul détient le monopole de la violence et de la barbarie. Il est temps d » lire la suite
C
L'axe Bangui -DOUALA est vital pour la survie des centrafricains et surtout pour l'économie de ce pays, qui est essentiellement fiscal.
Pas de camions = pas de commerce = pas de DOUANES = donc pas d'argent pour lle tresor public = en fin de compte pas de salaires.
Dire encore que la selection de SELEKA elle tresor public = en fin de compte pas de salaires.
Dire encore que la selection de SELEKA est encore à l'origine de cette situation dépasse vraiment la limite du croyable.
Je me demande à quoi joue TIANGAYE.
Ce navire est ivre et il faut l'abandonner maintenant.
Dites -moi si ce pays ne va pas droit dans le mur avec son équipage et tout ceux qui sont à bord.
Seigneur, Il y'a encore quelques mois,les salaires, eux, étaient au moins payés à termes échus.
Où trouveront -ils l'argent maintenant ?
» lire la suite
P
ON SE MOQUERA ENCORE DE NOUS PENDANT LONGTEMPS SI NOUS NE BOUTONS PAS DEHORS CES SALETES QUI ONT ASSEZ DURE

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Le Groupement des Transporteurs Centrafricains a une nouvelle tête dirigeante. L’opérateur économique, Sani Yalo en est le nouveau président. » ...la suite
À l’instar des autres pays du Bassin du Congo, la République centrafricaine (RCA) prend part à l’atelier régional sur la protection et le suiv » ...la suite
Au moins 1000 participants sont attendus les 17 et 18 mai prochain à Bangui, la capitale centrafricaine au Forum Africa developpement for Bangui, un » ...la suite
Sous le Haut Patronage de SE Pr. Faustin Archange TOUADERA, Président de la République, le Gouvernement de la République Centrafricaine à travers » ...la suite
Les perspectives économiques de la République centrafricaine (RCA) sont globalement satisfaisantes et tablent sur une croissance de 4,8% à moyen te » ...la suite
Financé à hauteur de 5,3 milliard par la Banque Africaine de développement (BAD), en présence du président de la République Faustin Archange Tou » ...la suite
Début de solution à la crise des pièces de nouveau en circulation en Centrafrique. La Banque Centrale (BEAC) annonce l'approvisionnement pour palli » ...la suite
Selon Daniel Mackaire Eloung Nna, le secrétaire permanent du Secrétariat national de suivi du Processus de Kimberley, les artisans miniers installé » ...la suite
Les performances économiques en Centrafrique étaient bonnes en 2019 selon le Fonds Monétaire International (FMI). Cependant, le gouvernement doit e » ...la suite
La Russie va présider le Processus de Kimberley pendant toute l’année 2020. Cet organe tripartite censé lutter contre les diamants des conflits s » ...la suite