Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Economie » Lu pour vous : Etat centrafricain : 22 milliards FCFA de dettes auprès des banques
Lu pour vous : Etat centrafricain : 22 milliards FCFA de dettes auprès des banques
Par Julien BELA - centrafricmatin - 02/07/2013

Une ardoise très salée pour la Séléka. L

11 commentaires

S
Mes parents centrafricains faut laissé tombé l'histoire du passé ne pas continué de réagir de tel manière injure publique ou continue à parler du passée laisse le précédent jetant de le futur!!cher parents dans un pays si ya un problème ya toujours des méthodes afin d'arriver à la solution.Ou si s'étais v un pays si ya un problème ya toujours des méthodes afin d'arriver à la solution.Ou si s'étais vous à la place de l'ex président Sud africain Nelson Mandela allez vous réconcilié avec les blanc d » lire la suite
J
C'est bien beau de réagir mais si c'est pour censuré les commentaires lorsqu'on lâche une vérité qui écorche vos protégés, ça ne vaut vraiment pas la peine.
O
Et avec tout ça le KNK veut revenir au pouvoir?
Voilà le vrai bilan et l'ardoise de dette que le KNK a laissé aux centrafricains. Le KNK et bozizé doivent se faire petits car le vrai visage et la nature de leur régime commencent à resurgir et ce n'est que le début.moi je propose qu'on fasse un audit comple régime commencent à resurgir et ce n'est que le début.moi je propose qu'on fasse un audit complet de l'administration centrafricaine et s'il y'a malversations financières ce qui ne m'étonnerai pas de saisir la justice
Voilà le vrai visage de bozizé un homme incompétent, violeur,pédophile,voleur, detourneur de fonds publics.
Bref un bandit et criminel installé a la tête de la RCA par un coup de l'histoire.
Les centrafricains doivent ouvrir les yeux e
sur le régime qui pendant 10 ans leur a vendu du vent et des dettes pour acheter la paix sociale, car la facture est lourde pour notre génération et pour la génération future.
» lire la suite
Z
La Centrafrique a de potentiels tôt ou tard le Soleil lèvera sur le toit centrafricain. Ayant l'espoir ne plus désespérer. Levons et attaquons (ïiiiiiiiiiiiii) les traitres les cons centrafricains vont toujours trahir et voilà
P
La question que nous pouvons nous poser est de savoir si les aventuriers de la coalition SELAKA ont une idée sur l'état réel de la RCA; les dettes, le PIB, l'effectif des fonctionnaires, le taux de chomage, le pouvoir d'achats, la jeunesse, la santé .....
Le plus difficile n'a pas été de chasser BOZIZE qui d'achats, la jeunesse, la santé .....
Le plus difficile n'a pas été de chasser BOZIZE qui était de toute évidence inapte et limité; mais de refléchir et de mettre en place une stratégie de sortir la RCA de son état comateux.
A ce jour, on note une incapacité et une insuffisance des autorités en place pour trouver un debut d'une vrai solution en RCA. Le KO généralisé demontre à suffisance que la RCA est encore une véritable pétaudière.
Le salut des centrafricains ne peut venir que des centrafricains. Comme un seul homme ils doivent dire Non et prendre leur destin en main, à l'exemple des autres pays comme l'Egypte et ailleurs.
Ils ne doivent plus compter sur les dirigeants politiques frileux, calculateurs, notoirement inaudibles.
Souvenez-vous la jeunesse centrafricaine a fait ses preuves face au Roi indomptable BOKASSA 1°
» lire la suite
M
De nos jours le pouvoir à besoin d'un homme politique bien doté de capacité d
C
Gouverner c'est prévoir.
Gouverner c'est assumer.
Les hommes passent, l'état reste et doit continuer de fonctionner et surtout, tenir ses engagements à la fois nationaux et internationaux.
Il est trop facile de trouver des excuses plates pour justifier ces incapacités et ces limites trop criardop facile de trouver des excuses plates pour justifier ces incapacités et ces limites trop criardes.
Patassé avait laissé des arrièrés de salaire.
Bozizé n'en a pas laissé.
La seleka en cumule en deux ou trois mois d'exercise du pouvoir.

Tout le monde pensait que Seleka allait faire mieux que Bozizé car elle a avait une obligation de résultat.
Dommage que ce soit le contraire.

On ne peut pas se lever du jour au lendemain, dépecer un pays du nord au sud et de l'est à l'ouest pour ne rien proposer de nouveau.

La seleka nationale et internationale a tout rasé- comme un volcan -sur son passage et est incapable de proposer du concret.

Elle se livre aujourd'hui en spectacle devant nous en étalant ses faiblesses et querelles intestines dont le centrafricain moyen n'a que faire.
Le peuple veut des résultats.

Quand on est incapable, on se tient tranquille.
Regardez -moi tous ces intellectuels qui ont suivi le mouvement à l'aveuglette et tentent gauchement de se reprendre.
Ils sont mouillés et trempés jusqu'àu cou.
Il y en a qui tentent de réagir mollement mais c'est trop tard.
Le peuple a souffert seul.

Tel est pris qui croyait prendre.
La seleka est prise à son propre piège.
Elle croyait tout detruire pour mettre un regime en difficulté. Elle est en difficulté maximum en ce moment .
La r
» lire la suite
P
Chers internautes ne vous laissez pas entrainer par cette espèce de publication sans aucune base de la part de julien BELA. Réfléchissons un peu. Pour payer les salaires d'un mois aux fonctionnaires centrafricains, il faut environ 5 milliards de fond CFA. Avec 22 milliards on ne peut que payer difficilement 4 mois d faut environ 5 milliards de fond CFA. Avec 22 milliards on ne peut que payer difficilement 4 mois de salaires, disons vraisemblablement 2 ou 3 mois de salaires puisque l'état à d'autres dépenses de souveraineté. Bozizé est parti cela fait déjà 3 mois et plus. Depuis que la seleka a pris le pouvoir, elle a payé un mois de salaire aux fonctionnaires et vu qu'ils ont besoin de beaucoup d'argent pour résoudre les soucis qu'ils ont amenés, cela suppose qu'ils ont pris les sous chez les banquiers c'est clair. Voilà comment j'ai résolu l'équation posée par Bela, n'est-ce pas que je suis plus intelligent que lui? La seleka va continuer à prendre l'argent chez les banquiers et à endetter notre pays et c'est la génération future qui va payer l'addition Ah oui!!!!! » lire la suite
P
Il est mathématiquement impossible chers compatriotes centrafricains qu'en 3 mois Seleka puisse avoir 22 milliards de dettes.
Bozizé et le KNKpour acheter la paix sociale ont mis la pression sur les banques nationales. Résultat les centrafricains se retrouvent avec une ardoise de 22 milliards de dettes sans conales. Résultat les centrafricains se retrouvent avec une ardoise de 22 milliards de dettes sans compter les dettes extérieures les pillages des deniers publics le bradage a des vils prix nos richesses .
Bozizé ne cesse de voyager afin de vendre lui même les diamants au point même qu'il a été arrêté et fais des garde a vue en Allemagne le comble pour un chef d'Etat.
Oui KNK a un passé lourd, en dix ans on a tout vu avec eux.l'histoire retiendra que bozizé est le premier chef d'Etat a faire une rébellion en centrafrique a gardé les caisses de l'Etat chez lui a demandé a tous les DG surtout celui de la douane a laissé ses enfants volés et se servir dans la caisse de l'Etat car pour lui l'Etat c'est lui.
La vérité est dure pour vous les KNK mais les réalités sont là et les preuves aussi .
Les dettes intérieures que vous avez accumulées sortiront au grand public et je pense que ce n'est pas étonnant pour moi car centrafrique presse en a déjà fait écho quand vous étiez aux affaires.
Arrêtez de crier comme un chien ou comme des griots.
La vérité est certes est difficile et dure pour vous mais elle sortir pour éclairer la lenterne des centrafricains. Car quel que soit la durée de la nuit le soleil se levera. Ce n'est qu'un début et viendra le jour ou vous allez justifié vos milliards et les vos pavillons achetés en France et ailleurs dans le monde. Ne vous affolez pas vite le peuple que vous avez trompé pendant 10 ans aura le dernier mot
» lire la suite
P
Cher Polélé. Je suis d'une autre génération et d'une autre culture pour pouvoir me reclamer KNK où d'appartenant à un autre parti politique. Je prêche pour moi même car je trouve tous ceux qui nous gouvernent depuis l'indépendance jusqu'aujourdhui trop en dessous du profil d'un président pouvant nous sortir duis l'indépendance jusqu'aujourdhui trop en dessous du profil d'un président pouvant nous sortir du sous-développement. Mon Pseudo de papy vous trouve. Alors si vous n'êtes pas trop claire dans votre position celà vous regarde. J'ai essayé de démontrer que 22 milliards ne representent rien dans les dépenses de l'état. La masse salariale qui était de 5 milliards à l'époque de Bozizé est passé maintenant à 7 milliards tellement qu'il y a eu de nouvelles nominations. Nous regardons impuissamment Ndotodjia et Tiangaye faire le tour des pays amis à la RCA pour les dettes, récemment ils ont eu 22 milliards et à ce jour tout est fini et ils vont continuer à aller endetter le pays. Vous n'avez pas l'air de comprendre cher polélé car avec votre mathématique vous n'avez rien démontré. Moi je dis ceci, nos enfants vont souffir à rembourser beaucoups d'argent aux autres sans que tout cet argent n'est véritablement bénéficié au pays. Il est très possible que Bozizé à fait la même chose comme avez signalé mais nous attendons que vous mettez celà au clair car aparemment Seléka vous plait bien. Mais qu'il s'agisse de Bozizé, de seleka où de vous même, le centrafricain éclairé n'en veut plus. » lire la suite
Y
Messieur, la dette d'auprès les banques se chiffre à USD.10 par citoyen Centrafricain. Excusez-moi cher amis, je suis Européen, USD.10 par citoyen est rien. Le Gouvernement pourrait facilement voter pour des nouvelles impôts qui peuvent facilement couvrir cette dette. Cher amis, ne vous inquiétez pas. Dès que le impôts qui peuvent facilement couvrir cette dette. Cher amis, ne vous inquiétez pas. Dès que le pétrole coule au nord-est, cette dette sera remboursé en 2 semaines. De quoi s'inquiéter? Le GouvT doit organiser l'encaissement et le recouvrement des recettes fiscales et revoir les contrat et le code minier. Ce pays de RCA va émerger. » lire la suite

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Le Groupement des Transporteurs Centrafricains a une nouvelle tête dirigeante. L’opérateur économique, Sani Yalo en est le nouveau président. » ...la suite
À l’instar des autres pays du Bassin du Congo, la République centrafricaine (RCA) prend part à l’atelier régional sur la protection et le suiv » ...la suite
Au moins 1000 participants sont attendus les 17 et 18 mai prochain à Bangui, la capitale centrafricaine au Forum Africa developpement for Bangui, un » ...la suite
Sous le Haut Patronage de SE Pr. Faustin Archange TOUADERA, Président de la République, le Gouvernement de la République Centrafricaine à travers » ...la suite
Les perspectives économiques de la République centrafricaine (RCA) sont globalement satisfaisantes et tablent sur une croissance de 4,8% à moyen te » ...la suite
Financé à hauteur de 5,3 milliard par la Banque Africaine de développement (BAD), en présence du président de la République Faustin Archange Tou » ...la suite
Début de solution à la crise des pièces de nouveau en circulation en Centrafrique. La Banque Centrale (BEAC) annonce l'approvisionnement pour palli » ...la suite
Selon Daniel Mackaire Eloung Nna, le secrétaire permanent du Secrétariat national de suivi du Processus de Kimberley, les artisans miniers installé » ...la suite
Les performances économiques en Centrafrique étaient bonnes en 2019 selon le Fonds Monétaire International (FMI). Cependant, le gouvernement doit e » ...la suite
La Russie va présider le Processus de Kimberley pendant toute l’année 2020. Cet organe tripartite censé lutter contre les diamants des conflits s » ...la suite